The 7th Voyage of Sinbad


Colpix Records 1958 Vinyle
Film Sortie du film: 1958
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Overture1:50
2.Bagdad2:42
3.Sultan's Feast1:06
4.The Vase0:28
5.Cobra Dance0:57
6.The Cyclops3:38
7.Night Magic1:13
8.Tiny Princess1:06
9.Street Music1:13
10.The Flight1:56
11.Battle With The Cyclops1:20
 17:28
# Track   Duration
1.The Roc1:53
2.The Nest2:12
3.The Dragon2:14
4.Transformation2:02
5.The Skeleton0:50
6.The Duel With The Skeleton1:36
7.The Sword0:25
8.The Death Of The Cyclops1:23
9.The Crossbow1:08
10.The Death Of The Dragon0:49
11.Finale2:20
 16:52
Introduisez votre critique

 

The 7th Voyage of Sinbad - 05/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le
Dans les années 50, une collaboration étroite entre le producteur ‘Charles Schneer’ et le spécialiste des effets spéciaux ‘Ray Harryhausen’ aboutit à trois remarquables films de science-fiction : ‘It Came From Beneath the Sea’ (1955), ‘Earth vs The Flying Saucers’ (1956) et ‘20 Million Miles to Earth’ (1957). Avec le succès engendré par ces derniers, ils ont continué leur lancée en explorant un nouveau genre, qui avait toujours fasciné ‘Harryhausen’ : Les récits mythologiques.
En partenariat avec Columbia Pictures, ‘Schneer’ a décidé d'utiliser sa société, ‘Morningside Productions’ pour financer et distribuer le premier film de la trilogie ‘Sinbad’ avec ‘The 7th Voyage of Sinbad’ (les deux autres étant : ‘The Golden Voyage of Sinbad’, en 1973 et ‘Sinbad and the Eye of the Tiger’, en 1977). ‘Harryhausen’ gérerait cela avec une nouvelle technique d'animation appelé Dynamation. Il lui a fallu onze mois pour terminer le tournage de toutes les scènes d’animation, mais sa patience et sa méticulosité en valait la peine. J'évoque la scène emblématique où ‘Sinbad’ combat un squelette. Celle-ci continue d'émerveiller le public à ce jour !
Pour la musique, ce dernier voulait à l'origine que ce soit ‘Miklós Rózsa’ (1) ou ‘Max Steiner’ qui la compose, mais lorsqu’il était adolescent, ‘Schneer’ écoutait souvent une série radiophonique qui s’intitulait « Columbia Workshop » et dont l’orchestration était dirigée par ‘Bernard Herrmann’. Il était résolu qu'un jour il collaborerait avec lui lors de la réalisation d'un film. Ainsi, il a persuadé ‘Harryhausen’ de prendre ‘Herrmann’. Finalement, les deux hommes ont été pleinement satisfaits du travail que produisait le compositeur, qu’ils ont encore fait appel à lui pour trois autres films : ‘The Three Worlds of Gulliver’ (1960), ‘Mysterious Island’ (1961) et ‘Jason & the Argonautes’ (1963).
Pour la musique de ‘The 7th Voyage of Sinbad’, ‘Herrmann’ a été chargé de créer un paysage sonore plein d’auras exotiques et orientales, un thème d'amour pour ‘Sinbad’ et ‘Parisa’, ainsi que la menace diabolique du sorcier maléfique ‘Sokurah’. Il a également compris qu'une myriade de bêtes mythiques étonnantes défierait le héros, chacune nécessitant une signature musicale unique. Avec passion, il a fourni une multiplicité de thèmes.
Exemple avec le début du film, lorsque le logo du studio Columbia affiche l’ouverture, un magnifique point culminant de la partition, s’ouvre en grand avec une construction classique. Probablement l’une des plus belles du canon du compositeur. Ce morceau (A1) propose des déclarations fortissimo à trois notes agrémentées d'une figure Arabesque exotique à six notes. Pour ceux qui se souviennent du film, une peinture murale colorée présente plusieurs scènes de l'aventure épique du célèbre marin au fur et à mesure du déroulement du générique d'ouverture. Ce thème dominant sera repris pour la séquence « Sultan’s Feast » (A3) ainsi que pour « Finale » (B11).
La séquence pour « Tiny Princess » (A8) sert à la fois d’identité, mais aussi de thème d’amour de la partition. né à la corde, qui rappelle « Sheherazade » de ‘Rimsky-Korsakov’, est langoureux, plein d’aspirations et s’écoule sans effort. Pourtant on discerne dans les notes une subtile tristesse, qui parle des épreuves qui les attendent alors qu'elles cherchent à réaliser leur mariage.
La conception musicale de ‘Herrmann’ pour l’apparition de toutes les créatures de ‘Harryhausen’ joue un rôle majeure. Elle réalise une synergie monstrueuse, jetant une utilisation récurrente de motifs non mélodiques et répétitifs, dont le but est de semer le malaise, attiser la tension et évoquer le mystère. Des techniques qui seront largement adoptées par les compositeurs des générations suivantes.
C’est le cas pour les thèmes : « The Cyclops » (A6 et A11), « The Death of the Dragon » (B10) et « Skeleton » (B5). Concernant celui-ci, cette composition parle musicalement aux os d'un squelette en utilisant des xylophones bavards, des bâtons de claquement, des castagnettes et de terribles cornes graves compensées par des trompettes.
Côté édition, épinglons cette superbe pièce d’époque, pondue uniquement en mono chez Colpix. Inutile de rappeler qu’elle est courue par de nombreux collectionneurs. Une version non-officielle est sortie début 70 et une autre, officielle chez United Artist en 1975. Suivront une, en stéréo chez Varese Sarabande avant que le label Belge Promotheus Record nous sorte enfin, une version plus complète comprenant deux CD. Le premier avec le score complet et le second reprenant la version de 1958.
‘Herrmann’ était réticent à rejoindre l’équipe du film, mais quand il l'a fait, il n'y avait pas de retour en arrière car il s'est rapidement imposé comme un maître du genre fantastique. Aussi merveilleuses étaient les créations de ‘Harryhausen’, je pense que c’est la musique de ‘Herrmann’ qui les a animées et leur a donné vie.
Que ce soit le premier pressage ou autres, je vous recommande vivement d'acquérir cet album comme pièce majeure à votre collection.

(1) C'est 'Miklós Rózsa’ qui composera la BO de ‘The Golden Voyage of Sinbad’, en 1973.

FilmClassic

Autres sorties de musique de The 7th Voyage of Sinbad (1958):

7th Voyage of Sinbad, The (2009)
7th Voyage of Sinbad, The (1998)
7th Voyage of Sinbad, The (1986)
Citizen Kane - The Essential Bernard Herrmann Collection (1999)
7th Voyage of Sinbad, The (2011)
7th Voyage of Sinbad, The (2000)
7th Voyage of Sinbad, The (2013)
7th Voyage of Sinbad, The (0)
Musiques de Films de Bernard Herrmann, Les (1984)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus