Defiance


Sony Classical (886973852923)
Film | Date: 2008 | Sortie du film: 2008 | Type: CD, Téléchargement
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Defiance Main Titles2:27
2.Survivors2:11
3.Make Them Count2:40
4.Your Wife3:07
5.The Bielski Otriad5:17
6.Bella and Zus2:16
7.Exodus4:30
8.Camp Montage2:22
9.The Wedding1:36
10.Winter2:02
11.Escaping the Ghetto1:34
12.Police Station4:33
13.Tuvia Kisses Lilka3:17
14.Nothing is Impossible7:33
15.The Bielski Brothers/Ikh Bin a Mame4:22
 49:46
Introduisez votre critique

 

Defiance - 07/10 - Critique de Marc Chauvin, ajouté le
Après ‘ Blood Diamond’, Edward Zwick refait appel à James Newton Howard pour
Signer la musique de son dernier film ‘Defiance’ relatant l’histoire vraie de 3 frères juifs ayant fuit les Nazis pour se réfugier dans la forêt Biélorusse et y établir un groupe de résistant.
James Newton Howard s’est beaucoup investi dans la conception de la musique en travaillant en étroite collaboration avec le réalisateur et le jeune violoniste virtuose Joshua Bell qui avait déjà travaillé pour le cinéma avec James Horner ou encore John Debney.
Le compositeur délivre donc une musique à l’ambiance assez froide et monotone qui traduit parfaitement l’ambiance du film mais venant dévoiler des harmonies lumineuses et très belles pour les moments d’émotions.
À l’ écoute de l’album, on ne peut s’empêcher de penser à « The Village » pour lequel la violoniste Hilary Hahn avait contribué mais aussi à ‘The Schindler ‘s List’ de John Williams. (d’ailleurs avec les années, l’écriture d’Howard semble se rapprocher de celle de John Williams notamment dans les harmonies )
L’album propose tout de même des séquences d’action avec notamment «  The Bielsk iOtriad », morceau parfaitement mené. Les cuivres rugissent et les violons s’emballent tandis que les percussions martèlent de leur rythme quasi martial .
Howard fait preuve une fois de plus de son immense maturité en terme d’écriture ; c’est-à-dire le sens de la sobriété, n’en faisant jamais trop et en restituant parfaitement les enjeux du film avec ce petit plus d’émotion dont Howard a le secret. C’est une musique profonde mais qui ne prend cependant aucun risque. On reste dans le domaine du classicisme. L’album pourra peut être en ennuyer certains, mais cette musique, introspective et sombre, sait parfaitement capter l’émotion par des harmonies recherchées et une écriture solide .
Au final, "Defiance" s’avère une partition exigeante et sensible mais aurait mérité un peu plus de couleurs. Pas automatiquement mémorable mais maîtrisé et sincère.
Defiance - 08/10 - Critique de Damien , ajouté le
Cette nouvelle bande originale de James Newton Howard finit par séduire... même si elle reste difficile à apprécier. Si l'ambiance hivernale et rude des forêts de l'Est est bien rendue, l'oreille ne retient en effet presque rien de cette longue partition construite autour d'un violon en solo. Tout le début de l'album est un sombre prologue à 'The Bielski Otriad', qui accélère momentanément le tempo et renforce la froideur de l'ambiance. 'Camp Montage' et 'Police Station' laissent plus de place à l'émotion, qui finira par s'installer sur les dernières pistes.
James Newton Howard signe une musique d'ambiance froide et dure, qui n'a rien d'accrocheur mais est parsemée de passages lyriques qui distillent une émotion vibrante. Dans ce registre, la très belle 'Nothing Is Impossible' vaut le détour.
Golden Globes: Best Original Score (Nominé)
Filmmusicsite.com Awards: Best Original Score (Gagnant)
Oscars: Best Original Score (Nominé)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus