Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



The  Lost Continent


Film | Releasejaar: 1957 | Film release: 1955 | Medium: Vinyl
 

Schrijf je nu in!

Blijft beter op de hoogte en krijg toegang tot verzamelaars info!





 

# Track   Lengte
1.Introduction2:05
2.Hong Kong5:29
3.Temple4:27
4.Volcano1:41
5.Harvest Theme1:50
6.Seascape4:00
7.Love Theme8:58
 28:30
Schrijf zelf je recensie Verberg reviews in andere talen

 

The Lost Continent - 07/10 - Recensie van FilmClassic , ingevoerd op (Frans)
Si les voyages lointains et exotiques nous ont toujours fait rêver, la différence entre nous et nos grands-parents réside qu’il est actuellement plus aisé de nos jours d’en effectuer un que dans les années 1950. En effet à cette époque, aller en Indonésie, c'était comme ‘Marco Polo’ aller en Chine ! Pour palier à cette carence, les producteurs cinématographiques de l’époque réalisèrent de nombreux films documentaires montrant la vie, la culture et la religion d’autres peuplades vivant de l’autre côté de la planète. Bien accueilli par le public, ce genre de film était diffusé dans les salles obscures, soit en complément, soit carrément comme long-métrage. C’est le cas ici, avec ‘The Lost Continent’ (Ital : Continente Perduto).
Réalisé par ‘Enrico Gras’ et ‘Giorgio Moser’, ce documentaire a été tourné en 1955 lors d'une longue expédition dans les archipels indonésiens et malais à laquelle le compositeur italien ‘Angelo Francesco Lavagnino’ a lui-même participé. Pour ce dernier, cette musique à toujours été l’une de ses favorites, simplement parce qu'elle lui a donné l'opportunité de se montrer en tant qu'homme et en tant que compositeur. En restant plus de six mois dans la forêt Indonésienne, il a particulièrement été impressionné et inspiré par ses nombreux bambous avec lesquels il créait des sons incroyables.
De retour en Italie, ‘Lavagnino’ n’a pas eu trop de peine à composer cette musique. En effet, c’est avec des sons, des rythmes et des instruments provenant de la musique gamelanienne,( c’est-à-dire, un ensemble instrumental traditionnel caractéristique des musiques javanaise et sundanaise) rapporté lors de son périple en Asie, qu’il a écrite cette partition, en seulement dix jours. Pour son projet, ‘Lavagnino’ a utilisé une technique d'enregistrement de pointe, qui permettait d'enregistrer séparément sur quatre ou cinq canaux audio du film. Corollaire des nouveaux effets permettant par exemple des mouvements stéréophoniques d'un canal à un autre ou des mixages innovants, le compositeur a suivi une voie expérimentale qui unissait les sources hétérodoxes les plus disparates et volontairement inédites à l'oreille occidentale.
Le résultat est un travail brillant, métissé pour ainsi dire, mais aussi descriptif et presque onomatopée, qui est encore aujourd'hui, plus de soixante ans plus tard, très agréable à écouter et avec une atmosphère de tension marquée. Cependant, il a dû opter pour la version mono de 28 minutes sortie aux États-Unis en 1957, par M-G-M Records. Perle rare à dénicher (j’ai toujours apprécié autant la pochette que son contenu), il fut l’objet dans les années 1980 d’une seconde édition, Nipponne cette fois-ci. Finalement, c’est en 2010 que ‘The Lost Continent’ revient dans toute sa fraîcheur et en version stéréo, grâce à un excellent travail dans les archives privées de l'auteur. Cette édition, contenant de nombreux bonus, est sortie chez Alhambra et rend enfin justice au potentiel technique ainsi qu’aux expédients sonores pionniers mis en œuvre par l'auteur.
Jalon dans la filmographie du compositeur, avec ‘The Naked Maja’, et plus tard ‘Kali Yug, La Dea Della Vendetta’ (voir mes critiques pour ces deux BO), ‘The Lost Continent’ demeure personnellement une de mes BO préférés que je conseille vivement à tous.

FilmClassic

Andere soundtrack releases van Continente perduto (1955):

Continente Perduto (2010)
Continente perduto (0)
Lost Continent, The (2018)


Fout gezien of heb je info om aan te vullen?: Inloggen