Hotline Miami 2: Wrong Number


Game soundtrack | Date de sortie: 10/03/2015 | Type: Téléchargement
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Untitled, Green Kingdom5:45
2.Detection, Sean Evans3:54
3.Blizzard, Light Club3:10
4.Voyager, Jasper Byrne3:34
5.She Meditates, Light Club2:20
6.Dust, M.O.O.N.5:02
7.Disturbance, Endless3:59
8.Technoir, Perturbator3:49
9.Guided Meditation, Old Future Fox Gang2:10
10.Simma Hem, Riddarna4:00
11.Divide, Magna4:16
12.Hollywood Heights, Mitch Murder3:05
13.Richard, Life Companions2:11
14.Chamber Of Reflection, Sjellos3:11
15.Decade Dance, Jasper Byrne4:39
16.Interlude, Chromacle5:26
17.New Wave Hookers, Vestron Vulture3:50
18.Around, Modulogeek2:52
19.In the Face Of Evil, Magic Sword4:11
20.Untitled, Dag Unenge3:11
21.Remorse, Scattle3:17
22.Frantic Aerobics, Mitch Murder3:47
23.Sexualizer, Perturbator5:02
24.Java, Old Future Fox Gang2:28
25.Rust, El Huervo4:55
26.Delay, M.O.O.N.8:16
27.We're Sorry, Life Companions2:05
28.Bloodline, Scattle3:12
29.Roller Mobster, Carpenter Brut3:34
30.Keep Calm, Endless3:20
31.Run, iamthekidyouknowwhatimean4:53
32.Ghost, El Huervo3:36
33.Hotline Theme, Benny Smiles3:39
34.Quixotic, M.O.O.N.5:45
35.The Way Home, Magic Sword4:15
36.Richard, Dubmood4:23
37.NARC, Megadrive4:43
38.The Rumble, Cinimod6:08
39.Le Perv, Carpenter Brut4:16
40.Ms Minnie, Auto Delta Time5:06
41.She Swallowed Burning Coal, El Tigr34:39
42.Acid Spit, Megadrive4:41
43.Slum Lord, Megadrive5:00
44.Future Club, Perturbator4:49
45.Fahkeet, Light Club2:51
46.Abyss, LipPi Sound4:59
47.Abyss Intro, LipPi Sound1:38
48.Black Tar, Nounverber1:35
49.Escape From Midwitch Valley , Carpenter Brut6:43
 198:10
Introduisez votre critique

 

Hotline Miami 2: Wrong Number - 09/10 - Critique de Christian Lavagne, ajouté le
Trois ans après la claque Hotline Miami, devenu culte notamment grâce à sa bande-son survoltée, sa suite TRÈS attendue est arrivée. Évidemment, l'OST était guettée, mais sans aucune inquiétude, car à moins de changer totalement d'ambiance, il y avait peu de chances que les fans soient déçus, il suffisait de reprendre la même recette.

Et, en effet, pas de (mauvaise) surprise dans ce nouvel album. Dennaton Games reprend les compositeurs du premier opus, désormais célèbres chez les joueurs: Perturbator, M.O.O.N., Jasper Byrne, auxquels s'ajoutent de nouveaux venus comme Carpenter Brut. A noter qu'il s'agit d'un soundtrack et non d'un score, puisque les titres existaient déjà auparavant. Ce qui ne les empêche pas de se mêler parfaitement à l'ambiance du jeu; il y a quand même eu un travail de remix sur certains titres, comme par exemple 'Sexualizer' ou 'In The Face Of Evil' (la première partie de l'original étant loopée au détriment de la seconde partie, l'original étant à mon sens plus abouti). Cela explique les 'doublons' de titres comme 'Untitled' et 'Richard'.

Même recette donc, à base de musique électronique souvent constituée de loops (boucles) plus ou moins longs, de sons synthétiques enfiévrés, de morceaux presque saturés ('Le Perv'), de plusieurs niveaux de basse vibrantes (surtout dans 'Miss Minnie'. Bon sang que ça envoie, le trip est aussi présent que dans le premier Hotline Miami.
Dennaton Games a rendu son nouveau jeu bien plus long et varié, et a appliqué cette mécanique à la musique, puisque on compte 3h20 de musique; les styles sont bien plus variés et c'est appréciable de changer un peu d'atmosphère (exemple les 'Untitled' de The Green Kingdom et Dag Unenge, j'adore le premier, très beau et doux, ou les 'Hollywood Heights' et 'Frantic Aerobics' un peu trop ressemblants). Ces titres s'adaptent sans peine aux ruptures de rythme, la narration prenant à présent plus de place. On reprochera peut-être la durée un peu excessive de l'album, qui imposera le bouton 'aléatoire' à moins d'y passer l'après-midi; on sent le côté indé', puisque pour une sortie physique, il aurait été logiquement conçu en deux CD.

Les développeurs ont bien compris que le niveau Push It du précédent jeu avait marqué les joueurs, ils ont donc logiquement donné une plus grande place à Perturbator, et on retrouve le même style de synthé enfiévré inspiré par Giorgio Moroder avec 'Sexualizer', 'Technoir'...globalement c'est l'idée qui prédomine sur cette BO: celle que Dennaton Games a compris ce que voulaient les fans et leur ont offert au centuple. Il n'y a donc pas de prise de risque, et on ne peut clairement pas leur reprocher puisqu'il s'agit du même univers.

Au final, il y aurait trop à dire, ou trop peu par rapport à la critique du premier album. Je me contenterai de citer les morceaux que je trouve vraiment bons: 'Dust' qui m'a réconcilié avec M.O.O.N., 'Le Perv' et 'Roller Mobster' qui retrouvent la fièvre du boss final du premier jeu, 'Untitled' de The Green Kingdom qui ouvre l'album en douceur et presque en mélancolie.
Hotline Miami 2, en musique, c'est le 1 en plus abouti. Si on aime l'électro ou si comme moi, contextuellement ça passe.


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Login

 



Plus