Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Dumbo


Walt Disney Records 29/03/2019 Téléchargement
Walt Disney Records 05/04/2019 CD (0050087412050)
Film Sortie du film: 2019
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track Artiste/Compositeur Duration
1.Logos/Intro 
2.Train’s a Comin’ 
3.The Homecoming 
4.Meet the Family 
5.Stampede! 
6.Baby MineSharon Rooney 
7.Dumbo’s Theme 
8.Clowns 1 
9.Vandevere’s Arrival 
10.Dumbo Soars 
11.Happy Days 
12.Goodbye Mrs. Jumbo 
13.Photographs/First Flight 
14.Colosseum 
15.Pink Elephants on Parade (2019) 
16.Colette’s Theme 
17.First Rehearsal 
18.Clowns 2 
19.Nightmare Island 
20.Dumbo in Hell 
21.Holt in Action 
22.Searching for Milly 
23.The Breakout 
24.Rescuing the Farriers 
25.The Final Confrontation 
26.Medici Circus/Miracles Can Happen 
27.Baby MineArcade Fire 
28.Soaring Suite 
29.Carnival Music 
Introduisez votre critique

 

Dumbo - 07/10 - Critique de David-Emmanuel Thomas, ajouté le (Français)
Après avoir été particulièrement critique envers Danny Elfman et ses travaux les plus récents (Justice League, Cinquante Nuances de Grey, Chair de Poule), j’ai placé tous mes espoirs sur ses retrouvailles avec Tim Burton qui laissaient pressentir un nouveau souffle musical porté par une inspiration pour le moins…éléphantesque ! Danny Elfman n’a pourtant rien à envier à ses confrères musicaux mais malgré son style particulièrement démarqué, il semble en panne sèche d’inspiration depuis quelques années déjà (en excluant bien évidemment le thème entêtant d’Alice au Pays des Merveilles, qui constitue l’un de ses chefs-d’œuvre modernes!). Mais comment lui reprocher ? Après avoir illustré près de 130 films, il apparaît normal que son charme musical n’opère plus autant qu’avant, non ? Il faut bien que cela se dégrade de temps en temps pour qu’il puisse briller à nouveau ; à l’instar de James Newton Howard et sa période électro-orchestrale qui a pu en déconcerter plus d’un. Et s’il y en a bien un qui peut l’inciter à donner le meilleur de lui-même, c’est probablement Tim Burton. En rétrospective, le tandem nous a livré une multitude d’œuvres incontournables parmi lesquelles on trouve Batman, Beetlejuice, Edward aux Mains d’Argent ou encore Sleepy Hollow. Pour la version live de Dumbo, Danny Elfman nous propose une fresque musicale particulièrement intime et raffinée mais faisant parfois preuve de retenue.

Impliqué au tout début de la mise en chantier du film, Danny Elfman s’est lancé dans l’écriture du score sans avoir lu le script et donc, bien avant le début du tournage. Une première dans la carrière du compositeur ! « En pensant à la séparation d’un bébé éléphant et de sa mère, j’ai imaginé quelque chose d'innocent, à la fois doux et triste. Ensuite, je suis allé dans mon studio, j'ai passé 20 minutes à l'écrire et je l'ai caché. » confesse-t-il. Ce n’est que plusieurs mois après qu’il présentera sa mélodie principale à Tim Burton ; ce dernier ayant exigé « un thème relativement simple » dans la mesure où il s’agissait d’une « histoire simple ». Dans l’album, la piste ‘Dumbo’s Theme’ laisse entrevoir cette mélodie intimiste ; caractérisée par des cordes lentes et quelques chœurs dramatiques, autour de laquelle s’articule sa partition. Un côté dramatique que l’on retrouve dans ‘Goodbye Mrs Jumbo’, ‘Dumbo in Hell’ ou au début de The Braekout’. A l’image de la vedette du film, ce thème va évoluer pour accompagner ses prouesses invraisemblables permises grâce à sa morphologie particulière ; soulignant ainsi la singularité et le courage de cet éléphant. Ainsi, Elfman mobilise l’ensemble de son orchestre pour accompagner le premier envol de Dumbo dans ‘Dumbo Soars’ ; faisant jaillir de plus belle l’aspect féérique de cette scène. Cette même version orchestrale du thème réapparaît à de multiples reprises lors du troisième acte du film ; dans ‘The Breakout’ ‘First Rehearsal’ et ‘The Final Confrontation’.

Au cinéma, l’impact de la mélodie principale reste toutefois mineur. On pourrait le comparer à du simple travail de remplissage qui fait naître l’émotion de manière très (trop ?) inconsciente. La simplicité de la mélodie rend impossible sa mémorisation. C’est déstabilisant dans la mesure où le thème de Colette (personnage interprété par Eva Green dont la mélodie illustre son entrainement avec Dumbo) me paraît bien plus percutant, tout comme les très burtoniens ou elfmaniens (ça va de pair !) ‘Train’s a Comin’ et ‘Pink Elephants of Parade’ qui viennent apporter de la grandiloquence à sa partition. Il m’a fallu plusieurs écoutes isolées successives pour m’imprégner du thème de Dumbo. Je souhaitais justement que le thème de Dumbo est un charme plus prononcé pour pouvoir me le remémorer en sortant de la salle…

Sur le reste du score, Elfman instaure un climat particulièrement dramatique/mélancolique dans l’ensemble, en témoignent les somptueux ‘Goodbye Mrs Jumbo’ (contenant le thème de Dumbo), ‘Colette’s Theme’ (contenant le thème de Colette) ou encore ‘Searching for Milly’ (contenant le thème de Milly). Dans la séquence d’action finale, il déchaîne ses cuivres et ses chœurs pour intensifier le côté épique de cette « bataille ». Outre le clin d’oeil à ses travaux sur Avengers L’ère d’Ultron (à 2 :07), on retiendra surtout l’envolée orchestrale à partir de 2 :38 dans la piste ‘The Breakout’. Et comme Elfman fait bien les choses, il n’en oublie pas de célébrer le cirque ; qui tient une place prédominante dans le long-métrage de Tim Burton, pour venir contrebalancer le côté dramatique de ses autres mélodies. Cette touche colorée est rendu possible par l’incorporation de fanfares carnavalesques que l’on peut entendre dans ‘Clown’ 1 & 2, ‘Stampede !’ ou encore ‘Carnival Music’.

EN BREF : A défaut de reposer sur une mélodie principale solide et mémorisable, la partition de Dumbo se caractérise par la subtilité de son écriture. Danny Elfman livre un bel écrin musical qui ravira les oreilles aguerries de ses fans à la recherche d’une réinvention sonore. Dumbo n’est sûrement pas le messie tant attendu du compositeur mais des pistes comme ‘Train’s Comin’ ‘Colette’s Theme’ ‘Dumbo Soars’ ‘Pink Elephants of Parade’ ou encore ‘Searching for Milly’ prouvent que ses aptitudes musicales subsistent ! Il ne reste plus qu’à trouver LE film qui le propulsera au sommet de sa créativité !

Dumbo (2018)

Ajouté le Jeudi, 14 Mars, 2019   Posté par Philippe Mouchon

Dumbo (2018)

Walt Disney Records présente la bande originale complète de l’adaptation cinéma de Dumbo du réalisateur Tim Burton, de Walt Disney composée par Danny Elfman !

Walt Disney Records présente la bande originale complète de l’adaptation cinéma de Dumbo du réalisateur Tim Burton, de Walt Disney composée par Danny Elfman !

La chanson qui a été écrite à l'origine par Frank Churchill et Ned Washington pour le film d'animation de 1941 du studio, Baby Mine, chantée par Sharon Rooney est également incluse ainsi que celle chantée par Arcade Fire, déja disponible en single .
La bande originale du film paraîtra le 29 mars en version numérique et physiquement sur Cd le 5 avril 2019.

Dumbo est un film produit par Walt Disney Pictures et réalisé par Tim Burton avec Michael Buffer, Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito, Eva Green, Alan Arkin, Finley Hobbins, Nico Parker, Roshan Seth, Deobia Oparei, Joseph Gatt et Sharon Rooney. Il s'agit d'une adaptation en prise de vues réelle du célèbre film d'animation Dumbo des studios Disney de 1941, lui-même basé sur l'histoire écrite par Helen Aberson et illustrée par Harold Pearl, en 1939.
Après Beetlejuice (1988) et Batman / Batman : Le Défi (1989-1992), Michael Keaton fait également son grand retour dans l'univers de Tim Burton, cette fois-ci dans le rôle d'un industriel cynique et méchant !

Dumbo, le nouveau film d'aventure de Disney réalisé par Tim Burton, reprend la fameuse histoire du dessin animé où l'on célèbre la différence, on chérit sa famille et où les rêves deviennent réalité.

Max Medici, un propriétaire de crique, embauche l'ancienne star Holt Farrier et ses enfants, Milly et Joe, pour s'occuper d'un éléphant dont les oreilles démesurées en font la risée d'un cirque en difficulté.
Mais lorsqu'ils découvrent que Dumbo sait voler, le cirque renoue avec le succès et attire le très persuasif entrepreneur V.A. Vandevere, qui recrute le singulier pachyderme pour figurer dans Dreamland, son tout nouveau parc d'attractions.
Dumbo prend son envol avec Colette Marchant, une charmante trapéziste au talent spectaculaire, jusqu'à ce que Holt apprenne que Dreamland, sous son aspect reluisant, renferme des secrets inavouables....

Dumbo sera au cinéma le 27 mars 2019 !


Plus d'infos sur: Disney Belgium



Dumbo (Baby Mine)

Ajouté le Mardi, 12 Mars, 2019   Posté par Philippe Mouchon

Dumbo (Baby Mine)

Walt Disney Records a publié la reprise de la chanson Baby Mine de Arcade Fire pour l’adaptation cinéma de Tim Burton, Dumbo de Walt Disney .

Walt Disney Records a publié la reprise de la chanson Baby Mine de Arcade Fire pour l’adaptation cinéma de Tim Burton, Dumbo de Walt Disney .

La chanson a été écrite à l'origine par Frank Churchill et Ned Washington pour le film d'animation de 1941 du studio et a été enregistré pour la séquence de générique de ce remake, elle sort aujourd'hui sous forme de single numérique, elle est maintenant disponible en téléchargement sur Amazon.

Un album complet de la bande originale du film, qui comprend également la partition de Danny Elfman, paraîtra numériquement le 29 mars et physiquement sur Cd la semaine suivante.

Dumbo est un film produit par Walt Disney Pictures et réalisé par Tim Burton avec Michael Buffer, Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito, Eva Green, Alan Arkin, Finley Hobbins, Nico Parker, Roshan Seth, Deobia Oparei, Joseph Gatt et Sharon Rooney. Il s'agit d'une adaptation en prise de vues réelle du célèbre film d'animation Dumbo des studios Disney de 1941, lui-même basé sur l'histoire écrite par Helen Aberson et illustrée par Harold Pearl, en 1939.
Après Beetlejuice (1988) et Batman / Batman : Le Défi (1989-1992), Michael Keaton fait également son grand retour dans l'univers de Tim Burton, cette fois-ci dans le rôle d'un industriel cynique et méchant !

Suite à un accident lors de la présentation au public, Dumbo, l'éléphanteau est séparé brusquement de sa mère et racheté par le propriétaire du Dreamland Circus de New York, Max Medici (Danny DeVito) pour jouer les bêtes de foire au côté de la trapéziste Française Collette Marchant (Eva Green).
Les enfants de Holt Farrier (Colin Farrell), ex-artiste de cirque chargé de s’occuper de l'éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler...

Plus d'infos sur: Official movie website



Bande annonce:







Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion