Robin Hood(Robin Hood)


Colosseum (4005939702021)
Varèse Sarabande (0030206702026)
Film | Date de sortie: 11/05/2010 | Sortie du film: 2010 | Type: CD
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Destiny3:35
2.Creatures2:09
3.Fate Has Smiled Upon Us2:01
4.Godfrey3:32
5.Ambush1:14
6.Pact Sworn in Blood2:52
7.Returning The Crown1:13
8.Planting The Fields1:17
9.Sherwood Forest2:19
10.John Is King4:01
11.Robin Speaks2:32
12.Killing Walter1:58
13.Nottingham Burns2:11
14.Siege2:09
15.Landing Of The French2:46
16.Walter's Burial3:04
17.Preparing for Battle2:38
18.Charge1:18
19.Clash2:41
20.The Final Arrow2:29
21.The Legend Begins1:27
22.Merry Men1:48
 51:13
Introduisez votre critique

 

Robin Hood - 10/10 - Critique de Matys Mith, ajouté le
Sincèrement, je ne comprends pas pourquoi est-ce qu'on s'acharne autant sur Marc Streitenfeld. Il est vrai que le fait qu'il compose pour ce genre de film m'a un peu surpris, car il nous a habitué au genre action ou suspense...Pour Robin Hood, il a fait ce qu'il a pu et le résultat est sans fausse note, très inspiré et très émouvant.
Il est carrément normal que son style n'a rien à voir avec Hans Zimmer, vu que Marc Streitenfeld ne s'appelle pas Hans Zimmer, ils n'ont pas le même âge (ils ont déjà travaillé ensemble cela dit sur Black Hawk Down etc...) pas forcément les mêmes idées, c'est normal! Les gens qui le critiquent en disant qu'il ne fait pas comme Hans Zimmer...mais que veulent-ils? Du plagiat? Quand James Horner s'inspire de ces B.O antérieures, tous les béophiles sortent leurs griffes mais quand c'est un autre qui développe son style: là tout le monde veut du plagiat, on veut çi on veut ça, qu'il fasse l'un ou l'autre...Sachez appréciez ce que l'on vous offre!!!

Revenons à moi (sans mégalomanie): les morceaux 'guerroyants' (Preparing the Battle, The Clash...) sont bien structurés, rien à dire de mauvais. Le thème de Godfroy est très réfléchi, les staccati de bois et de cordes pour souligner la cupidité, le sadisme du personnage...
Les morceaux 'aventureux' (Landing of the French, Charge, Fate has smiled upon us etc...) donnent envie de chevaucher, de courrir ou de pédaler tellement l'adrénaline est présente. Enfin parlons des morceaux plus intimes: les deux thèmes de Robin sont majestueux et donnent un sentiment de fierté de courage et de valeurs. Le thème de Planting the Fields repris dans Merry Men permet de s'évader avec cette atmosphère pastorale. Dans Merry Men est souligné la soif d'aventure de Robin. Le thème de Sherwood Forest m'a tiré quelque larmes, a quelque chose de nostalgique et nous fait penser à ce que l'on pourrait faire dans cet forêt.

Donc, c'est une B.O a écouter avec l'esprit le plus ouvert.
Robin Hood - 06/10 - Critique de Damien , ajouté le
Ce 'Robin Hood' de Ridley Scott est une tentative (réussie haut la main) d'ancrer le personnage légendaire dans un contexte historique précis, retraçant son parcours, du soldat au hors-la-loi. Que ceux qui s'attendent à une bande originale éclatante de la trempe de celle de 'Gladiator' se détrompent: Marc Streitenfeld (avec qui Ridley Scott collabore systématiquement depuis 2007) n'est pas Hans Zimmer.

'Destiny' propose un premier thème, doux et intrigant, avec un petit côté ancien, et qui sied à l'ambiance froide du bois de Sherwood. Certainement pas révolutionnaire, mais tout de même réussi. Deuxième thème marquant: le glorieux 'Fate Has Smiled Upon Us', qui reviendra à plusieurs reprises vers la fin de l'album. On s'extasierait... si sa ressemblance au thème principal de 'Transformers' n'était pas aussi flagrante. 'Godfrey' dévoile un troisième thème, discret mais stressant et persistant, vraisemblablement fait pour accompagner les complots et intrigues de cour qui jalonnent le film.

Encore un nouveau thème dans 'Ambush', fait de violons saccadés et d'instruments à vent déchirant l'air. Un thème d'action efficace mais peut-être un peu répétitif. C'est dans 'Planting The Fields' qu'on découvre le cinquième (et dernier) thème, sorte de musique traditionnelle typique.

Beaucoup de thèmes mais peu d'imagination: une bande originale qui soutient correctement son film, mais sans faire des étincelles.
Robin Hood - 06/10 - Critique de Marc Chauvin, ajouté le
Pour être totalement honnête, je n’attendais pas grand-chose de ce score et le résultat final n’a fait que me conforter dans mon intuition. La bande originale composée par Mark Streintenfield pour le nouveau film de Ridley Scott est loin d’être à la hauteur des images. La musique s’avère dans l’ensemble assez quelconque et nous fait clairement regretter Hans Zimmer et Michael Kamen qui nous a quitté bien trop tôt .
Quelques moments du score se dégagent et développent des textures et des harmonies intéressantes, mais restent trop superflu.
Ré- écoutez plutôt le Robin Hood, Prince Of Thieves de Michael Kamen, c’est tout de même autre chose !

Autres sorties de musique de Robin Hood (2010):

ロビン・フッド (2010)
Robin Hood (2020)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus