Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



The Dirty Dozen
MGM Records ‎– SMM-1150


MGM Records 1967 Vinyle
Film Sortie du film: 1967
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
Side A
1.Main Title From The Dirty Dozen 
2.Building The Barracks 
3.The Battle Begins 
4.Girls Of The Evening 
5.The Dirty Dozen 
6.Einsam 
7.Mission Accomplished 
# Track   Duration
Side B
1.Bramble Bush 
2.Col. Breed's Folly 
3.The Sham Battle 
4.The Chateau 
5.Switch-Hitters 
6.Finale And End Title 
Introduisez votre critique

 

The Dirty Dozen - 07/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le (Français)
Réalisé par ‘ Robert Aldrich’ en 1967, ‘The Dirty Dozen’ (fr : Les 12 salopards) raconte le périple d’un commando américains composé de meurtriers, de violeurs et malades mentales envoyés en mission suicide dans une France occupée par l’Allemagne. Outre la remarquable interprétation de ‘Lee Marvin’ dans le rôle du commandant, on retiendra toute une collection de talentueux acteurs et de personnalités de l’écran, comme ‘John Cassavetes’, ‘Donald Sutherland’, ‘Charles Bronson’, ‘Telly Savalas’ et ‘Jim Brown’.

Le compositeur favori d’Aldrich’ était ‘Frank De Vol’. Ensemble, ils avaient collaboré dans ‘Attack’ (1956), ‘What Ever Happened to Baby Jane ?’ (1962), ou encore ‘The Flight of the Phenix’ (1965). Outre que ‘De Vol’ était un chef d’orchestre chevronné, il possédait également des talents comme conteur, auteur-compositeur et même acteur, en interprétant notamment le chef du camp des garçons de « Thundercloud » dans ‘The Parent Trap’, en 1961. Mais en fournissant la partition pour ‘The Dirty Dozen’, c’est son talent de compositeur qui a certainement contribué au succès du film.

En effet, sortant des sentiers battus, ‘De Vol’ a choisi d’écrire une partition évoquant à la fois la guerre, l’action et le burlesque donnant au film une représentation intransigeante de la violence et de la cruauté d’autant plus choquante qu’il lui donne un comportement joyeux et conventionnel. Le film dans son ensemble est dominé par un thème de quatre notes. ‘De Vol’ a également fourni deux chansons originales pour le film : Une ballade allemande (Einsam) avec la voix de ‘Sibylle Siegfried’, chanteuse et épouse de ‘Aldrich’ (A6) et ‘Bramble Bush’, interprété par ‘Trini Lopez’ (B1).

Côté édition, retenons principalement qu’elle a été édité lors de la sortie du film sur plusieurs continents (Amérique, Asie et Europe) avec quelques nuances sur les pochettes, ce qui les rends attractifs pour les collectionneurs. Bien qu’épuisé, il y a encore possibilité d’en trouver chez des disquaires spécialisés. En outre ce score fut à plusieurs réédités pour le plus grand bonheur des fans. Pour celui qui désire acquérir cette musique et qui n’en a que faire de l’édition, je ne peux que lui conseiller celle édité en 2007 par Film Score Monthly (FSM). Présentant une belle qualité sonore remastérisé à partir des enregistrements stéréo originaux 35mm à trois pistes, elle se distinct par de nombreux bonus qui figurait cruellement dans d’autres éditions ultérieures.

Choquant, violent, divertissant et étonnamment drôle, ‘The Dirty Dozen’ fut un « Méga Hit » qui a engendré un nouveau style de film de guerre nihiliste pendant l’ère du Vietnam. Ajouter parmi les meilleurs de la carrière de ‘De Vol’ et vous avez une musique que je recommande à chacun.

FilmClassic
Bande annonce:





Bande annonce:





Autres sorties de musique de The Dirty Dozen (1967):

Dirty Dozen & Dirty Dingus Magee, The (2000)
Dirty Dozen, The (2007)
Dirty Dozen, The (1983)
Dirty Dozen, The (1986)
Dirty Dozen, The (1967)
Dirty Dozen, The (1967)
Dirty Dozen: The Ballad Of The Dirty Dozen / The Bramble Bush, The (1967)
12 Salopards (1967)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion