Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Alice's Adventures in Wonderland


Warner Bros. UK 1972 Vinyle
Warner Bros. US 1972 Vinyle
Film Sortie du film: 1972
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track Artiste/Compositeur Duration
Side One
1.Overture4:29
2.Curiouser and CuriouserFiona Fullerton (Alice)2:16
3.You've To Know When to StopDavy Kaye (Mouse)2:09
4.The Royal Processions1:44
5.The Last Word Is MineMichael Crawford (White Rabbit) and Fiona Fullerton2:01
6.Dum and Dee DanceNursery Rhyme Fiona Fullerton:3
7.The Pun SongSir Robert Helpmann (Mad Matter), Peter Sellers (March Hare) and Dudley Moore (Dormouse)3:03
8.I've Never Been This Far Before2:19
 18:04
# Track Artiste/Compositeur Duration
Side Two
1.Curiouser and Curiouser2:14
2.I've Never Been This Far BeforeFiona Fullerton2:19
3.MedleyDame Flora Robson (Queen of Hearts), Peter Bull (the Duchess)4:15
4.The Me I Never Knew2:39
5.The Lobster Quadrille1:46
6.Will You Walk a Little FasterMichael Hordern (Mock Turtle) and Spike Mulligan (Gryphon)1:57
7.They Told MeMichael Crawford0:54
8.The Me I Never KnewFiona Fullerton4:10
 20:13
Introduisez votre critique

 

Alice's Adventures in Wonderland - 06/10 - Critique de FilmClassic Soundtrack , ajouté le (Français)
Lorsque le révérend Charles Lutwidge Dodgson enseignait avec les petites filles Edith, Lorina et Alice, il ne pouvait pas imaginer que l'histoire fantastique qu'il avait imaginée pour leur amusement serait plus tard immortalisée au point de devenir une référence dans la littérature mondiale. Poète, photographe, dessinateur et mathématicien, son génie, dont le pseudonyme le plus connu était Lewis Carroll repose sur la conception de son écriture comme d’un problème de logique mathématique qu'il agrémente de subtiles doses de réalisme politique dans un contexte socioculturel spécifique, propre au milieu du XIXe siècle.

L'œuvre de Carroll a fait l'objet de plusieurs adaptations cinématographiques, mais celle réalisée par Disney en 1951 est sans aucun doute devenue un point de référence pour toutes les générations ultérieures de cinéphiles. En 1972, le producteur Josef Shaftel et le réalisateur et scénariste William Sterling ont conçu une comédie musicale scrupuleusement fidèle à l'œuvre de Carroll. Loin du point de vue américain, tous deux étaient précis dans la nécessité d'un style musical proche de la tradition anglaise. Avec un casting composé de célébrités telles que Peter Sellers, Dudley Moore, Michael Crawford et Ralph Richardson, le choix d'un musicien britannique pour les accompagner était simple : le célèbre et primé John Barry.

Pour ‘Alice´s Adventures in Wonderland’, le compositeur se tourna à nouveau vers le parolier Don Black, avec qui il avait déjà collaboré avec des œuvres telles que ‘Thunderball’ (fr : Opération Tonnerre) et ‘Born Free’ (fr : Vivre Libre), sans oublier des chansons pour les films ‘Diamonds Are Forever’ (fr : Les diamants sont éternels) ou encore ‘Follow Me’ (fr : Sentimentalement vôtre). Ainsi cette association Barry/Black était liée au années 1970, au cours de laquelle Barry construisait une chanson reflétant le thème principal du film et qui, au final, aidait à la vente des éditions discographiques.

Avec cette partition très centrée sur les chansons, rares sont les moments où le compositeur britannique créa une musique de fond accessoire qui a une substance propre. Les points forts sont une marche en fanfare menée à la mandoline pour la scène du défilé des soldats et qui s’intitule ‘The Royal Procession’ (A4) et la danse amusante et rapide ‘The Lobster Quadrille’ (B5).

Trois ballades constituent également l'élément principal de la partition et qui sont reprise dans sa version instrumentale. Il s’agit notamment de ‘Curioser & curioser’ (B1), un thème central qui repose sur des figures mélodiques propre à Barry et qui font appel à l'innocence et à l'éveil. Puis il y a ‘I've never been this far before’ (A8) qui affiche toute la délicatesse de son auteur, avec une lente et belle mélancolie donnée aux cordes, tandis que ‘The me I never knew’ (B4) explore des éléments oniriques de tristesse romantique bercés par le balancement oscillant des bois et du clavecin.

Le reste des chansons évolue avec un air doux entre divertissant, comme ‘You've got to know when to stop’ (A3), ‘Will you walk a little faster ?’ (B6), ‘They told me You Had Been To Her’ (B7) et nostalgique comme ‘Dum and Dee dance’ (A6) réussissant à tout moment à conduire l'auditeur vers un univers imaginaire unique et irréel qui évoque les deux sensations : Celui d’un adulte qui construit un roman sur un fond d'enfant.

Édité en 1972 sous la bannière de la Warner Bros, il a fait l’objet d’une réédition CD en 2005 chez Film Score Monthly (FSM) et comprend un certain nombre de bonus en plus. Selon moi, ce n’est pas un John Barry essentiel à placer dans votre collection mais plutôt un objet de curiosité qui fera certainement la joie des fans du compositeur anglais.

FilmClassic Soundtrack

Autres sorties de musique de Alice's Adventures in Wonderland (1972):

Alice's Adventures in Wonderland / Petulia (2005)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion