Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Star Wars: The Last Jedi


Walt Disney Records 15/12/2017 CD (0050087377205)
Film Sortie du film: 2017
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Main Title and Escape7:26
2.Ahch-To Island4:23
3.Revisiting Snoke3:29
4.The Supremacy4:01
5.Fun with Finn and Rose2:34
6.Old Friends4:29
7.The Rebellion is Reborn4:00
8.Lesson One2:10
9.Canto Bight2:38
10.Who Are You?3:04
11.The Fathiers2:42
12.The Cave3:00
13.The Sacred Jedi Texts3:33
14.A New Alliance3:13
15.“Chrome Dome”2:03
16.The Battle of Crait6:48
17.The Spark3:36
18.The Last Jedi3:04
19.Peace and Purpose3:08
20.Finale8:28
 77:49
Introduisez votre critique Masquer les avis dans d'autres langues

 

Star Wars: The Last Jedi - 08/10 - Critique de David-Emmanuel Thomas, ajouté le (Français)


Lorsque je me suis assis, pour la toute première fois, pour regarder le film avec John Williams – les lumières se sont éteintes, le logo de Lucasfilm est apparu tout comme le « dans une galaxie lointaine lointaine, très lointaine … » puis l’ouverture de la fanfare a commencé – je me suis penché vers lui et je lui ai soufflé: « Cette musique est temporaire, nous ferons quelque chose de totalement différent ici ». Il m’a regardé sans se rendre compte que je plaisantais… La musique a continué et je n’ai même pas pu lui signaler que je plaisantais du fait que la musique était trop forte…
Rian Johnson

Si Le Réveil de la Force jouait la carte du conservatisme, Les Derniers Jedi accumule les prises de risques audacieuses. Cet épisode VIII restera d’abord et surtout imprégné dans les mémoires par la réapparition de Mark Hamill dans le rôle légendaire de Luke Skywalker, déjà inaugurée dans l’épilogue du précédent volet. Toutefois, ce n’est pas l’argument majeur qui a poussé Williams à accepter l’offre de Kathleen Kennedy et Rian Johnson… Envoûté par le charme de Daisy Ridley, le maestro avouera avoir rempilé afin que personne d’autre que lui ne s’accapare l’écriture sonore de la pilleuse d’épaves mais aussi parce que son interprète est toujours de la partie. Williams capture aussi bien le mystère entourant l’exil de Luke Skywalker que celui du lieu choisi, l’île d’Ahch-To, et son décor majestueux trouvé à l’île irlandaise Skellig Michael (« Ahch-To Island »). Il jongle ainsi avec les violons à la fois lumineux et aventureux d’une Rey padawan s’adonnant à un entraînement jedi supervisé par Luke Skywalker, réticent, tandis que les violons tumultueux et angoissants de « Lesson One » laissent planer le doute quant à son basculement vers le côté obscur. En parallèle, le thème de Kylo Ren se teint également de plus de noirceur soutenue par l’apparition d’une chorale masculine qui étend sa suprématie à l’écran tout en témoignant de sa « poussée de croissance » fulgurante (« Main Titles and Escape », « Revisiting Snoke », « The Supremacy »). La connexion mentale qui s’établit alors entre les deux antagonistes est soulignée par quelques passages plus aériens. Du côté de la Résistance, Williams ajoute de la profondeur au personnage de Rose – tentative échouée de placer une héroïne féminine au cœur des rebelles – par une scène d’introduction assombrissante qui dépeint le sacrifice de sa sœur (« Main Title and Escape »). Par ailleurs, il lui confectionne une mélodie des plus flatteuses qu’il introduit discrètement dans « Fun With Finn and Rose » avant de la faire briller dans « The Rebellion is Reborn » puis « The Battle of Crait », celle-ci devenant la référence musicale de la bande originale.


Williams adapte brillamment son orchestration selon l’échelle de chaque scène, prouvant encore une fois qu’il manie aussi bien son stylo que sa baguette, tel un Jedi usant de son sabre laser (« The Battle of Crait »). Dans un torrent d’émotions, il multiplie les clins d’œil à ses précédentes compositions qui viennent s’implanter dans ce nouveau matériel thématique. La sagesse des cordes du thème de Maître Yoda apporte par exemple un sentiment de réconfort et de nostalgie (« Finale »). Ainsi des touches d’un piano intimiste qui s’emparent du thème de Leia très rapidement regagné par des cordes suaves et héroïques en un hommage larmoyant à la disparition de son interprète Carrie Fisher en décembre 2016 (« The Supremacy »). Tel un enfant, Williams retrouve un terrain de jeu plus expérimental grâce à la séquence du Casino sur la planète Cantonica qui mélange jazz, steel-drums et autres bizarreries (« Canto Bight ») afin de livrer un hommage déguisé au cultissime « Cantina Band» d’Un Nouvel Espoir.

Sa partition se rembrunit ensuite pour s’inscrire dans une dimension testamentaire marquée par l’utilisation des trompettes militarisées de « The Spark » qui entame la marche funeste de Luke Skywalker vers son ultime combat contre Kylo Ren (« The Last Jedi »). Dans un final des plus magistraux, le crescendo de cordes du thème de la Force embrasse le sacrifice de son héros le plus emblématique pour un adieu poignant souligné d’un trait de cymbales solennel (« Peace and Purpose »). Après la contre-attaque de l’Empire en 1981, les retours du Jedi puis de la Force respectivement en 1984 et 2016, John Williams se voit attribué sa 4e nomination aux Oscars pour son travail sur la franchise Star Wars. Il s’inclinera finalement face à Alexandre Desplat récompensé pour la bande originale de La Forme de l’Eau (G. Del Toro, 2018)...

Star Wars: The Last Jedi - 10/10 - Critique de Ignacio Granda, ajouté le (Espagnol)
John Williams lo ha vuelto a lograr. De nuevo, nuestro maestro Jedi nos ha legado una obra maestra más (y van....). Con 'Los últimos Jedi' ha escrito su octava partitura de la saga galáctica más emblemática (con el permiso de Star Trek) de la historia del cine. Es probable que el aficionado (y no sólo el musical) eche en falta el asombroso caudal temático de las anteriores aventuras estelares, en las que sobresalían los motivos plenos de carisma, y que han acabado formando parte, por méritos propios, de la cultura global. Sin embargo, en esta ocasión Williams se ha decantado por un estilo en el que priman los referentes temáticos mencionados, dotándolos de una presencia más solvente. Sí es cierto que el maestro neoyorquino también ha escrito otros nuevos, destacando uno de los más emotivos en su filmografía reciente: 'The rebellion is reborn'. Aún así, la banda sonora no descansa en lo novedoso, sino en los firmes pilares de una serie de temas que parecen adherirse a los personajes como guantes melódicos. Una obra, en definitiva, más allá de los cánones actuales caracterizados por lo predecible de sus premisas, muy habitualmente pueriles. Gracias, señor Williams, por regalarnos otro fascinante viaje musical a una galaxia muy lejana.
Lo mejor: La frescura del conjunto.
Lo peor: Que pueda ser considerado un autohomenaje sin carisma.

Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (Star Wars: The Last Jedi)

Ajouté le Jeudi, 14 Décembre, 2017   Posté par Philippe Mouchon

Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (Star Wars: The Last Jedi)

Walt Disney Records présente la bande originale de Star Wars: The Last Jedi L'album présente la musique originale du film composée par John Williams (Les Aventuriers de l'Arche perdue, Jurassic Park, Les Dents de la Mer, Harry Potter, E.T.).

Walt Disney Records présente la bande originale de Star Wars: The Last Jedi
L'album présente la musique originale du film composée par John Williams (Les Aventuriers de l'Arche perdue, Jurassic Park, Les Dents de la Mer, Harry Potter, E.T.).

Les détails de la bande originale officielle sont enfin connus!

La B.O. sera diffusée numériquement et physiquement sur Cd à partir de ce vendredi 15 décembre par Walt Disney Records.

Visitez Amazon pour pré-commander le CD ou pour pré-commander la version numérique.

John Williams a obtenu, à ce jour, cinq victoires aux Oscars et a été nominé 45 fois: 39 fois pour l'Oscar de la meilleure musique de film et 6 fois pour l'Oscar de la meilleure chanson originale !

Star Wars: The Last Jedi est écrit et réalisé par Rian Johnson avec Mark Hamill, Carrie Fisher, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Lupita Nyong'o, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Gwendoline Christie et Andy Serkis.

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Visitez le site officiel du film.


Plus d'infos sur: Official Site



Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (Star Wars: The Last Jedi)

Ajouté le Dimanche, 10 Décembre, 2017   Posté par Philippe Mouchon

Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (Star Wars: The Last Jedi)

L'album de la bande originale de Star Wars: The Last Jedi devrait sortir le 15 décembre 2017, éditée par Walt Disney Records. John Williams (Raiders of the Lost Ark, Jurassic Park, Superman, Jaws, Harry Potter et Sorcerer's Stone, E.T.) qui est l'auteur des sept premiers épisodes de la série a composé également la musique originale pour ce film.

L'album de la bande originale de Star Wars: The Last Jedi devrait sortir le 15 décembre 2017 éditée par Walt Disney Records. John Williams (Raiders of the Lost Ark, Jurassic Park, Superman, Jaws, Harry Potter et Sorcerer's Stone, E.T.) qui est l'auteur des sept premiers épisodes de la série a composé également la musique originale pour ce film.

Le Cd est déjà disponible en précommande sur Amazon

Star Wars: The Last Jedi Écrit par Rian Johnson et interprété par les acteurs de la nouvelle saga, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac et Adam Driver ainsi que par Mark Hamill et Carrie Fisher reprenant les rôles de Luke Skywalker et de sa soeur jumelle Leia Organa, le film fait directement suite au septième épisode de la franchise Star Wars, Le Réveil de la Force.
Daisy Ridley incarne Rey, une femme solitaire sensible à la Force qui fait dorénavant équipe avec un ancien soldat du Premier Ordre, Finn, incarné par John Boyega. Tous les deux sont les alliés du pilote Poe Dameron, joué par Oscar Isaac dans leur lutte contre le Premier Ordre et Kylo Ren, interprété par Adam Driver.
Les éléments de l'intrigue de Star Wars VIII sont gardés secret … !

Il s'agit du huitième épisode de la franchise Star Wars en terme de chronologie et du troisième long métrage produit par Lucasfilm depuis son rachat par Walt Disney en 2012

Plus d'infos sur: Site Officiel





Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion