L'Intervention


Milan Music 25/01/2019 Téléchargement
Milan Music 01/02/2019 CD (3299039814321)
Film Sortie du film: 2019
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.La prise d'otage3:16
2.Premier face à face1:47
3.Le soir dans le désert1:49
4.Rencontre inattendue & course obscure1:44
5.Les mises au point1:26
6.Tension sourde1:44
7.Le choix des armes1:47
8.L'equipe à l'aube1:35
9.L'approche3:19
10.Une perte terrible2:01
11.Sous pression2:12
12.La longue attente2:10
13.Tout a un sens1:47
14.Incertitudes1:15
15.50 degrés à l'ombre2:22
16.La décision2:39
17.Dans le viseur2:25
18.L'intervention8:01
19.L'après...4:55
20.The Clock Strikes 12"3:17
 51:31
Introduisez votre critique

 

L’intervention

Milan Music présente un album pour le drame franco-belge L’intervention. L’album contient la musique originale du film composée par Mike et Fabien Kourtzer (Corporate, Number One).

Milan Music présente un album pour le drame franco-belge L’intervention. L’album contient la musique originale du film composée par Mike et Fabien Kourtzer (Corporate, Number One).

La bande originale sort numériquement le 25 janvier 2019, elle est disponible sur Amazon
Une version CD est également publiée le 1 février 2019.

L’intervention est réalisé par Fred Grivois avec Olga Kurylenko, Alban Lenoir, Sébastien Lalanne, David Murgia, Michaël Abiteboul, Vincent Perez et Josiane Balasko. Le film sera diffusé dans les cinéma à partir du 30 janvier 2019.

1976 à Djibouti, dernière colonie française. Des terroristes prennent en otage un bus d’enfants de militaires français et s’enlisent à une centaine de mètres de la frontière avec la Somalie.
La France envoie sur place pour débloquer la situation une unité de tireurs d'élite de la Gendarmerie.
Cette équipe, aussi hétéroclite qu’indisciplinée, va mener une opération à haut risque qui marquera la naissance du GIGN.

Mike & Fabien Kourtzer, alias White & Spirit, sont deux producteurs et compositeurs dont le terrain de jeu s’étend bien au-delà du hip-hop, le genre qui a marqué leur apparition sur la scène musicale. Les frères Kourtzer découvrent très jeunes le pouvoir de la musique grâce aux disques de rap US qu’un cousin leur ramène de New York. À 12 ans, fascinés par les acrobaties musicales des DJs, Fabien et Mike achètent des platines et se lancent dans la production. Autodidactes, ils apprennent sur le tas, comme le font les vrais passionnés. Ils passent aux choses sérieuses et achètent un magnéto Revox avec leurs économies. À 16 ans, Mike se retrouve en compétition au championnat de France des DJs et finit troisième derrière Jimmy Jay, l’homme de mains de MC Solaar. C’est un coup dur. Il obtient la victoire finalement six mois plus tard.

Le duo déménage à Meaux en 1994 et trouve son nom : White & Spirit. « Parce qu’on décape. Ça vient de là ». Les frères rencontrent Tefa, fameux producteur hip-hop qui leur présente les 2Bal, un duo de jumeaux aussi talentueux que turbulent. C’est également à Meaux que Fabien et Mike vont faire la rencontre qui va changer leur vie et les propulser dans le monde obscur du cinéma. « Un voisin du bâtiment d’en face a entendu ce qu’on faisait, il est venu frapper à notre porte en juillet 1994, il voulait venir écouter. Il passait souvent avec des potes, et un jour il amène un mec avec une casquette Lacoste. Au bout de 3 mois le gars me dit “Voilà, j’ai joué mon RMI au casino, et avec cet argent j’ai fait un premier film qui s’appelle Etat des lieux. J’aimerais que vous fassiez la musique de mon prochain”. C’était Jean-François Richet ». La rencontre de deux mondes a donc lieu pendant la conception de Ma 6-T va crack-er, dont la sortie en 1997 sera un choc culturel pour beaucoup de critiques cinéma. Et un choc musical pour tous ceux qui découvrent le travail de White & Spirit, investis à 200% dans une BO qui invite la légende old school new-yorkaise KRS-One aux côtés de la nouvelle scène du rap français. Entre temps, l’album des 2Bal est certifié disque d’or et la BO de Ma 6-T va crack-er platine.

L’histoire d’amour entre les deux frères et la musique cinématographique ne fait que commencer. Après avoir construit leur propre studio afin d’avoir leur autonomie sonore, ils sont contactés en 2000 par Steve Suissa qui réalise son second long-métrage, L’envol. Fabien confie « On était fans de cinéma et on s’est dit que ça serait bien de faire des BO de films. Toute notre histoire est dans la BO de L’envol : au départ on nous appelle pour faire des scratches et rendre des scènes plus “djeunz”. On arrive, on scratche, le réalisateur me demande si on ne peut pas faire un rythme. Je le fais. Il nous demande de jouer deux trois trucs, puis de faire toute les musiques. Ça s’est vraiment passé comme ça ». Mike ajoute « Et on a fait les musiques en un temps record ». Le duo n’abandonne pas le rap et signe en 2008 un autre classique, l’album des musiques inspirées de L’instinct de mort/L’ennemi public n°1, le diptyque de JF Richet sur le gangster Jacques Mesrine, avec la crème des artistes du genre (Kéry James, Seth Gueko, Akhenaton, Oxmo Puccino, Lino, etc).

Sur grand écran, ils travaillent à plusieurs reprises sur des musiques additionnelles avec Arnaud Desplechin (Rois et reines, Un conte de noël, Trois souvenirs de ma jeunesse et Les fantômes d’Ismaël) et Jacques Audiard (De battre mon cœur s’est arrêté, Un prophète, De rouille et d’os).
En 2017, White & Spirit sont sur tous les fronts : après Corporate de Nicolas Silhol, ils ont travaillé avec Faouzi Bensaïdi pour Volubilis, Mohamed Jabarah Al Daradji pour The Journey, Cyril Brody & Olivier Peyon pour Latifa, Le Cœur Au Combat et Tonie Marshall pour Numéro Une, avec Emmanuelle Devos et Benjamin Biolay, film pour lequel ils réalisent l’intégralité des musiques.


Plus d'infos sur: Empreinte Digitale



Bande annonce:







Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus