De Gaulle, l'éclat et le secret


Long Distance 11/11/2019 Téléchargement
Série TV/Film de TV Sortie du film: 2020
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.De Gaulle l'eclat et le secret (with Anne Sophie Versnaeyen)2:17
2.L'appel du 18 Juin3:22
3.Il va falloir partir3:51
4.Depart pour Londres5:08
5.Ecriture du discours1:18
6.Georges Mandel1:27
7.Anne1:00
8.Mers el kebir1:07
9.Correspondances (with Laurent Levesque)3:53
10.Churchill3:10
11.Bataille navale2:22
12.Londres sous les bombes1:06
13.Manoeuvres2:40
14.Paris libéré2:08
15.En route pour Paris2:08
16.Les tanks1:10
17.Ceux qui ont donné leur vie2:26
18.Ma chère petite fille2:53
19.Ravensbrück4:44
20.Echange avec Malraux2:11
21.Au pied de l'arbre1:34
22.Le petit clamar1:52
23.Baden Baden2:34
24.Conference de presse2:40
25.Depart de l'Elysée3:06
 62:07
Introduisez votre critique

 

De Gaulle, L’éclat et le secret

Ajouté le Vendredi, 15 Janvier, 2021  

Long Distance présente la bande originale de la mini-série française De Gaulle, L'éclat et le secret. L'album contient la musique de la série composée par Armand Amar.

Long Distance présente la bande originale de la mini-série française De Gaulle, L'éclat et le secret. L'album contient la musique de la série composée par Armand Amar.

La bande originale est disponible au téléchargement sur Amazon et d'autres magasins de musique numérique.

La Série en 6 parties De Gaulle, L'éclat et le secret est dirigée par François Velle, écrite par Jacques Santamaria et Patrice Duhamel, directeur de France Télévisions et avec Samuel Labarthe, Constance Dollé, Francis Huster, Pierre Rochefort, Margaux Chatelier, Christophe Barbier, Eric Naggar et Pierre Aussedat.

Trois anniversaires viennent marquer l'année 2020. Le 130e de la naissance du Général de Gaulle, le 50e de sa disparition, le 80e de l'appel du 18 Juin. Trois évènements qui sont l'occasion, à travers cette série, d'évoquer une des grandes figures de l'Histoire française, européenne et mondiale du 20e siècle et d’en brosser un portrait plus intime.
Tous les Français connaissent le général de Gaulle. Le résistant, qui refusa de céder à la défaite. L’homme politique tour à tour visionnaire, libérateur, pacificateur, constructeur. Le fondateur de la Ve République. L’homme d’Etat, porteur d’une « certaine idée de la France », libre, fière et indépendante.
Mais qui était Charles de Gaulle ? Quels étaient le moteur et le ressort de l’homme qui a consacré l’essentiel de sa vie à son pays ? Quel rôle a joué à ses côtés son épouse, la discrète Yvonne, pierre angulaire de son parcours privé et public, puisque selon lui, sans elle « rien n’eût été possible » ? Quelle fut la place de sa fille Anne, celle qui lui donnait la force de « tenir » dans ses grands moments de doute ?
Cette série nous fait revivre l’éclat de pages illustres de l’Histoire de France, de la Résistance à l’enracinement de la Ve République, ces grands moments que Charles de Gaulle a incarnés et façonnés.
Elle brosse le portrait d’un homme d’Etat à l’épreuve du pouvoir, d’un stratège et d’un fin politique, et lève le voile sur le secret d’une personnalité jusqu’ici pudiquement cachée derrière la statue du héros.

Une production EFFERVESCENCE FICTION - Simone Harari Baulieu
Avec la participation de France Télévisions

Concernant Armand Amar:

Français d’origine marocaine, né à Jérusalem, Armand Amar passe son enfance au Maroc. Fort des sésames d'instruments jugés alors exotiques, il part tôt à la rencontre de cet 'ailleurs' promis par des musiques extraeuropéennes. D’abord en autodidacte, toujours à la recherche très physique des expériences, puis pendant des années marquées au sceau d'un engagement total, qui le conduisent à pratiquer les tablas, à découvrir le zarb ou les congas, auprès de différents maîtres de musiques traditionnelle et classique.

Suit en 1976 la découverte de la danse, à l'invitation du chorégraphe sud-africain Peter Goss, anthropologue de formation. Soudain, ce qu'il recherche est là : un rapport direct à la musique, le pouvoir d'improviser sans contraintes, les vertus de l'échange in situ.
Deux aventures parallèles enrichissent sa palette : son implication dans l'école de comédiens d'un Patrice Chéreau et l'enseignement au Conservatoire National Supérieur sur les rapports musique et danse. Il travaille depuis, avec un nombre considérable de chorégraphes appartenant à tous les courants de la danse contemporaine comme Marie-Claude Pietragalla, Carolyn Carlsson, Russell Maliphant, ou Mourad Merzouki.

Un syncrétisme d'influences spirituelles et musicales qui se retrouve dans ses musiques de films dont voici une sélection : AMEN. (2000), Le Couperet (2005) et Eden à l'Ouest (2009) de Costa-Gavras. Le Concert (qui lui a valu le César de la meilleure musique de films en 2009), Va, vis et deviens (2006), La Source des femmes (2011) de Radu Mihaileanu, Indigènes (2006) de Rachid Bouchareb, La Faute à Fidel de Julie Gavras (2006), Le Premier Cri de Gilles de Maistre (2007), La jeune fille et les loups (2008) et Tu seras mon fils (2011) de Gilles Legrand, Sagan (2008) et Pour une Femme (2013) de Diane Kurys, Ce que le Jour doit à la nuit de Alexandre Arcady, HOME de Yann Arthus-Bertrand (2009), Les hommes libres de Ismaël Ferroukhi (2010). En 2012 Armand Amar écrit les bandes originales de deux films brésiliens : Mon bel oranger de Marcos Bernstein et Amazonia Eterna de Belisario Franca, et des nouveaux films de Yann Arthus-Bertrand Planète Océans, Alexandre Arcady Ce que le Jour doit à la nuit, et Costa-Gavras Le Capital.
Depuis, il compose les musiques des films Belle et Sébastien de Nicolas Vanier et Le Promeneur d’oiseau de Philippe Muyl. En 2014, il reçoit le Amanda Award pour la meilleure bande originale d’un film pour A Thousand Times Goodnight du réalisateur norvégien Erik Poppe. Il vient de créer la musique de Belle et Sébastien, l’aventure continu de Christian Dugay, de L’Odeur de la Mandarine de Gilles Legrand et de HUMAN de Yann Arthus-Bertrand.

Armand Amar a fondé en 1994 le label Long Distance avec son complice Alain Weber et qui peut se prévaloir aujourd'hui d'une soixantaine de titres (musiques traditionnelles et classiques).
Les CDs de ses musiques à lui paraissent chez naïve, Long Distance, Universal, Sony et Warner.

Par ailleurs, le compositeur a créé en juin 2011, au Festival des musiques sacrées du monde de Fès, au Maroc, sa première œuvre tout à lui, un « oratorio mundi » nommé Leylâ & Majnûn, d'après la légende du même nom, avec une quarantaine de chanteurs et musiciens de tous horizons. Le spectacle a été repris à la salle Pleyel à Paris en avril 2014.
Prix :
A Thousand Times Goodnight de Erik Poppe : Amanda Arward pour la meilleure bande originale pour un film, 2014, Norvège
Le Concert de Radu Mihaileanu : César de la meilleure musique de film 2009
HOME de Yann Arthus-Bertrand : 'Excellence in Scoring 2009', prix de la meilleure bande originale pour un film documentaire par The International Film Music Critics Association
Moi, Van Gogh, un film de François Bertrand : Achievement Awards 2009, GSCA, prix de la meilleure bande originale
Plus loin de Michelin, réalisé par Eric Valli : Prix Spécial SACEM 2003 pour la meilleure musique originale
Nominations :
AMEN. de Costa-Gavras : nominé pour le César de la meilleure musique de film 2003
Va, vis et deviens de Radu Mihaileanu : nominé pour le César de la meilleure musique de film 2006
Indigènes de Rachid Bouchareb : nominé pour le César de la meilleure musique de film 2007
Le Concert de Radu Mihaileanu : nominé pour l'Étoile d'Or du Compositeur de Musique Originale de Films

Le site de Armand Amar: http://www.armandamar.com/


Plus d'infos sur: Official Web Site France Television





Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus