Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 

Dead Ringer


Film Score Monthly (638558022528)
映画 | 年: 2006 | フォーマット: CD
 

今すぐ購読する!

もっと情報を得て、コレクター情報にアクセスしてください!



 

# トラック   期間
1.Main Title2:05
2.Edie's Theme2:52
3.Maggie's Murder1:50
4.This Was His Room2:44
5.Hidden Jewelry3:10
6.The Fireplace Poker2:50
7.The Dog Attacks2:20
8.Forgery2:31
9.The Morgue2:04
10.The Police Is Waiting2:46
11.You're Not Margaret1:55
12.Figueroa2:38
13.End Title1:42
14.Edie's Theme (source)4:28
15.No Children/The Police Is Waiting, Pt. 2 (alternate)/She's Dead/Duke4:25
16.Tony's Apartment/Investigation/Booked for Murder5:26
17.Nothing Visible1:40
18.Upstairs2:41
19.Muzak for Murder4:25
20.No Visitors0:57
21.Exchange Watches1:48
 57:16
あなたのレビューを提出する 他の言語でレビューを非表示にする

 

Dead Ringer - 08/10 - その改訂 FilmClassic Soundtrack , 提出された (フランス語)
Inspiré du film mexicain ‘La Otra’ (fr : L’autre) (1) (2), ‘Dead Ringer’ (fr : La mort frappe trois fois) (3) a été réalisé en 1964 par Paul Henreid d'après un scénario d'Oscar Millard et Albert Beich. Qualifié à la sortie comme « film d’horreur » l’intrigue commence lors des funérailles de ‘Frank DeLorca’. Sa riche veuve 'Margaret' (Bette Davis) retrouve sa sœur jumelle, 'Edith' (également interprétée par Davis), après 18 ans de séparation. Tandis que ‘Margaret’ jouit maintenant d'une vie aisée et riche, ‘Edith’ a des difficultés financières ; son entreprise, un bar à cocktails est peu rentable. Menacée d'expulsion pour ne pas avoir payé ses factures, elle échafaude un plan machiavélique : Assassiner sa sœur et prendre sa place...

Le début des années 1960 est une période de transition pour le compositeur André Previn. Enfant prodige de la MGM dans les années 1950, il a été largement acclamé pour son excellente direction musicale dans des comédies telles que ‘Gigi’ (1958) et ‘Porgy and Bess’ (1959). À l'aube des années 1960, il compose certaines de ses meilleures partitions dramatiques, comme ‘Elmer Gantry’ (fr : Elmer Gantry le charlatan) et ‘The Four Horsemen of the Apocalypse’ (fr : Les quatre cavaliers de l'apocalypse). Malgré ces succès, il délaissera ; pendant quelques temps ; le monde du cinéma, jusques 1964, où la Warner Bros le sollicitera pour la direction musicale de ‘My Fair Lady’. Étant une production des mêmes studios, c’est durant cette période-là qu’il va composer la musique de ‘Death Ringer’.

Alors qu’il était plus un compositeur de comédie, Previn a discerner que pour soutenir cette histoire macabre il devait fournir une partition magnifiquement exagérée. Il a ainsi tissé sa toile musicale avec deux thèmes majeurs.
Le premier est celui qui apparaît principalement dans le film. On le retrouve notamment dans la séquence ‘Main Title’ (A1). Il débute dès l’apparition du logo blanc ‘WB’ sur fond noir. Après 39 secondes du générique, des images apparaissent avec l’apparition de bâtiments et d’avenues fréquentés par un trafic intense. Après une minute, l’image se concentre sur un bus qui fait arrêt au ‘Rosedale Cemetery’. C’est-là que descend ‘Edith’ pour rendre un dernier hommage à ‘Frank’, son amour volé il y a 18 ans par sa sœur jumelle, ’Margareth’. Bien qu’accompagné de cordes, ce thème en dent de scie, est soutenu principalement par une utilisation notable du clavecin. Il est tout bonnement fantastique et transpose le spectateur directement dans l’ambiance du film.

Par ailleurs, pour garder ce côté « sinistre », Previn a jugé nécessaire que ce thème soit omniprésent durant toute la durée du film et croyez-moi, pour ceux qui ont visionné ‘Dead Ringer’, ce choix fut parfaitement judicieux.
L’autre thème est un merveilleux hommage à Erich Wolfgang Korngold, qui je le rappelle, a composé la musique de plusieurs des films les plus célèbres de Bette Davis. Ici dans un thème d'amour planant avec des touches propres à Previn. On le retrouve dans la séquence ‘Edie’s Theme’ (A2).

Édité à l’époque par le label Warner Bros, tant en stéréo (WS 1536), comme en mono (W 1536), cette partition a été réédité en CD en 2006 par FSM (Film Score Monthly). Présentant la première version de la partition complète de ‘Dead Ringer’, Les pistes 1 à 13 reprennent le programme du microsillon décrit ci-dessus, tandis que les pistes 14 à 21 présentent le reste de la partition (et les repères sources) en son monaural (la musique inédite ne subsiste qu'en mono).

Il est intéressant de noter que le duo de jazz du ‘Edie's Bar’, composé de l'organiste électronique Perry Lee Blackwell et du batteur Kenny Dennis, tous deux musiciens réputés, n’ont pas été crédités dans le film et la séquence musicale ne figure pas, ni sur le LP paru lors de la sortie du film, ni sur le CD.

À partir de cette prémisse relativement simple, André Previn a réalisé un véritable coup de maître avec sa partition. On retrouve dans ‘Dead Ringer’ le même sens du spectacle et de la magie symphonique que dans la partition de John Williams pour ‘Family Plot’ d'Alfred Hitchcock. Les deux partitions semblent vivre selon la phrase que Hitchcock aurait adressée à Williams (et à d'autres) : « Le meurtre peut être amusant ».

Posséder cette partition ne peut être qu'une flèche en plus dans votre carquois musical.

(1) Ce film mexicain, sorti en 1946 a été réalisé par Roberto Gavaldón, mettant en vedette Dolores del Río.
(2) ‘Dead Ringer’ a fait l'objet d'un remake en 1986 sous le titre ‘Killer in the Mirror’, un téléfilm avec Ann Jillian.
(3) ‘Dead Ringer’ est également connu sous le nom de ‘Who Is Buried in My Grave ?’

FilmClassic



不具合を報告するか、私たちに追加情報を送ってください!: ログイン