Madame Bovary


MGM Records US 1949 Vinyle
Film Sortie du film: 1949
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Madame Bovary's Waltz Part 1 
2.Madame Bovary's Waltz Part 2 
# Track   Duration
1.Prelude / Romance 
2.Torment / Passepied 
Introduisez votre critique

 

Madame Bovary - 05/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le
Le célèbre roman de ‘Gustave Flaubert’ intitulé ‘Madame Bovary’ (1857) a longtemps été considéré comme un classique de la littérature, tant Française que mondiale. Son portrait dévastateur de la petite bourgeoisie provinciale à l'époque de Napoléon III, et surtout son récit incisif d'une femme passionnée piégée par son milieu est d'un réalisme effrayant. Pourtant, dans les 90 ans qui ont suivi sa publication, les cinéastes américains n'avaient pas encore adapté cette histoire, celle d'une femme dont les passions adultères finies par entraîner sa famille à la ruine (1).
Lorsque les studios de la M-G-M ont enfin concrétisé ce projet, le célèbre label du lion rugissant bénéficiait déjà d'une grande réputation sur des productions adapté de la littérature classique et semi-classique comme ‘Ben-Hur’ (1925), ‘Anna Karenina’ (1935), ‘David Copperfield’ (1935), ou encore ‘Romeo et Juliet’ (1936). Chacun de ces films était somptueusement réalisé comprenant des reconstructions historiques détaillées. C’est dans cette optique que les producteurs ont confié à ‘Vincente Minnelli’ les rennes de la réalisation. L'ancien scénographe de Broadway était devenu le principal metteur en scène des comédies musicales emblématiques des studios, comme ‘Cabin in the Sky’ (fr : Un petit coin aux cieux) et ‘Meet Me in St Louis’ (fr : Le Chant du Missouri). Pour tenir le rôle de ‘Madame Bovary’, ‘Minnelli’ a d’abord pensé à ‘Judy Garland’. Outre qu’à l’époque elle était la plus grande star musicale de la MG-M, elle était aussi son épouse. Mais l’actrice présentait déjà des signes de dépression (qui allait s’accentuer avec le temps) et finalement c’est ‘Jennifer Jones’, prêtée par son mari dominateur, ‘David O. Selznick’, qui fut choisie.
Madame Bovary’ a aussi été un tournant décisif pour ‘Miklós Rózsa’. En effet, ce dernier avait rejoint la M-G-M en 1948 à la demande de ‘Louis K. Sidney’, le frère du réalisateur ‘George Sidney’. Avec le temps, il deviendra le compositeur phare de la M-G-M pendant plus d'une décennie (2).
Avec cette composition, ‘Rosza’, parfois qualifié de « Grand tsigane wagnérien d’Hollywood », se situe à la jonction entre les films policiers en noir et blanc des années 1940, où le style musical se rapproche de sa musique de concert percutante et influencée par la Hongrie, et les romans historico-bibliques qu’on retrouvera dans la décennie suivante. Sa musique transfère les illusions, les échecs, les rêves et les réalités de ‘Madame Bovary’ avec une précision poétique et souligné de manière mélodramatique. Cette terminologie aux racines plus musicales que cinématographiques, acquis entre les mains du compositeur est une véritable introduction, une préparation mentale pour le drame qui sera vu. La BO naît du silence avec de sinistres battements de timbales, profonds et lointains, parcourant inexorablement les canaux mélodiques et fatalistes assumés par les cordes vers un destin tragique.
La valse constitue le point culminant de l'intrigue. A ce sujet, c’est vers la personne de ‘Vincente Minnelli’ qu’il faut se tourner. Selon les dires de ‘Rosza’ : « c’était quelque chose qu'il a toujours recherché mais qu'il a rarement trouvé à Hollywood : l'apport de préproduction d'un collaborateur attentionné ». Cela s’appliquait principalement à la pièce maîtresse dramatique du film, le bal somptueux au château de ‘Vaubyessard’, où Emma De Bovary’ jouit d’une vision fugace d’une romance luxueuse. ‘Minnelli’ voulait une valse névrotique pour l'apogée de cette séquence, et ‘Rózsa’ a répondu avec le célèbre épisode symphonique dont l'intensité explose bien au-delà des limites de ce que tout ensemble de danse d'époque aurait pu fournir. A ce propos, ‘Rózsa’ a dû aimer cette séquence, car il a utilisé une version réduite comme musique de fond dans plusieurs productions ultérieures de la M-G-M, notamment pour ‘The Story of Three Loves’ (fr : L’histoire de 3 amours), en 1953, ‘Valley of the Kings’ (fr : La vallée des Rois), en 1954 et ‘The Seventh Sin et Tip on a Dead Jockey’ (fr : Contrebande au Caire), en 1957.
Sorti en 78t, un album composé de deux disques a été édité par M-G-M Records et demeure parmi l’un des ‘Rosza’ les plus rares à dénicher. Il sera réédité en 1957 sous les trait d’une compilation incluant la BO d’Ivanhoé’ et ‘Plymouth Adventure’ (voir ma critique du 11 octobre 2020). Par la suite, la valse a fait l'objet de nombreux enregistrements et est devenue un incontournable des concerts « live avec film ». La version 1978 d'Elmer Bernstein’ dirigeant le Royal Philharmonic Orchestra a été l'une des dernières productions de sa célèbre série ‘Film Music Collection’ (réédité sur CD sous le nom de FSM Box 01). Finalement, c’est en 2000, que le label ‘Tsunami’ édite enfin l’intégralité de cette musique, nous offrant 44 minutes et 33 secondes de bonheur.
Il nous est rarement donné de profiter d'une conjonction aussi brillante de musique et d'images. L'excellente chorégraphie proposée par ‘Minnelli’ est possible qu'avec une connaissance préalable de la musique, et l'extraordinaire orchestration de ‘Rozsa’ n'est pas possible sans connaître les images. J’apprécie le résultat des deux artistes qui, dans un respect mutuel, font face à ce projet.
En lisant ma critique, vous vous en doutez certainement que c’est une musique que je recommande à tous.

(1) Jean Renoir avait fait une version française en 1933 avec ‘Valentine Tessier’, et ‘Pola Negri’ avait joué dans l'adaptation allemande de ‘Gerhard Lamprecht’ en 1937.
(2) Il en sera même le directeur musical des célèbres studios M-G-M, pendant plus de 10 ans

FilmClassic

Autres sorties de musique de Madame Bovary (1949):

Madame Bovary (1980)
Madame Bovary (2000)
Madame Bovary (2013)
Ivanhoe / Plymouth Adventure / Madame Bovary (1957)
Lion's Roar: Classic M-G-M Film Scores 1935 - 1965, The (2000)
Great Movie Themes (1963)
Great Movie Themes (1963)
Ivanhoe / Plymouth Adventure / Madame Bovary (1974)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus