Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



The Great Escape


Intrada (0720258711229)
Movie | Release date: 01/10/2011 | Film release: 1963 | Format: CD
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
Original Motion Picture Soundtrack - Disc 1
1.Main Title3:20
2.At First Glance3:07
3.Premature Plans2:28
4.If At Once2:31
5.Forked1:28
6.Cooler1:58
7.Mole1:28
8.''X''/Tonight We Dig1:30
9.The Scrounger/Blythe3:50
10.Water Faucet1:23
11.Interruptus1:33
12.The Plan/The Sad Ives1:43
13.Green Thumbs2:28
14.Hilts And Ives0:38
15.Cave In2:01
16.Restless Men1:56
17.Booze1:47
18.''Yankee Doodle''0:55
19.Discovery3:40
 39:43
# Track   Duration
Original Motion Picture Soundtrack (Continued) - Disc 2
1.Various Troubles3:52
2.Panic2:05
3.Pin Trick0:59
4.Hendley's Risk1:43
5.Released Again/Escape Time5:25
6.20 Feet Short3:06
7.Foul Up2:37
8.At The Station1:33
9.On The Road3:27
10.The Chase/First Casualty6:49
11.Flight Plan2:09
12.More Action/Hilts Captured6:07
13.Road's End2:06
14.Betrayal2:20
15.Three Gone/Home Again3:13
16.Finale/The Cast2:47
 50:18
# Track   Duration
Original 1963 United Artists Score Album - Disc 3
1.Main Title2:07
2.Premature Plans2:08
3.Cooler And Mole2:26
4.Blythe2:13
5.Discovery2:54
6.Various Troubles2:40
7.On The Road2:54
8.Betrayal2:05
9.Hendley's Risk2:24
10.Road's End2:00
11.More Action1:57
12.The Chase2:48
13.Finale3:14
 31:49
Submit your review Hide reviews in other languages

 

The Great Escape - 08/10 - Review of FilmClassic , submitted at (French)
Depuis longtemps, ‘John Sturges’ désirait porter au grand écran l’étonnant roman de la Seconde Guerre mondiale intitulé ‘The Great Escape’ (fr : La grande évasion) de ‘Paul Brockhill’, mais il n’avait jamais pu obtenir de soutien financier. Heureusement pour lui, la done a changé en 1960 à la suite du succès pour ‘The Magnificent Seven’ (fr : Les sept mercenaires). C’est ainsi que la « Mirisch Company » et « United Artists » lui ont versé un budget de 3,8 millions de $. Avec ce soutien financier, il a misé sur un casting légendaire qui comprenait ‘Steve McQueen’ (Virgil Hilts), ‘James Garner’ (lieutenant Robert Hendley), ‘Richard Attenborough’ (chef d’escadron Roger Bartlett), ‘Charles Bronson’ (lieutenant Danny Velinski), ‘James Donald’ (capitaine Ramsey), ‘Donald Pleasence’ (lieutenant Colin Blythe), ‘James Colburn’ (officier Louis Sedgwick), ‘David McCallum’ (commandant Eric Ashley Pitt), et ‘Hannes Messemer’ (Kommandant Oberst von Luger).
L’histoire relate le quotidien de prisonniers alliés internés dans un camp Allemand durant la seconde guerre mondiale. Malgré la surveillance de leurs gardiens, les officiers, qui avaient déjà réussi à concevoir de multiples évasions dans d’autres camps, échafaudent un plan en creusant trois tunnels qui permettront d'évader 76 hommes. Ce film a été un succès commercial gagnant près de trois fois son coût de production initial.
‘Sturges’ étant satisfait de sa collaboration avec ‘Elmer Bernstein’ pour la partition de ‘The Magnificent Seven’, n’avait jamais douté sur la capacité de ‘Bernstein’ à marquer le film. Ajoutons qu’il a également fait confiance aux instincts du compositeur en lui a donnant une fois de plus libre cours à la composition. C’est ainsi qu’après avoir reçu une description large de l’histoire, ‘Bernstein’, alors âgé de 41 ans a compris qu’il avait besoin de parler du drame de l’emprisonnement, de cette tension continue de planifier l’évasion, de déjouer les Allemands et enfin, la claustrophobie du tunnel. Mais avant tout, il avait besoin de reprendre ce qu’il avait fait, trois ans auparavant avec ‘The Magnificent Seven’, un thème principal mémorable pour capturer l’esprit du film, surtout avec l'esprit d’indomptabilité, centré principalement sur le personnage joué par ‘Steve McQueen’. Pour son paysage sonore 'Bernstein' a fourni de nombreux thèmes, dont malheureusement certains ne figure pas sur le 33t d’époque.
Je commence ici par la grande marche de l’évasion (A1), qui sert de thème principal à cette partition. Nous assistons à l’arrivée d’un convoi Allemand transportant des prisonniers de guerre vers le nouveau camp Stalag Luft III. Sur fond d’un long doublage à trente-trois notes, celle-ci est propulsée par des bois ou des cors animato mis à une cadence tuba-violoncelle-basse avec percussions caisse claire, laissant transparaître un côté subtile et moqueur, en somme : un pied-de-nez aux Allemands.
Vient ensuite le contraste avec un thème (A2) plus doux mais aussi imprégner par une certaine tension qui illustre parfaitement bien la dure réalité de certains prisonniers lorsqu’ils découvrent pour la première fois le campement.
Je retiens également le thème de ‘Cooler & Mole’ (A3) qui soutient les moments de triomphe éphémères des tentatives d’évasions répétées par ‘Hilts et Ives’ (la taupe). La mélodie les accompagne alors qu’ils sont escortés à l’isolement dans une cellule (la glacière). Il y a de la défiance et de l’irrépressible dans les notes avec le message de ‘Hilts’ : « (…) Vous pouvez m’emprisonner, mais pas briser mon esprit ».
Le thème ‘On the Road’ (A6) soutient l’évasion réelle et offre une construction de plusieurs notes par des moments de suspense recouvertes de bois, qui monte et tombe, créant ainsi une tension ondulante.
Sur l’autre face, il y a le thème soutenant l’évasion de ‘Hendley et Blythe’ (B2). Il regorge d’optimisme plein d’espoir porté par des cordes régentes et des cors, qui résonnent de joie.
Toujours époustouflante est la séquence de la moto (A4-A5), qui propulse la course de ‘Hilts’ vers son destin. Là encore ‘Bernstein’ nous offre un thème magistral entrecoupé par des séquences de suspense. L’auditeur n’a aucune peine à traduire le sentiment d’urgence qu’à ‘Hilts’ pour rejoindre la Suisse.
Enfin nous clôturons par ‘The finale’ qui englobe plusieurs thèmes (A6), dont l’évasion fluviale de ‘Velinski’ et ‘Dickes’ dans un bateau à rames offrant ainsi l’un des thèmes les plus lyriques de la partition. Des cordes apaisantes avec une parure chatoyante de harpe nous ornent d’une musique aussi sereine que les eaux agitées de la rivière. Il est directement suivi par le thème d’ouverture qui prend en charge les visuels du camp, de ses clôtures de barbelés et de ses tours de garde.
Côté édition, il n’y a pas photo. Vu le succès du film, plusieurs pays ont édité en 1963 cette magnifique BO. Retenons pour ceux qui l’ont raté, qu’il peuvent toujours se rabattre sur des rééditions parues en LP durant les années 1970. Des CD suivront dans les années 1990, pour finalement voir paraître chez Intrada en 2011, une superbe édition comprenant 3 CD et qui contient tout les thèmes.
Outre qu‘Elmer Bernstein’ a composé l’une des marches les plus mémorables de l’expérience cinématographique, il a également tracé une marque indélébile sur la conscience collective des cinéphiles, faisant gagner le film comme un incontournable du 7ème Art. C’est donc une musique de film que je recommande vivement comme une référence dans votre collection.

FilmClassic

Other releases of The Great Escape (1963):

Great Escape, The (2004)
Great Escape, The (1992)
Great Escape, The (1963)
Great Escape, The (2004)
Great Escape, The (1999)
Great Escape, The (2012)
Big War Movie Themes (2011)
Great War Film Themes (1975)
Grande Évasion, La (1963)
Grande Évasion, La (1963)
Great Escape, The (1963)
Great Escape, The (1971)
Great Escape, The (2014)
Great Escape, The (2004)
Screen Music Reflection (1975)
Thomas Crown Affair / The Great Escape, The (1975)
Great Escape, The (1963)
Great Escape, The (2021)


Report a fault or send us additional info!: Log on