Calamity
(Vinyl)


22D Music 14/10/2020 Vinyle (3516628331015)
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
Side A
1.Calamity, Opening 
2.Reverie 
3.The Carcass 
4.The Caravans 
5.Scorn 
6.Becoming Calamity 
7.Crossing the Valley 
8.Bedtime stories 
9.Who do you think you are? 
10.Ostracism 
11.Lock them up! 
12.Escape 
13.Encounter 
# Track   Duration
Side B
1.Jonas 
2.Breaking the chain 
3.Hot springs 
4.The Vein 
5.The Costume 
6.The Haul 
7.Calamity, Epilog 
8.Calamity, End Credits 
9.Je m'appelle Calamity 
Introduisez votre critique

 

Calamity - 10/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le
Loin des grosses écuries de l'animation type Disney, Pixar ou Dreamworks, cette réalisation franco-danoise sortie de nulle part, racontant l'enfance de ‘Calamity Jane’, tire largement son épingle du jeu en proposant une histoire simple mais remarquablement énergique. L'action se passe aux Etats-Unis dans les années 1860 où un convoi de chariots de plusieurs familles tente de traverser le pays à la recherche d'une terre nouvelle afin de s'y installer et y débuter une vie meilleure. Une aventure pleine de dangers et riche en rencontres qui, étape par étape, révélera la mythique ‘Calamity Jane’.

Nominé à plusieurs reprises pour ses œuvres, notamment en 2015 pour ‘Tout en haut du monde’ (trois fois au Festival du film francophone d'Angoulême et au Festival international du film d'animation d'Annecy), c’est le réalisateur et animateur Français ‘Rémi Chayé’ qui est au commande de ce magnifique film d’animation.

Pour mener à bien son projet, il a fait appel à la compositrice uruguayenne ‘Florencia Di Concilio’. Son choix s’illustre par sa composition, déjà repérée pour la bande originale d'Ava’ de ‘Léa Mysius’, qu'elle a signé en 2017. De plus, il s'accorde parfaitement bien avec le féminisme du film. A ce sujet, ‘Chayé’ voulait une équipe totalement paritaire, alors que seulement 1% des compositeurs de musiques de films sont des femmes !

Née au milieu d'une dictature sud-américaine, ‘Florencia Di Concilio’ a grandi dans une maison pleine de disques d'opéra italiens poussiéreux, traînant très jeune dans des boîtes de nuit et des cabarets où son père jouait du jazz et du tango, et faisant ses débuts sur scène. Avec le temps, elle est devenue une pianiste classique accomplie, obtenant des diplômes du New England Conservatory de Boston, remportant des concours internationaux et se produisant au niveau international en tant que pianiste de concert. Grâce à une maîtrise du langage musical classique et de la composition électronique, elle a développé un style de marque qui peut être mieux décrit comme une orchestration de la vie quotidienne. Elle utilise de vrais bruits perçus par tous et grâce à sa technique personnelle de traitement du son, les transforme en instruments de musique et les orchestre en morceaux de musique organiques, complexes et imposants sur le plan architectural.

En signant la bande originale de 'Calamity', mêlant instruments bluegrass (banjo, guitare, mandoline, violon et contrebasse) et orchestre symphonique, ‘Florencia Di Concilio’ a prouvé une fois de plus, combien sa musique est humaniste, utilisant un langage auquel on peut immédiatement s'identifier et qui nous ramène à l'essentiel artistique. Au travers de ses notes épiques et douces la compositrice collent à l'action de l’héroïne du film et font délicatement écho à l'émotion que découvre le spectateur en voyant ce très beau film d’animation.

Enfin, aimant les anciens pressages américains, j’épingle le vibrant hommage aux éditions Columbia parues dans les années 1960 et caractérisé, en haut à droite de la pochette du disque, par le logo « Stéréo » qui nous rappelle les années glorieuses des westerns, tels que la bande sonore d’Alamo, de ‘Tiomkin’.

FilmClassic

Calamity - Florencia Di Concilio

Ajouté le Mardi, 20 Octobre, 2020   Posté par Philippe Mouchon

Bande originale du film d’animation Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary (qui n’est autre que la célèbre Calamity Jane, réalisé par Rémi Chayé, composée et orchestrée par Florencia di Concilio. Armée d’une incontestable virtuosité, fruit de longues années d’apprentissage, Florencia Di Concilio propose un univers d’une saisissante richesse.

Le film est sorti dans les salles de cinéma françaises et belges le 14 octobre 2020. On y retrouve les doublures de Salomé Boulven ou encore Alexandra Lamy….

Armée d’une incontestable virtuosité, fruit de longues années d’apprentissage, Florencia Di Concilio propose un univers d’une saisissante richesse.
Entre les disques d’opéra de grands parents italiens et les mélodies d’un père pianiste de jazz et de tango, l’Uruguayenne colore sa musique de toutes ces influences, s’appropriant les films sans jamais en travestir la nature.

« Dark Blood », de George Sluizer, tourné en 1993 et sorti près de 20 ans plus tard, illustre cette intention et permet à la compositrice de sublimer les déserts brûlants de l’Utah. Son travail remarquable sur les cordes, notamment les guitares (arpeggione, charango, cuatro) permet de renforcer un imaginaire folklorique tout en amenant une magnifique profondeur à l’ensemble, donnant au paysage et à l’histoire, un aspect suffoquant presque palpable.

Une partition proche de celles de The Last of Us et The Motorcycle Diaries mais aussi des travaux du productif duo Nick Cave & Warren Ellis (The Assassination of Jesse James, Hell or High Water). Des compositeurs avec qui elle partage l’amour du son palpable et réel, organique, même si celui-ci se retrouve parfois malmené.

Dans cette veine, impossible de ne pas évoquer Ava, long métrage de Léa Mysius, où la musicienne nous plonge dans l’angoissante route vers la cécité, jouant sans cesse sur le contraste entre le sujet et sa mise en scène lumineuse.Outre la fiction, Florencia brille aussi dans les documentaires, Buddy d’Heddy Honigmann, Becoming Zlatan de Frederik et Magnus Gertten ou encore Love Hotelde Philip Cox et Hikaru Toda. Dans ce dernier, elle varie les ambiances, mêlant inspirations orientales et musique minimaliste, soulignant les escapades amoureuses de clients sages ou délurés.
Autre preuve de cet atypique talent, son arrangement unique de Golden Slumbers, extrait de l’album Abbey Road des Beatles et composé ici pour le Miami Symphony Orchestra. Totalement remaniée, la mélodie de Paul McCartney prend une nouvelle dimension, dans un écrin évoquant manifestement les concertos pour piano de Sergueï Rachmaninov.
Une résonance directe avec son passé, elle qui se destinait à une carrière de pianiste avant de privilégier l’écriture et la composition. Une décision judicieuse, par sa justesse, sa maitrise complète et sa sincérité, Florencia Di Concilio s’impose comme l’une des figures fortes de la nouvelle génération.

Hubert Charrier – 2019 – Photo Maud Bernos (Agence Gloria)

L’ Agence Gloria a été fondée en 2003 par Jeff GENIE et Christophe BOSQ, pour lancer et gérer les carrières d’artistes interprètes.
Depuis 2012, nous nous sommes progressivement consacrés à la représentation de COMPOSITEURS POUR LE CINEMA ET LA TELEVISION.

Visitez le site Officiel !


Plus d'infos sur: Agence Gloria



Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Ajouté le Jeudi, 15 Octobre, 2020   Posté par Philippe Mouchon

La compositrice Florencia Di Concilio signe la bande originale de 'Calamity: une enfance de Martha Jane Cannary', mêlant instruments bluegrass et orchestre symphonique.

La compositrice Florencia Di Concilio signe la bande originale de 'Calamity: une enfance de Martha Jane Cannary', mêlant instruments bluegrass et orchestre symphonique.

Calamity: une enfance de Martha Jane Cannary
- un film de Rémi Chayé (Prix Cristal @ Festival International du film d'animation d'Annecy)

1863, États-Unis d’Amérique. Dans un convoi qui progresse vers l’Ouest avec l’espoir d’une vie meilleure, le père de Martha Jane se blesse. C’est elle qui doit conduire le chariot familial et soigner les chevaux. L’apprentissage est rude et pourtant Martha Jane ne s’est jamais sentie aussi libre. Et comme c’est plus pratique pour faire du cheval, elle n’hésite pas à passer un pantalon. C’est l’audace de trop pour Abraham, le chef du convoi.

Injustement accusée de vol, Martha est obligée de fuir. Habillée en garçon, à la recherche des preuves de son innocence, elle découvre un monde en construction où sa personnalité unique va s’affirmer.

Une aventure pleine de dangers et riche en rencontres qui, étape par étape, révélera la mythique Calamity Jane.
Au mois de juin 2020, le film d'animation de Rémi Chayé a été récompensé avec le Prix Cristal lors de l'édition historique du festival International du film d'Annecy 2020 en ligne.

La compositrice uruguayenne Florencia Di Concilio signe la bande originale du film qui accompagne Martha Jane musicalement sur cette aventure dans le Grand Ouest américain:

'La musique originale de Calamity se doit d’être à la fois authentique et à la fois une reconstitution symphonique d’un imaginaire, appuyant simultanément l’Histoire, le scénario et le travail esthétique extrêmement singulier de l’animation. C’est pour ça que dans la bande originale coexistent une formation de Bluegrass (banjo, guitare, mandoline, violon et contrebasse), le traitement de sons de manière expérimentale et une partition conventionnelle pour orchestre symphonique. Le tout, tissant une trame sonore épique, à travers la fragilité et la fraîcheur du regard d’une enfant.'

'(..) les notes épiques et douces de Florencia Di Concilio collent à l'action de Calamity Jane et font délicatement écho à l'émotion, jouées par une formation de folk bluegrass (banjo, guitare, mandoline, violon et contrebasse) et par un orchestre symphonique. Le choix de cette compositrice, déjà repérée avec la bande originale d'Ava de Léa Mysius (2017), s'accorde avec le féminisme du film: Rémi Chayé voulait une équipe totalement paritaire, alors que seulement 1% des compositeurs de musiques de films sont des femmes...' - TÉLÉRAMA
Le réalisateur Rémi Chayé sur la collaboration avec la compositrice: 'Nous sommes passés d’une poignée de morceaux à un total de 38 minutes de musique sur le film. Puis Florencia a orchestré une partie des morceaux bluegrass, qu’elle a elle-même transcrits sur partition pour les faire jouer par une quarantaine de musiciens. Travailler avec Florencia est un réel plaisir. La beauté de ces mélodies, la générosité de son approche musicale et la créativité qu’elle développe font de cette collaboration un vrai enchantement. Je crois que le résultat s’en ressentira.'

A propos de Florencia Di Concilio:
'Armée d’une incontestable virtuosité, fruit de longues années d’apprentissage, Florencia Di Concilio propose un univers d’une saisissante richesse. Entre les disques d’opéra de grands parents italiens et les mélodies d’un père pianiste de jazz et de tango, l’Uruguayenne colore sa musique de toutes ces influences, s’appropriant les films sans jamais en travestir la nature.
Dark Blood, de George Sluizer, tourné en 1993 et sorti près de 20 ans plus tard, illustre cette intention et permet à la compositrice de sublimer les déserts brûlants de l’Utah. Son travail remarquable sur les cordes, notamment les guitares (arpeggione, charango, cuatro) permet de renforcer un imaginaire folklorique tout en amenant une magnifique profondeur à l’ensemble, donnant au paysage et à l’histoire, un aspect suffoquant presque palpable. Une partition proche de celles de The Last of Us et The Motorcycle Diaries mais aussi des travaux du productif duo Nick Cave & Warren Ellis (The Assassination of Jesse James, Hell or High Water). Des compositeurs avec qui elle partage l’amour du son palpable et réel, organique, même si celui-ci se retrouve parfois malmené. Dans cette veine, impossible de ne pas évoquer Ava, long métrage de Léa Mysius, où la musicienne nous plonge dans l’angoissante route vers la cécité, jouant sans cesse sur le contraste entre le sujet et sa mise en scène lumineuse.
Outre la fiction, Florencia brille aussi dans les documentaires, Buddy d’Heddy Honigmann, Becoming Zlatan de Frederik et Magnus Gertten ou encore Love Hotelde Philip Cox et Hikaru Toda. Dans ce dernier, elle varie les ambiances, mêlant inspirations orientales et musique minimaliste, soulignant les escapades amoureuses de clients sages ou délurés. Autre preuve de cet atypique talent, son arrangement unique de Golden Slumbers, extrait de l'album Abbey Road des Beatles et composé ici pour le Miami Symphony Orchestra. Totalement remaniée, la mélodie de Paul McCartney prend une nouvelle dimension, dans un écrin évoquant manifestement les concertos pour piano de Sergueï Rachmaninov. Une résonance directe avec son passé, elle qui se destinait à une carrière de pianiste avant de privilégier l’écriture et la composition. Une décision judicieuse, par sa justesse, sa maitrise complète et sa sincérité, Florencia Di Concilio s’impose comme l’une des figures fortes de la nouvelle génération.'

Musique Originale composée et orchestrée par
Florencia Di Concilio
Editée par Maybe Movies – Les Éditions du 22 Décembre – Music Sales


Plus d'infos sur: Official movie website Gebeka Films



Bande annonce:







Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus