Free Willy(Sauvez Willy)


Film | Date de sortie: 13/07/1993 | Sortie du film: 1993 | Type: CD, Téléchargement
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track Artiste/Compositeur Duration
1.Will You Be There (Theme from Free Willy)Michael Jackson5:53
2.Keep On Smilin'New Kids On The Block4:36
3.Didn't Mean To Hurt You3T5:47
4.Right Here (Human Nature Remix)Sisters With Voices3:50
5.How Can You Leave Me NowFunky Poets5:44
6.Main Title5:06
7.Connection1:44
8.The Gifts5:19
9.Friends Montage3:40
10.Audition2:04
11.Farewell Suite: Jessie Says Goodbye/Let's Free Willy!/Return To Freedom12:02
12.Will You Be There (reprise)Michael Jackson3:40
 59:25
Introduisez votre critique

 

Free Willy - 09/10 - Critique de Mattis B., ajouté le
Un incontournable des comédies familiales, Free Willy (Sauvez Willy) raconte « l’aventure extraordinaire entre Jesse, un enfant de 12 ans et Willy une orque de trois tonnes » (dixit la jaquette du film). A la fois tendre et émouvant, on est emporté dans un scénario bien écrit, sur une belle mise en scène, avec de très bons acteurs… et une excellente musique de film. Le regretté Basil Poledouris, à qui l’on doit sa colossale partition de Conan the Barbarian, a composé ici une musique affectueuse et efficace de grande qualité.

C’est surtout le 'Main Title' qui marque l’album par sa splendeur inégalée. Le petit motif synthétique que l’on entend en début de piste est une courte partie du célèbre thème joué à l’harmonica par Jesse, et qui sert de code entre lui et l’animal. Simple et mémorable, il est très marquant lorsque l’on visualise le film. Puis finalement, Poledouris nous dévoile le thème principal du film, répété à trois reprises avec un peu plus d’amplitude à chaque fois. D’une beauté pétrifiante, il est difficile de ne pas succomber au charme que dégage ce thème. A la troisième reprise, des chœurs féminins se joignent à l’orchestre dans un élan de générosité rendant ce thème encore plus grandiose. Puis un coup de cloche, symbolisant la menace du bateau de pêche, se fait entendre. Et contre toutes attentes, la musique sombre peu à peu dans la terreur alors que l’orchestre se déchaîne au cours du temps. Les basses sont d’avantage privilégiées et les violons, plus crispants, accentuent ce sentiment d’angoisse. Les percussions jusqu’alors absentes du morceau vont faire une entrée fracassante. Puis après une explosion de cuivres et de cymbales, l’orchestre semble s’apaiser et se permet de jouer avec désolation le thème principal à la clarinette puis aux violons. Enfin, le morceau s’estompe aussi calmement qu’il a commencé, comme si de rien n'était. Il est rare que je sois pris d’un tel coup de cœur pour un morceau, et après plusieurs années je ne me lasse toujours pas de l’écouter en boucle. Je me permets même de le classer en deuxième position de mon classement personnel des meilleures musiques juste après l’indétrônable 'Chevaliers de Sangreal' d’Hans Zimmer.

La suite de l’album est tout aussi intéressante. 'Connection' accompagne la scène où Jesse se met à jouer le fameux motif à l’harmonica et où l’orque se met à réagir à la musique. C’est alors que va se former le début d’une étrange amitié, à cet instant la musique accompagne l’harmonica pour renforcer l’enchantement de la scène. Le synthétiseur est aussi beaucoup contribué pour symboliser l’eau avec, on peut se permettre de le dire, assez peu d’originalité depuis Le Grand Bleu d’Eric Serra ou encore The Abyss d’Alan Silvestri. Un peu plus loin dans l’histoire 'The Gifts' apparaît alors que l’orque sauve Jesse de la noyade. La musique se veut rassurante, toujours avec l’apport important du synthétiseur qui accentue le côté paisible. Plus dynamique, 'Friend Montage' reprend avec enthousiasme le thème de l’harmonica, soutenue par quelques percussions rythmées assez bienvenu à la scène. On ne passera pas à côté de le la fin de 'Audition' avec sa superbe reprise du thème principal se montrant particulièrement réjouissante.

L’extraordinaire 'Farewell Suite: Jessie Says Goodbye/Let's Free Willy!/Return to Freedom' (rien que ça) est une longue piste de douze bonnes minutes qui débute tristement sur une clarinette soliste, et qui peu à peu s’entoure de touchants violons. Le thème de l’harmonica va alors revenir tristement. C’est alors que le morceau prend une tournure beaucoup plus active durant de longues et passionnantes minutes. On ne loupera pas le magnifique passage où cuivres et chœurs s’envolent dans un élan de victoire. La reprise finale du thème principal retrouve enfin la joie et la liberté du 'Main Title' pour signaler que la boucle est bouclée et que le film touche à la fin.

Ce n’est pas le score le plus mémorable de Basil Poledouris mais nul ne peut nier qu’il s’agit d’une très belle réussite, malheureusement assez peu connu du compositeur. Il est cependant décevant de voir l’album utilisé en grande partie dans un but plus commercial, en incluant des titres n’ayant absolument aucun rapport avec le film. Hormis l’excellent 'Will You Be There' de Michael Jackson qui sert de générique de fin, les quatre autres pistes n’apportent absolument aucun intérêt ! C’est vrai, on n’inclut pas en plein milieu d’un album de Bob Marley un morceau de musique classique ! Et puis vous croyez vraiment que ceux qui souhaitent posséder la musique de Michael Jackson dans leurs discothèques achèteront justement la bande originale de Free Willy ? Un peu de respect envers les bandes originales de film, tout de même ! Mais à part cela, la musique originale de Poledouris a tout pour plaire. A écouter à tout prix, le mythique 'Main Title' dont je ne me lasse toujours pas d’écouter.

Autres sorties de musique de Free Willy (1993):

Free Willy Collection (2007)

Bandes Originales de la collection: Kids

High School Musical (2006)
FairyTale: A True Story (1997)
Land Before Time, The (1988)
Secret of NIMH 2: Timmy to the Rescue, The (1998)
Hannah Montana: The Movie (2009)
Shrek the Third (2007)
Madagascar 3: Europe's Most Wanted (2012)
D3: The Mighty Ducks (1996)
Shrek 2 (2004)
Finding Nemo (2003)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus