Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



The Outlaw Josey Wales


Film | Releasejaar: 1976 | Film release: 1976 | Medium: Vinyl
 

Schrijf je nu in!

Blijft beter op de hoogte en krijg toegang tot verzamelaars info!





 

# Track Artiest/Componist Lengte
1.The Initial Outrage and Main Title5:08
2.SanctuaryThe Indian Nations2:31
3.The " Dream" Ranch1:52
4.Frontier Town2:12
5.Hell Comes To Breakfast2:42
6.The Violators2:16
 16:40
# Track   Lengte
1.The Capture and The Girl In The White Dress1:45
2.Desert Pursuit / Missouri Boat Ride3:19
3.Incident At Santa Rio3:05
4.The Tender Leave Taking2:50
5.The Confrontation (The Final Revenge)3:59
6.The War's Over4:24
 19:22
Schrijf zelf je recensie Verberg reviews in andere talen

 

The Outlaw Josey Wales - 08/10 - Recensie van FilmClassic , ingevoerd op (Frans)
Après ‘High Plains Drifter’ (fr : L'homme des hautes plaines) en 1973, ‘Clint Eastwood’ retourna trois ans plus tard, derrière la caméra pour réaliser ‘The Outlaw Josey Wales’ (fr : Josey Wales, hors-la-loi). Mêlant violence, tendresse, vengeance et amour, ce western très populaire aux States, narre comment à la fin de la guerre de Sécession, un cultivateur (Josey Wales) travaille tranquillement son champ dans le Missouri quand des Jayhawkers du Kansas, pro-Union, surgissent, incendient son ranch, violent sa femme et massacrent sa famille. Une bande de partisans sudistes arrivant peu après, il la suit dans l’unique but de venger les siens.

En l’espace de quelques années, ‘Jerry Fielding’ est devenu un compositeur très apprécié, respecté et demandé à Hollywood. Il goûtera d’ailleurs sans retenue toutes les offres qui s’offriront à lui en gardant à l’esprit que dans les années 50, il fut une victime de l’intransigeante et ridicule chasse aux sorcières communistes du sénateur ‘McCarthy’ (1). Il accepte presque tous les projets qui se présentent à lui, allant jusqu’à écrire plus de vingt partitions pour le grand écran entre 1970 et 1977, et cela sans compter les projets et séries TV.

C’est dans ce contexte-là qu’un jour ‘Clint Eastwood’ vient frapper à sa porte pour lui demander de composer la musique de ‘The Outlaw Josey Wales’. Acceptant son invitation, il entame alors le projet avec cœur. Comprenant que ce western contient de la violence physique et psychologique, de tension nerveuse, le tout soutenu par un background historique tant en nuance, qu’en multiple clin d’œil.

Prenons un exemple avec le ‘Main Title’ (A1), qui s’ouvre après un pré-générique à la violence encore exacerbée par la folie musicale du compositeur. ‘Fielding’ y insère une interprétation toute personnelle de ‘Old 1812’, sur des rythmes syncopés imparables.

Tout au long de sa partition, ‘Fielding’ va revisiter son style western déjà annoncé dans d’autres partitions comme ‘The Wild Bunch’ (fr : La horde sauvage), ‘The Lawman’ (fr : L’homme de la Loi) et surtout ‘Chato’s Land’ (fr : Les collines de la terreur). Il fera également un usage subtil d’autres morceaux militaires de l’époque comme ‘Dixie’s Land’ ou ‘Battle Hymn Of The Republic’, qu’il mêle adroitement avec ses propres compositions.

Une dernière séquence que j’apprécie également est ‘The Confrontation (The Final Revenge)’ (B5). Brûlant de rage tout au long de ses quatre minutes, cette musique meuble la séquence où ‘Josey Wales’ se venge du viol et du meurtre de sa famille par une bande de soldats unionistes sans foi ni loi. ‘Wales’ saura leur rappeler tout cela avant qu’un ‘The War’s Over’ ne retentisse de toute son ambivalence par le biais de la reprise du titre militaire d’Old 1812’. C’est tout simplement fantastique !

Paru sous la bannière du label ‘Warner Bros’, lors de la sortie du film, on épinglera cette édition alléchante qui a été édité chez Screen Archives Entertainment. Produite à un tout petit nombre d’exemplaires, cette version complète de la partition en CD, comprenant les morceaux non utilisés dans le montage final du film, comme par exemple le très beau et sensible ‘Grandma Travels’ (piste 20), qui s’évapore tel un mirage d’oasis dans ce monde de brutes épaisses.

The Outlaw Josey Wales’ n’est pas le film le plus connu d’Eastwood’, mais sa musique est remarquable. Elle marquera également une troisième relation privilégiée avec un metteur en scène. En effet, pleinement satisfait de son travail, le cinéaste lui demandera de composer la musique de ‘The Gauntlet’ (fr : L’Épreuve de Force) sans compter l’excellent ‘The Enforcer’ (fr : L’Inspecteur ne Renonce Jamais) de ‘James Fargo’, interprété par ‘Clint Eastwood’ dans le rôle déjà porté deux fois à l’écran de l’inspecteur ‘Harry’, et enfin ‘Escape From Alcatraz’ (fr : L’Évadé d’Alcatraz) de ’Don Siegel’.

‘Jerry Fielding a toujours gardé du ressentiment envers Hollywood et s’attristait que son style ne parvint jamais, selon lui, à attirer l’attention d’un nombre significatif de personnes. S’il était encore parmi nous (2), sans doute serait-il étonné de constater que ce n’est pas le cas et que la flamme de sa musique, exigeante et noble, brûle encore dans le cœur de nombreux admirateurs.

C’est donc une partition incontournable que je conseille à tous ceux qui prétendent avoir la fibre de la musique de film dans leur cœur.

(1) ‘Jerry Fielding fut inquiété par cette commission pour avoir refusé de livrer des noms de ses amis et collègues qui avaient pu tenir des propos contre la pensée dominante du moment. Il connaîtra une longue traversée du désert pendant plus de dix ans avant de faire son retour, par la grande porte, à Hollywood, avec le film d’Otto Preminger’ qui s’intitule ‘Advise And Consent’ (fr : Tempête à Washington).
(2) ‘Jerry Fielding est décédé le 17 février 1980 à l’âge de 57 ans.

FilmClassic
Trailer:





Andere soundtrack releases van The Outlaw Josey Wales (1976):

Outlaw Josey Wales, The (1994)


Fout gezien of heb je info om aan te vullen?: Inloggen