Chicken Run


RCA Victor US (0090266370221)
Film | Date: 2000 | Sortie du film: 2000 | Type: CD, Téléchargement
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track Artiste/Compositeur Duration
1.Opening Escape3:39
2.Main Titles3:24
3.The Evil Mrs. Tweedy4:22
4.Rats!1:09
5.Chickens Are Not Organised1:01
6.We Need A Miracle2:03
7.Rocky and the Circus3:51
8.Flight Training3:39
9.A Really Big Truck Arrives5:56
10.Cocktails and Flighty Thoughts1:58
11.Babs' Big Break1:40
12.Flip Flop and FlyEllis Hall2:09
13.Up On The Roof3:08
14.Into the Pie Machine3:10
15.Rocky, A Fake All Along3:28
16.Building the Crate3:32
17.The WandererDion2:47
18.The Chickens Are Revolting2:45
19.Lift Off3:41
20.Escape to Paradise4:59
 62:21
Introduisez votre critique

 

Chicken Run - 08/10 - Critique de Vivien Robin, ajouté le
On connaissait déjà les studios Aardman pour avoir produit la série des Wallace & Gromit. Les revoilà cette foi-ci avec un long métrage. Le film, toujours en pâte à modeler, nous raconte les péripéties d’une bande de poules cherchant à tout prix un moyen de s’enfuir de leur poulailler avec l’aide du coq-boy de service arrivé là par hasard ! Le rire est assurément au rendez-vous et on ne résiste pas aux gags aussi farfelus que grotesques…

L’équipe décide d’engager sur ce film d’environ 80 minutes, l’un des duos les plus fructueux du moment. À savoir, Harry Gregson-Williams et John Powell. Qui s’étaient fait alors très remarquer sur AntZ (FormiZ en français). On sera aussi séduit sur le score, un peu moins audacieux c’est vrai, de Shrek.
Le duo utilise pour sa musique un orchestre massif et une petite section de chœurs. D’ailleurs, le score est quasi acoustique et ne fait appel que très rarement au synthé.
L’ouverture du film et de la musique avec ‘Opening Escape – Main Titles’ nous plonge immédiatement dans un monde complètement ahurissant avec des envolées orchestrales dignes des plus grandes fresques musicales de notre temps. Rien que ça… Le ‘Main Titles’ nous dévoile l’un des thèmes principaux de la partition. Joué aux flûtes, ce thème nous présente cette équipe de poules comme des prisonniers non résignés qui cherchent par tous les moyens de se faire la belle. Il a un coté « travaux forcés » assez plaisant qui est représenté par des tambourins. ‘The Evil Mrs. Tweedy’ nous fait découvrir le thème de la méchante de l’histoire. Aidé d’une mandoline et de cuivres graves, le thème est plus dramatique que jamais ! La pièce continuant sur une partie plus intime avec l’exécution de l’une des poules pour ne pas avoir pondu assez d’œufs. Le hautbois reprend le thème principal avec beaucoup de légèreté et de discrétion. ‘Rats’ introduit un thème espiègle et malicieux dédié aux rats, les deux malfrats de l’histoire mais qui s’avèreront être d’une grande utilité par la suite. ‘Flight Training’ est lui très entraînant avec un thème qui donne vraiment envie de bouger pour la scène de l’entraînement des poules afin de pouvoir voler. Une utopie… L’histoire est désormais dans le grave avec une pièce telle que ‘Into the Pie Machine’. Le thème ici se veut rigide et cartésien pour la scène de la machine à faire des tourtes. Mais le duo des compositeurs n’oublie jamais de faire un clin d’œil à droite à gauche pour nous redonner le sourire avec des accords qui ont des airs de burlesques ! Le drame est définitivement au rendez-vous avec ‘Rocky, A Fake All Along’. Une pièce écrite sur le ton de la tristesse pour la scène où les poules découvrent la supercherie de Rocky le coq-boy. Le ciel leurs tombent sur la tête. Le morceaux débute avec une variation d’un motif déjà entendu qui se rapportait au coté militaire de Rocky. Mais ce motif, ici, est écrit de façon plus dramatique, les accords faisans le reste. Puis une pose faite de basses très lourdes nous fait entendre au loin une musique de cirque. Cette association est magique car on imagine une source de lumière (le cirque) dans un océan de ténèbres (la fin de tous les espoirs des poules de pouvoir un jour s’échapper d’ici). Un frisson me parcourt le dos à chaque foi que je l’entends ! La musique est alors d’une tristesse et d’une lourdeur très surprenante pour ce type de film. Le morceau se veut très « adulte » si on veut. Il faut l’écouter pour comprendre.
On revient enfin au coté déjanté du score avec ‘Building the Crate’. Le nouveau thème à un aspect très aventurier typique et parfait pour cette scène. Le morceau n’étant finalement constitué pratiquement que d’une suite de variations de ce dit thème. Superbe ! On arrive à la fin accompagné de morceaux d’une grandeur orchestrale magnifique et d’une maturité à couper le souffle. Le score se déchaîne littéralement sous nos yeux et dans nos oreilles !!!!
Mais la fin est évidement emprunt d’une gaîté formidable puisque nos amies ont finalement eu raison de se battre puisqu’elles sont enfin en liberté. La musique revient donc sur des notes chaleureuses et humoristiques pour un final à l’image du film : grandiose et mortellement drôle !!!!

Je pense que ce score est une des meilleures collaborations entre deux compositeurs. Pas comme Hans Zimmer et James Newton Howard sur Batman Begins… Qui sont pourtant très fructueux quand ils sont seuls ! Enfin bon, cela fait toujours plaisir d’écouter une musique d’une telle fraîcheur, on ne s’en lasse jamais !
La musique de cette B.O. est utilisée dans:

Peter Pan (Bande annonce)
Stardust (Bande annonce)

Autres sorties de musique de Chicken Run (2000):

Chicken Run (2001)

Bandes Originales de la collection: Kids

Marley & Me (2008)
Harry Potter and the Sorcerer's Stone (2001)
Almost Alice (2010)
Little Princess, A (1995)
Spirit: Stallion of the Cimarron (2002)
Corpse Bride (2005)
Shrek 2 (2004)
Astro Boy (2009)
Secret of NIMH 2: Timmy to the Rescue, The (1998)
Bedtime Stories (2008)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus