Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Red Dawn
Limited Edition


Intrada 1985 Vinyl
Movie Film release: 1984
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
Side A
1.Main Title2:38
2.The Invasion5:18
3.The Drive-in6:20
4.Let It Turn1:10
 15:25
# Track   Duration
Side B
1.Wolverines2:05
2.Flowers3:04
3.The Eulogy2:51
4.Robert's End3:50
5.Death and Freedom; End Title6:35
 18:25
Submit your review Hide reviews in other languages

 

Red Dawn - 07/10 - Review of FilmClassic , submitted at (French)
Écrit et réalisé par ‘John Milius’, ‘Red Dawn’ (fr : L’aube rouge) est un film d'action qui se déroule dans une version alternative des années 1980, dans laquelle une armée communiste, dirigée par des Russes et des Cubains, lance une invasion des États-Unis à la suite d'une crise économique. L'histoire est centrée sur une petite ville du Colorado, où un groupe d'adolescents se lance dans une campagne de résistance contre les envahisseurs, en utilisant le nom de ‘Wolverines, d'après la mascotte de leur lycée.

Le film mettait en vedette ‘Patrick Swayze’ et ‘Charlie Sheen’ dans des rôles de début de carrière, avec ‘C. Thomas Howell’, une ‘Lea Thompson’ d'avant ‘Back To The Future’ (fr : Retour vers le futur) et une ‘Jennifer Grey’ d'avant ‘Dirty Dancing’.

Red Dawn’ était la troisième des cinq partitions que Basil Poledouris’, alors âgé de 39 ans, allait écrire pour ‘Milius’, après son premier film ‘Big Wednesday’ (Graffiti Party) en 1978, le classique ‘Conan The Barbarian’ en 1982, et avant ‘Farewell to the King’ (fr : L’adieu au roi) en 1989 et ‘Flight of the Intruder’ (fr : Le vol de l'intrus) en 1991. Les idéaux cinématographiques de ‘Milius’, fanatiques et légèrement chauvins, m'ont toujours semblé ne pas correspondre à la personnalité de ‘Poledouris’, mais les deux hommes ont manifestement bien travaillé ensemble, et ‘Milius’ a clairement inspiré ‘Poledouris’ pour écrire certaines de ses plus belles musiques. Ils étaient tous deux originaires du Midwest, camarades de classe à l'USC (School of Dramatic Arts) dans les années 1960, et étaient si attachés à leur travail respectif que ‘Poledouris’ a même refusé l'opportunité d'écrire la musique de ‘Dance With Wolf’ (fr : Danse avec les loups) en 1990, afin de pouvoir honorer un accord verbal pour écrire la musique de ‘Flight of the Intruder’ à la place.
Si l'on considère l'ensemble de sa carrière, ‘Red Dawn’ n'est pas l'une des œuvres marquantes de ‘Poledouris’, mais la popularité du film a contribué à le propulser vers des films plus grands et meilleurs dans les années qui ont suivi, et lorsqu'on l'écoute avec du recul, on peut entendre de nombreuses graines d'inspiration qui se retrouveront dans certaines de ses meilleures œuvres au cours des deux décennies suivantes. C'est une partition typiquement racoleuse et patriotique, qui est accentuée par des cuivres et renforcée par des synthétiseurs. La partition s'articule autour d'un thème principal entraînant, avec des cors nobles soutenus par une pulsation de basse palpitante, ainsi que des bois légers. On retrouve cette union dans le ‘Main Title’ (A1) et qui est omniprésente tout au long de la partition, comme le long final ‘Death and Freedom/End Credits’ (B5).

Le thème secondaire de la partition est celui de la liberté, qui clôt le morceau principal du titre sur des trompettes chaudes soutenues par des synthétiseurs, et qui apparaît dans la séquence ‘The Eulogy’ (B3) comme un leitmotiv pour les idéaux pour lesquels les ‘Wolverines’ se battent.
Ce thème est étroitement lié au thème de la résistance, qui lui est introduit pour la première fois dans la séquence ‘The Drive-In’ (A3). C’est un subtil motif ascendant pour cordes qui en vient progressivement à représenter le combat à laquelle les adolescents sont confrontés en essayant de vaincre leurs oppresseurs étrangers.

Ce motif gagne en intensité et en férocité avec le morceau ‘Wolverines’ (B1), soutenant ainsi l'action par une structure musicale intelligente mêlant plusieurs idées récurrentes de la partition.
Cette BO est quand même passionnante, intégrant souvent des variations sur un ou plusieurs des thèmes principaux dans un cadre plus robuste. Ces morceaux « macho » sont tempérés par quelques morceaux plus calmes qui représentent l'évolution des relations entre les ‘Wolverines’, qui deviennent des adultes au fur et à mesure que la guerre fait rage. J’évoque ici ‘Flowers’ (B2) joué à la clarinette et avec une douce variation du thème de la liberté, soutenue par des cordes. Il s’agit-là d’un morceau romantique typiquement ‘Poledouris’. ‘Let It Turn’ (B4) est tout aussi discret et assez beau.

Cette musique d'action est typique de ce qu’on produisait à l'époque, opposant souvent des figures de cuivres lancinantes à un ostinato de piano répété dans les graves et à des idées rythmiques inhabituelles et turbulentes, tant dans les cordes que dans l'électronique, dont certaines sont intentionnellement stylisées pour imiter, par exemple, le son des pales d'un rotor d'hélicoptère. D’ailleurs, une grande partie de cette musique précède la partition similaire qu'il écrira plus tard pour des scores comme ‘Robocop’ et l’excellent ‘The Hunt for Red October’ (fr : A la poursuite d’Octobre rouge).

L'édition originale de la partition par Intrada Records en 1985 ne contenait que 9 séquences et durait un peu plus d'une demi-heure. En 2007, le label ‘Intrada’ a édité un CD qui contient plus de 30 minutes de musique supplémentaire avec une qualité sonore améliorée et d'excellentes notes détaillées du producteur de l'album.

En conclusion : Bien qu'il ne soit pas au même niveau d'excellence que ses œuvres les plus célèbres, ‘Red Dawn’ est le témoignage d’un ‘Poledouris’ en grande forme, écrivant une partition puissante et multithématique pour un film qui en avait besoin. Le seul inconvénient de celle-ci est peut-être le son légèrement désuet des synthétiseurs, qui peut faire grincer des dents les jeunes fans de musique et qui, parfois, se démarque des riches passages orchestraux que la partition contient ailleurs. Telles étaient les limites techniques des instruments électroniques en 1984. Si vous pouvez passer outre cet élément de la musique, les fans de l'œuvre de ‘Poledouris’ voudront certainement s’intéresser de près à cet album.

FilmClassic
Trailer:





Other releases of Red Dawn (1984):

Red Dawn (1984)
Red Dawn (2008)


Report a fault or send us additional info!: Log on