The Happening


Colosseum (4005939690120)
Varèse Sarabande (0030206690125)
Film | Date de sortie: 03/06/2008 | Sortie du film: 2008 | Type: CD, Téléchargement
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Main Titles2:18
2.Evacuating Philadelphia2:21
3.Vice Principal1:56
4.Central Park2:58
5.We Lost Contact0:59
6.You Can’t Just Leave Us Here1:43
7.Rittenhouse Square1:59
8.Five Miles Back1:13
9.Princeton3:06
10.Jess Comforts Elliot2:31
11.My Firearm Is My Friend2:59
12.Abandoned House1:32
13.Shotgun4:27
14.You Eyin’ My Lemon Drink?4:28
15.Mrs. Jones1:44
16.Voices1:36
17.Be With You3:41
18.End Title Suite8:36
 50:07
Introduisez votre critique

 

The Happening - 08/10 - Critique de Marc Chauvin, ajouté le
Et de six! Déjà la sixième collaboration entre le réalisateur Indo - américain et le compositeur californien. En l’espace de presque 10 ans maintenant (depuis Sxième sens), les deux hommes ont formé ce qui semble être désormais l’un des couples de réalisateur- compositeur les plus fascinant et même mythique(si,si !) qui nous a été donné de voir depuis les duo Hitchcock/Herrmann (auquel beaucoup de monde semble les comparer et cela effectivement à juste titre (il suffit déjà d’entendre la partition d’Howard pour Signs, magistrale combinaison musicale rappelant les travaux d’Herrmann, sans oublier le dernier The Happening)). Le duo va même bien au delà de certaines collaboration comme celle d’un Zemeckis/Silvestri , d’un Howard/Horner ou encore d’un Schaffner/Goldsmith qui ont certes donné de grandes œuvres musicales ,mais n’ont jamais atteint un tel niveau d’osmose et de cohérence musique/image ,délivrant à chaque fois un son unique. Car il y a bien un son, il y a bien un univers musical JNH/MNS qui leur est propre. La musique de Howard pour un film de Shyamalan ne sonne jamais comme ses autres musiques habituelles et pourtant chaque partition, de sixième sens à The happening présente un univers différent, une expression différente. Chaque partition musicale pour chacun des films de Shyamalan est cohérente et unique ; cohérente parce que la musique de Howard est en totale osmose avec les images du réalisateur et participe au discours filmique que Shyamalan entreprend, nous permettant à nous auditeur/spectateur de comprendre le sens des scènes, le sens du film et à ce titre, la partition d’Howard n’est pas seulement illustrative (loin de là), et/ou génératrice d’émotion contenu et à fleur de peau mais permet de ré évaluer l’histoire qu’il nous est donné de voir.
Unique, les diverses partitions les sont tout autant aussi (à l’instar des films qu’elles illustrent ) délivrant une atmosphère bien distincte et une poésie éclatante dans les sonorités et les harmonies.
Howard a construit au fil des ses six partitions une œuvre à la fois intimiste et introspective, lumineuse et extrêmement dense dans laquelle chacun des films de Shyamalan se retrouvent rehaussé.
Cette fois-ci le compositeur accompagne les images de « The Happening » (phénomènes) qui relate la fuite d’une famille face à une menace invisible.
Suivant distinctement les inspirations de Shyamalan pour les films d’angoisse et de terreur des années 50 sur fond de paranoïa , en prenant pour exemple certains films de Hitchcock, Howard suit donc le même chemin en livrant en partie un exercice de style qui consiste à se référer aux travaux d’un certain Bernard Herrmann.
Dès les premières mesures, un motif au piano rappelant assez le motif de trois notes de « Signs » et laisse supposer un signal, une menace qui se rapproche ou qui est déjà là. Le morceaux laisse entrer les percussions et l’angoisse devient un danger imminent.
Le reste de l’album alterne les pures moment de frayeur et d’angoisse et certains passages rejoignent l’intensité de « The Sixth sense ».
Comme toujours au sein d’un même morceaux, Howard alterne moment de frayeur pure et apaisement en laissant place à une certaine émotion (Princeton)
Dans «(Shotgun), un sursaut orchestral intervient laissant place à la terreur pure rejoint par des violons affolés et on nage en plein son « Old Age » clairement assumé et réussie. Idem pour (Mrs. Jones)
Il faudra attendre (Be With you) pour que le souffle lyrique et maîtrisé d’Howard vienne servir de dénouement mais ce final ne rejoint pas cependant l’intensité d’un « The hand of fate » mais comme toujours ,JNH nous emporte littéralement à la fin .
Le (end title suite) clos brillement cette partition de façon poétique, virtuose dans les orchestrations et les solos violons et violoncelles sans pour autant égaler le solo d’Hilary Hahn pour « The Village » ; Ceci dit, les 5 premières minutes de ce morceau constituent ce qu’Howard a écrit de mieux ces 5 dernières années.

…. Au final il faut reconnaître que « The Happening » n’atteint pas la force, ni la magie et la puissance des précédents scores pour Shyamalan et s’avère pour ainsi dire, peut être moins inspiré (encore que), mais il faut bien avouer que l’ensemble reste d’une indéniable qualité sauvé par une musique très envoûtante (comme toujours) et des harmonies très recherchées, accompagné par le solo violoncelle de Maya Beiser sans doute un poil sous exploité. L’album s’avère moins lisible sur écoute isolé dût à une partition moins accessible que d’habitude
James Newton Howard réussit parfaitement son exercice de style glissant sur les sonorités « Herrmannièsque » et « Williamesque » avec ce côté « Old Age » parfaitement maîtrisé tout en prenant référence dans ses précédentes œuvres pour Shyamalan.
Enfin même si cette dernière partition du Maître ne s’inscrit pas parmi le meilleur album du siècle ,ni même de l’année, cela reste d’un haut niveau et çà fait tout de même du bien de voir une musique de film recherchée, inspirée, intelligente et à dix mille lieu de ce que l’on a l’habitude d’entendre parmi la production hollywoodienne.
Filmmusicsite.com Awards: Best Original Score (Nominé)
Bande annonce:



La bande annonce de cette B.O. contient de la musique de:

Menace, Cinetrax (Film)
Knife, Cinetrax (Film)
Original Trailer Music, Kevin Christopher Teasley (Film)


Bandes Originales de la collection: M. Night Shyhamalan Movies

Sixth Sense, The (2000)
Happening, The (2008)
Unbreakable (2000)
Sixth Sense, The (1999)
Signs (2002)
Village, The (2004)
Lady in the Water (2006)
Last Airbender, The (2010)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus