Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Hatari!


RCA Records 1962 Vinyle (0766482451449)
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Theme from "Hatari"2:53
2.Baby Elephant Walk2:40
3.Just For Tonight2:02
4.Your Father's Feathers3:20
5.Night Side3:22
6.Big Band Bwana3:01
7.The Sounds Of Hatari6:38
8.The Soft Touch2:43
9.Crocodile, Go Home2:53
10.Just For Tonight - Bonus Track2:04
 31:36
Introduisez votre critique

 

Hatari! - 07/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le (Français)
Avec ‘John Wayne’ dans le rôle principal, ‘Hatari!‘ se présente comme une curiosité cinématographique d'Howard Hawks’. Datant de 1962, le film raconte les aventures d'un groupe de personnes du Tanganyika (la Tanzanie d'aujourd'hui) qui capturent des animaux pour les zoos occidentaux. Une grande partie du film aurait été improvisée, puisque le comportement des animaux ne pouvait être prévu, et mise en place ensuite dans une structure narrative. Bien qu'il semble rarement être présenté aujourd'hui, le film s'est avéré être très populaire à l'époque.

‘Hawks’ avait établi un partenariat très fructueux avec le compositeur ‘Dimitri Tiomkin’ sur nombre de ses films classiques, mais pour une raison quelconque, il trouvait que les grandes partitions symphoniques n'étaient pas adéquat pour ce film. De plus, ‘Tiomkin’ était incapable de fournir une partition comportant des sons africains traditionnels et sans violons. Il quitta donc le projet et ‘Hawks’ finit par choisir le jeune ‘Henry Mancini’ qui sortait tout juste de l'énorme succès de ‘Breakfast at Tiffany's.
Pour son paysage sonore, ce dernier n'a pas pris la demande de ‘Hawks’ au pied de la lettre : Oui, il y a des violons, mais il a surtout fait une large place aux percussions tribales, laissant une représentation pittoresque de la savane a quelque chose de séduisant. La majeure partie de la partie dramatique de la partition est tirée d'idées introduites dans les deux premières séquences intitulées, ‘Main Title’ (A1) et ‘The Sounds of Hatari’ (B1). Les percussions sont omniprésentes et ‘Mancini’ introduit progressivement son excellent thème principal, un morceau étonnamment sombre que l'on entend habituellement aux cors.

Hormis les séquences clés soulignées ci-dessous, la plupart des musiques écrites par ‘Mancini’ sont des musiques de source légère, sa marque de fabrique. Parmi les points forts, citons le swing de ‘Big Band Bwana’ (A6), le délicat ‘The Soft Touch ’ (B2) et diverses interprétations de ‘Just for Tonight’ (A3). La dernière facette de la partition réside dans ses divers interludes comiques comme ‘Your Father's Feathers’ (A4), ‘Crocodile, Go Home !’ (B3) et, bien sûr, le plus célèbre, ‘Baby Elephant Walk’ (A2).
Le don de ‘Mancini’ pour des mélodies accrocheuses lui servant si bien, que cette dernière a réussi à trouver une renommée qui a duré bien au-delà de celle du film. Cet air simple, entraînant et amusant pour clarinette a imprégné la conscience du public comme peu d'autres morceaux de musique de film l'ont fait. Cet air simple, entraînant et amusant pour clarinette a imprégné la conscience du public comme peu d'autres morceaux de musique de film l'ont fait.

Sorti à l’époque chez RCA Victor, ce LP a connu un vif succès au point que le label a édité une seconde édition deux ans plus tard. Et depuis lors, elle a été maintes et maintes fois réédité. Je ne vais pas la qualifier de meilleurs musique de ‘Mancini’, néanmoins elle reste une Master Pièce que chaque BOphyle doit avoir dans sa collection.

FilmClassic


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion