Spellbound Concerto / The Red House
Capitol Records ‎– L-453


Capitol Records 1953 Vinyle
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
Side One
1.Spellbound Concerto 
2.The Red House 
# Track   Duration
Side Two
1.Prelude 
2.Screams In The Night 
3.The Forest 
4.Retribution 
Introduisez votre critique

 

Spellbound Concerto / The Red House - 05/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le
C’est en 1945 qu’Alfred Hitchcock sort ‘Spellbound’ (la maison du Docteur Edwardes). Ce film, la deuxième collaboration, après ‘Rebecca’ (1940), ayant ‘David O.Selznick’ comme producteur, explore le thème, alors en vogue de la psychanalyse. Les rôles principaux sont tenus par ‘Gregory Peck’ et ‘Ingrid Bergman’.
Pour ceux qui ont raté le film, en voici un bref résumé : Le docteur ‘Edwardes’, nouveau directeur d'un asile psychiatrique (Peck) est rapidement suspecté de ne pas être celui qu'il prétend. Atteint d'amnésie, puis bientôt accusé du meurtre du vrai ‘Edwardes’, il est aidé dans sa quête d'identité par la jeune docteur ‘Peterson’ (Bergman) qui, finalement, lui permettra également de se disculper. L'une des séquences les plus célèbres du film, par ailleurs extrêmement bavard, est celle du rêve surréaliste créée par ‘Salvador Dalí’, une sorte de rébus qui va permettre à la psychanalyste d'élucider le mystérieux passé de son protégé.
L'histoire témoigne de la maîtrise suprême de 'Hitchock' du suspense, du travail photographique et de la cinématographie.
Selon le compositeur ‘Miklos Rózsa’, ‘Selznick’ et ‘Hitchcock’ désirait un grand thème d'amour couplé au son étrange du paranormal. À ce titre, ‘Rózsa’ a écrit l'un des thèmes d'amour les plus somptueux de l'histoire de la musique de film et a introduit le son unique de l'instrument de musique Thérémine (un des plus anciens instruments de musique électronique), pour émouvoir le paranormal. Ce son d'un autre monde capture pleinement le paranormal demandé par ces deux hommes.
Pourtant, il a été révélé qu’Hitchcock’ n'aimait pas cette musique ! Ce n'est pas sans ironie que lorsque ‘Spellbound’ a été nominé pour un Oscar et a finalement gagné, ‘Selznick’ et ‘Hitchcock’ ont envoyé à ‘Rózsa’ des lettres pleines de louanges. Malgré cela ‘Spellbound’ restera la seule collaboration entre ‘Rózsa’ et ‘Hitchcock’.
Ce thème intemporel témoigne du don suprême de 'Rózsa' pour la mélodie. À mon avis, c'est l'un des thèmes d'amour les plus beaux et les plus émouvants de la musique de film.
‘Spellbound’, signifie envoûté. Qui, dans le film, est envoûté ? Il y a d’abord ‘Edwardes’ qui est amnésique et croit être le meurtrier du vrai docteur ‘Edwardes’; ensuite il y a ‘Constance’, envoûtée par l’amour qu'elle porte au pseudo ‘Edwardes’. Il y a également le spectateur, que le metteur en scène mène par le bout du nez, jusqu'au double renversement final. Et enfin il y a cette musique envoutante, qui sans elle, le film aurait eu bien peu d’intérêt.
L’utilisation révolutionnaire du Thérémine par ‘Rózsa’ pour émettre un son innovant, un son paranormal à la partition a été parfaitement conçue et exécutée et sert de jalon dans l'histoire de la musique de film. Outre cela, cette composition propose également plusieurs thèmes exceptionnels comme le thème de l'amour surpassant toutes épreuves. Cette séquence est probablement l'un des plus beaux jamais écrits. L'écriture dramatique de ‘Rózsa’ et l'interaction entre les thèmes a servi à produire plusieurs indices très complexes et exceptionnels et nous offre ainsi un témoignage convaincant de son talent exceptionnel dans l'interprétation du récit émotionnel du film.
Sorti à l’époque, en format 78 tours, ce disque fera l'objet d'une seconde édition, quelques années plus tard (1953). paru chez Capitol Recods, en format 25 cm (10'), cette version est une suite (face A) et compilé avec une autre composition de ‘Rosza’ : ‘The Red House’ (face A et B).
Mais quelque soit sa version, cette musique est exceptionnelle. Une pièce que je recommande vivement à tous.

FilmClassic
Spellbound (1945)

The Red House (1947)
Bande annonce:





Bande annonce:





Bande annonce:





Autres sorties de musique de Spellbound (1945):

Spellbound (2007)
Spellbound (2012)
Spellbound (1958)
Spellbound (1988)
Spellbound (1945)
Box-Office Blockbusters (1960)
Great Movie Themes (1963)
Great Movie Themes (1963)
Spellbound (2019)
Spellbound Concerto / The Red House,   (1954)
Spellbound Concerto (1951)
Spellbound (1946)

Autres sorties de musique de The Red House (1947):

Red House, The (2012)
Red House, The (1947)
Spellbound Concerto / The Red House,   (1954)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus