Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Helen of Troy
The Complete Original Film Score


Film | Releasejaar: 1995 | Film release: 1956 | Medium: CD
 

Schrijf je nu in!

Blijft beter op de hoogte en krijg toegang tot verzamelaars info!





 

# Track   Lengte
1.Overture5:37
2.Main Title / Troy / Cassandra's Warning / Paris Sails For Sparta / Storm At Sea / Paris Washed Up On Shore / Helen Appears!12:42
3.Helen Talks To The Soldiers / The Sea Has Damaged Your Appearance / The Magic Of The Moon8:34
4.The Cestine / Paris' Fights / Helen, Wife Of Menelaus / Helen's Room / Menelaus Enters / Call Me Husband / Paris Escapes From The Palace6:29
5.Escape On The Cliffs / Love Scene / Paris And Helen Jump Into The Sea7:11
6.Spartan Orgy / Helen Gone! / Menelaus Breaks Into Helen's Room / Paris And Helen Sail For Troy / Welcome To Troy / Helen Of Troy!11:07
 51:40
# Track   Lengte
1.Preparations For War - The God Of War - The Face That Launched A Thousand Ships - Prelude To Battle - The First Battle - Polydouris' Funeral21:18
2.Night Raids / Helen And Paris Beside The Pool / Helen Decides To Return To The Greeks / Paris Dreams / Greek Deception / Paris Rescues Helen11:02
3.Achilles Battles Hector / Death Of Hector / Death Of Achilles / The Greeks Leave Troy / The Wooden Horse12:41
4.The Final Battle / Death Of Paris / Finale11:44
 56:45
Schrijf zelf je recensie Verberg reviews in andere talen

 

Helen of Troy - 06/10 - Recensie van FilmClassic , ingevoerd op (Frans)
Les amours catastrophiques entre ‘Hélène’ de Sparte et ‘Paris’ de Troie, ainsi que la guerre qui a suivi entre les Grecs et les Troyens, ont été l’inspiration de plusieurs réalisateurs à des moments différents. Mais c’est en 1956, au milieu de l’apogée du cinéma épique et du cinémascope, que les studios de la ‘Warner Bros’ se lance dans la conquête du spectateur avec cette épopée historique intitulée ‘Helen of Troy’ (fr : Hélène de Troie). Il s’agit ici de la seule incursion de ‘Robert Wise’ dans le genre péplum. Pour cette production Franco-Italo-Américaine (1), le réalisateur suit dans le style de ses prédécesseurs et centre l’intrigue sur les amours d’Hélène’ et de ‘Paris’ tandis que les aspects les plus complexes, épiques et dramatiques de la légende sont laissés pour compte. Pourtant, le film a des aspects mémorables: Un ‘Achille’ (Stanley Baker) héroïque et impressionnant, un ennemi digne, ‘Hector’ (Harry Andrews), à son niveau et une histoire d’amour crédible entre lui et sa femme. Retenons encore ‘Príam’ (Cedric Hardwicke), pleine de dignité en tant que roi de Troie, le désespoir auquel ‘Achille’ apprend la mort de ‘Patrocle’ (Terence Longdon), ou la fureur et le drame émanant de la séquence dans laquelle ‘Achille’ traîne le corps d’Hector’. En plus, Les scènes de duels sont spectaculaires comme la retraite des armées grecques à la mer après que les Troyens ont mis le feu aux tours d’assaut, le débarquement des Grecs sur la côte troyenne, déchargeant des machines et de la nourriture, n’épargne aucun figurant et annonce le long siège auquel une puissante armée est en place et enfin l’entrée du gigantesque cheval dans la ville qui en fera sa légende (1) (2).

Situé à une époque où l’influence de la télévision a conduit à l’émergence de nouvelles voies d’expression musicale, plus que de refléter les aspects cachés de l’être humain, de montrer les doubles élingues du subconscient, révolutionnant la composition cinématographique avec des porte-étendards tels que ‘Alex North’ et ‘Elmer Bernstein’, le compositeur de ‘Gone with the wind’ (fr : Autant en emporte le vent) resta obstinément fidèle à ses constantes, en composant selon les charges que l’on trouvait dans les films des années 1940, avec une approche plus descriptive de l’action au détriment d’une conception plus subtile des situations.
Malgré cet aspect-là, ‘Helen of Troy’ peut être considérée comme une œuvre digne, d’un intérêt incontestable en particulier dans l’utilisation de deux mélodies magnifiques, où ‘Steiner’ montre sa capacité à composer des pièces symphoniques délicates de grande performance, et avec une cohorte de motifs secondaires, des exemples vivants de la connaissance exhaustive du contrepoint et de la grande couleur orchestrale.

Le thème, largement inspiré par ‘Steiner’ lui-même a été édité uniquement en 45 tours (et sur une seule face) chez RCA Victor lors de la sortie du film. Et si d’autres compositeurs, comme ‘Les Baxter’ ou encore ‘Elmer Bernstein’ ont repris quelques bribes de cette partition, il faudra attendre 1993 pour que la ‘Max Steiner Memorial Society’ édite une version fidèle à l’original. Malheureusement, parue en une centaine d’exemple et destinée aux membres de l’association, ce LP est devenu rapidement un objet très convoité par tous les collectionneurs de musique de film, atteignant parfois des sommes élevées pour l’acquérir.

Plus à porter des bourses, j’épingle cette édition CD bien plus complète que celle décrite ci-dessus et qui est sortie deux ans plus tard chez ‘Mythus’. Depuis lors, il semble que c’est le vide intersidéral complet sur cette composition de ‘Steiner’, qui selon mon avis mérite qu’elle soit à nouveau mise à l’honneur, malgré que dans l’ensemble elle souffre d’une certaine simplicité, d’une œuvre sans bords, ainsi que d’une approche trop descriptive de l’action qui provoque chez l’auditeur, malgré la diversité des thèmes, une certaine monotonie.

(1) Se rendant à Rome, ‘Brigitte Bardot’ décrocha après une audition, un petit rôle dans cette production.
(2) De nombreux problèmes sont survenus pendant la réalisation du film. Un incendie, qui aurait été déclenché par une cigarette, a rasé quatre-vingts pour cent des dix-huit unités de deux acres de Rome et a blessé cinq ouvriers. Plusieurs figurants ont été blessés par un char en fuite, un cascadeur a été blessé en tombant d’un mur et ‘Rossana Podestà’ (Helen) a subi à la fois une blessure au pied et un problème oculaire. De plus, trois hommes auraient été tués pendant la production du film.

FilmClassic

Andere soundtrack releases van Helen of Troy (1956):

Summer Place & Helen of Troy, A (1974)
Helen Of Troy (1956)


Fout gezien of heb je info om aan te vullen?: Inloggen