Le Jeu de la Mort
Bande Originale


Silva Screen Records 01/07/2004 CD (0724386413024)
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
Game of Death (1978)
1.Main Title / Set Fight With Chuck Norris3:42
2.Will This Be The Song I'll Be Singing Tomorrow (Instrumental Version)2:22
3.Three Motorcycles / Stick Fight With Santo3:59
4.Billy's Funeral Dirge2:58
5.Garden Fight2:49
6.Billy And Ann's Love Theme2:37
7.The Big Motorcycle Fight5:45
8.Goodbye Dr. Land1:57
9.Will This Be The Song I'll Be Singing Tomorrow2:21
10.End Title2:45
 
Night Games (1980)
11.Stick Fight / Main Title6:14
12.Descent Into Decadence5:59
13.The Lesbian Tango2:56
14.The Wet Spot3:34
15.Water Sports / The Dominatrix's Waltz7:40
16.Phantom Of The Orgasm8:24
17.Afterplay1:11
 67:13
Introduisez votre critique

 

Game of Death (1978)

Night Games (1980)

Le Jeu De La Mort (Game Of Death)

FGL:
Le 27 novembre 1940, année du dragon, le jeune Bruce Lee voit le jour à San Francisco d’une mère eurasienne et d’un père chanteur vedette de l’opéra de Canton alors en pleine tournée aux Etats Unis. Trois mois plus tard, le petit fait sa première apparition sous les spots d’un théâtre en interprétant plus ou moins volontairement le rôle d’une petite fille dans les bras de son père. L’année suivante, la famille retourne à Kowloon et Bruce Lee fera régulièrement des apparitions plus ou moins importantes dans une vingtaine de films à l’eau de rose toujours aussi difficilement regardables de nos jours. Malgré le peu d’intérêt de ces films,à l’exception de “The Orphan Ah Sam” , Bruce Lee y développe certaines de ses célèbres expressions faciales qui le rendront célèbre plus tard. A l’âge de 13 ans, après s’être fait un brin mis à mal par un gang des rues, Bruce Lee prend ses premières leçon de Kung Fu sous la houlette de Yip Man et l’élève ne tarde pas à dépasser le maître, malgré quelques petits ennuis avec la police car une loi de Hong Kong interdit les combats clandestins auxquels le jeune Bruce Lee participe avec entrain. En 1959, le père de Bruce Lee, lassé par les multiples ennuis que s’attire son champion de fils avec la maréchaussée, le renvoie à San Francisco pour que son rejeton redécouvre le chemin de la sérénité. Après un séjour à Seattle ou il travaille comme serveur dans un restaurant, Bruce Lee retourne à l’école tout en dispensant des cours de Kung fu dans des parcs et autres terrains vagues. Au cours des années qui suivent, tout va très vite, il ouvre sa première école de Kung Fu, se marie avec Linda “une américaine” rencontre Ed Parker - le père du karaté américain - décroche un rôle dans la série télé “The Green Hornet” et finalise sa propre technique de combat qui ne va pas tarder à le rendre célèbre : le Jeet Kune Do. Après avoir longuement hésité entre une carrière à Hollywood ou accepter les propositions des producteurs de Hong Kong, Bruce Lee tourne 'Big Boss” et “La Fureur De Vaincre” sous la direction de Lo Wei. Dès lors, c’est le début de la légende Bruce Lee. Mécontent du travail de Lo Wei, Bruce Lee crée sa propre société de production indépendante et se met lui même en scène dans “La Fureur Du Dragon” avant de donner les premiers tours de manivelles d’un autre film : “Le Jeu De La Mort”. Entre-temps, Hollywood, par l’intermédiaire de Raymond Chow, s’intéresse soudain à Bruce Lee et lui propose le rôle principal d’Opération Dragon réalisé par Robert Clouse. Suite à ça, “Le Jeu De La Mort” ne sera jamais terminé car, comme toutes les success storys qui se respectent, l’acteur meurt brutalement à Hong Kong, le 20 juillet 1973 d’un oedème du cerveau. En l’espace de quelques années, l’homme aura imposé sa vision des arts martiaux au monde entier et définitivement révolutionné la face du cinéma asiatique. Depuis, nombreux auront été les prétendants au trône de sa succession mais personne n’a pour l’instant pris la place de Bruce Lee dans le cœur de ses admirateurs.

Filmographie

1940 : GOLDEN GATE GIRL

1946 : FU-KUEI FU- YUN (The Beginning of a Boy)

1948 : MY SON A CHAN

1950 : HSI-IU HSIANG (The Kid, Feng Feng)

1951 : J EN-CHIH CHU (Infancy, Qin dian)

1953 : TZU-MU LEI (A Mother’s Tears, Qin Jian) FU-CHIH KUO (Blame it on Father, Sun Wei) CHIEN-WAN JENCHIA (Countless Families) WEI-LUO CH UN-HSIAO (In the Face of Demolition, Lie Tie)

1955 : KU-HSING HSUEH-LEI (An Orphan’s Tragedy, Zhu Jim) ERH-NU CAHI (We Owe it our Children, Qin Jian) KU-ERH HSING (Orphan’s Song, Lte Tie, Qian Da-Shu)

1956 : CHA-TIEN NA-FU (The Wise Guys who fool Around, Jiang Wei-Guang) TSAO CHIH TANG CHU WO WU CHIA (To Late for Divorce, Jiang Wei-Guang)

1957 : LEIYU (Thunder and Rain, Wu Hui)

1958 : THE ORPHAN (Li Chenferyg)

1961 : JEN-HAI KU-HUNG (A Goose Alone in the World)

1969 : LA VALSE DES TRUANDS (Marlowe, Paul Bogart)

1971 : BIG BOSS (Tangshan Ta-Hsiung, Lo Wei) LA FUREUR DE VAINCRE (Ching-Wu Men, Lo Wei)

1972 : LA FUREUR DU DRAGON (Meng Lung Kuo Chiang, Bruce Lee)

1973 : OPÉRATION DRAGON (Enter The Dragon, Robert Clause) LE JEU DE LA MORT (Szuwan Yu-Hsi, Bruce Lee inachevé) LE RETOUR DU DRAGON (montage de trois épisodes de la série 'The Green Hornet' ('Le frelon vert') + screen test, William Beaudine, Norman Foster, Dartel Harrebeck

Bande annonce:





Autres sorties de musique de Game of Death (1978):

Game of Death (2000)
Game of Death (1991)
Game of Death (2012)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus