Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Doctor Strange in the Multiverse of Madness
(Digital)


Hollywood Records 04/05/2022 Téléchargement
Marvel Music
Film Sortie du film: 2022
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Multiverse of Madness2:37
2.On the Run2:17
3.Strange Awakens0:43
4.The Apple Orchard3:18
5.Are You Happy1:08
6.Gargantos2:50
7.Journey with Wong1:44
8.Home?4:08
9.Strange Statue1:43
10.The Decision Is Made1:14
11.A Cup of Tea3:58
12.Discovering America0:47
13.Grab My Hand1:14
14.Battle Time3:11
15.Not a Monster2:38
16.Forbidden Ground2:29
17.Tribunal2:13
18.They're Not Coming Back1:00
19.Stranger Things Will Happen2:56
20.Buying Time3:39
21.Book of Vishanti2:45
22.Looking for Strange1:38
23.Strange Talk3:32
24.Lethal Symphonies1:48
25.Getting Through5:34
26.Only Way2:51
27.Trust Your Power2:54
28.They'll Be Loved3:59
29.Farewell2:29
30.An Interesting Question3:13
31.Main Titles2:36
32.An Unexpected Visitor0:32
 79:37
Introduisez votre critique

 

Doctor Strange in the Multiverse of Madness - 05/10 - Critique de David-Emmanuel Thomas, ajouté le (Français)
Le Sorcier Suprême est de retour pour un voyage multiversel décoiffant sous la houlette de Sam Raimi et Danny Elfman, inoubliable tandem de la Trilogie Spider-Man (2000-2007). Si Michael Giacchino, probablement trop occupé sur The Batman et Thor: Love & Thunder pour rempiler, avait accouché d'un des meilleurs thèmes du MCU et d'une BO mystique sensationnelle, notamment sublimée par ses accents baroques et psychédéliques ('The Master of the Mystic End Credits', 'Go For Baroque'), son successeur assure, lui, une continuité plus inégale avec des thématiques nettement moins marquées, plus en accord avec la vision 'horrifique' de ce deuxième volet polarisant ('Grab My Hand', 'Forbidden Ground'). On retrouve les gimmicks habituels (chœurs mystiques, violons frénétiques, cuivres grondants) du compositeur qui nous font adorer son univers décalé et qui apportent une dose d'excentricité appréciable mais finalement trop peu explorée ('Main Titles', 'Book of Vishanti', 'Gargantos', 'Buying Time', 'Not A Monster') ... Remercions Elfman d'avoir conservé le thème de Giacchino - bien que sa présence dans le film soit très mesurée ('On The Run', 'Gargantos', 'Strange Statue', 'Battle Time') - mais aussi d'avoir cité intelligemment le générique de WandaVision (Christophe Beck) ou encore la mélodie patriotique de Captain America: First Avenger (Alan Silvestri) et le générique de X-Men: la série animée (Shuki Levy & Ron Wasserman) lorsque Strange fait la connaissance des Illuminatis. Reste à savoir si l'intention de reprendre les thématiques de ses prédécesseurs ou les siennes (déjà exprimée sur Justice League) et de leur faire traverser les différents âges cinématographiques (un peu à la manière de James Bond) ne dissimule pas un fâcheux manque d'inspiration (n'avez-vous pas entendu le thème du Flash ('Spark of the Flash') de Justice League (Joss Whedon) dans 'Stranger Things Will Happen' et celui de Hulk (Ang Lee) dans 'Main Titles' ??). Alors, même si vous ne serez peut-être pas ensorcelés par cette nouvelle partition Marvel, vous parviendrez toutefois à vous laisser porter par sa dimension mystique et horrifique dont seul Elfman a le secret !

Le BOvore

Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Ajouté le Samedi, 07 Mai, 2022   Posté par Philippe Mouchon

Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Hollywood Records et Marvel Music présentent la bande originale de Doctor Strange in the Multiverse of Madness de Marvel Studios. L'album contient la musique composée par Danny Elfman.

Hollywood Records et Marvel Music présentent la bande originale de Doctor Strange in the Multiverse of Madness de Marvel Studios. L'album contient la musique composée par Danny Elfman.

La bande originale est disponible depuis le 4 mai 2022 sur tous les services devente de musique numérique.

Doctor Strange in the Multiverse of Madness est réalisé par Sam Raimi avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Elizabeth Olsen, Michael Stühlbarg, Benedict Wong, Xochitl Gomez et Rachel McAdams.

Dans “Doctor Strange in the Multiverse of Madness” de Marvel Studios, le MCU libère le Multivers et repousse ses frontières plus loin que jamais. Voyagez dans l'inconnu en compagnie de Doctor Strange qui, avec l'aide d'alliés mystiques anciens et nouveaux, traverse les hallucinantes et dangereuses réalités alternatives du Multivers pour affronter un mystérieux nouvel adversaire.
Le film est réalisé par Sam Raimi, et produit par Kevin Feige. Louis D’Esposito, Victoria Alonso, Eric Hauserman Carroll et Jamie Christopher en sont les producteurs exécutifs. Le scénario est écrit par Michael Waldron.

Danny Elfman

Danny Elfman (Daniel Robert Elfman) est né à Amarillo au Texas. C'est du moins ce qu'il pretend et de nombreuses biographies plutôt fiables ont récupéré ses propos.
Il est réellement né dans la banlieue de Los Angeles où il y passa son enfance. Fils d'un père professeur et d'une mère écrivain, c'est vers la musique qu'il va se tourner très jeune.
A l'âge de 18 ans il part à Paris avec son frère et le groupe qu'ils fondèrent : the Mystic Knights of the Oingo Boingo . Richard, le frère de Danny, fait dès 1980 ses premiers pas dans la réalisation avec un film délirant dont le groupe composa la musique et où les frères jouèrent même de petits rôles (Danny Elfman jouant le rôle de Satan).
Mais c'est en 1985 qu'Elfman fait la rencontre qui déterminera sa carrière : le jeune réalisateur et fan de Oingo-Boingo Tim Burton. Il compose alors sa première bande originale orchestrale pour le premier film de Tim Burton et ils démarrent ainsi leurs carrières en trombe, ensemble avec Pee Wee Big Adventure. Il deviendront inséparables
Dès 1989, ce fan imodéré de Bernard Herrmann devient mondialement connu et reconnu grâce aux thèmes de la série Les Simpson ainsi que la bande originale de Batman. L'année suivante, il compose la bande originale de Darkman et débutera une autre longue et fructueuse collaboration avec le metteur en scène Sam Raimi.
En 1993, il s'impose comme l'un des trois principaux initiateurs du film L'Etrange Noël de M. Jack produit et d'après l'idée de Tim Burton et réalisé par Henry Selick.
Il composera, écrira les chansons et sera l'une des deux voix qui incarnent le personnage de Jack Skeletton, lui offrant une caractérisation toute particlulière. Le timing particlulièrement serré entre L'Etrange Noël de M. Jack et Ed Wood et un malentendu avec Tim Burton, lui fera céder sa place de compositeur le temps d'un film au profit d'Howard Shore.
Danny Elfman est probablement l'un des compositeurs les plus populaires, les plus prolifiques et les plus en vogue à Hollywood aujourd'hui bien qu'il ne reçut aucunes des distinctions majeures américaines. Il a, en autres, travaillé pour des metteur en scène fascinants et variés tel que : Brian De Palma, Warren Beatty, Peter Jackson, Taylor Hackford, Gus Van Sant, Ang Lee... ( - AlloCine - )


Plus d'infos sur: Official Web Site Walt Disney

Plus d'infos sur: Official Web Site Marvel





Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion