Home Alone


CBS Records US (5099704659527)
CBS Records Austria (0074644659528)
Film | Date: 1990 | Sortie du film: 1990 | Type: CD, Téléchargement
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track Artiste/Compositeur Duration
1.Main Titles/Somewhere in my Memory4:53
2.Holiday Flight0:59
3.The House2:27
4.Star of Bethlehem - orchestral version2:51
5.Man of the House4:33
6.White ChristmasThe Drifters2:40
7.Scammed by a Kindergartener3:55
8.Please Come Home for ChristmasSouthside Johnny Lyon2:41
9.Follow that Kid!2:03
10.Making the Plane0:52
11.O Holy Night2:48
12.Carol of the Bells1:25
13.Star of Bethlehem - choral version2:59
14.Setting the Trap2:16
15.Somewhere in my Memory1:04
16.The Attack on the House6:53
17.Mom Returns/Finale4:19
18.Have Yourself a Merry Little ChristmasMel Torme3:05
19.We Wish You a Merry Christmas/End Titles4:15
 56:58
Introduisez votre critique

 

Home Alone - 08/10 - Critique de Mattis B., ajouté le
Comédie familiale très sympathique signé Chris Colombus, Home Alone (Maman j’ai raté l’avion) raconte l’histoire de Kevin, un jeune garçon de 8 ans interprété par Macaulay Culkin, qui en a assez de vivre sous le même toit que sa famille. Un matin, à son réveil, il découvre qu’il est resté tout seul dans la maison : sa famille l’a complétement oublié avant de partir en voyage de Noël. Kevin va alors devoir se débrouiller tout seul pour son plus grand plaisir, mais il ne tardera pas à remarquer que deux mystérieux individus rôdent autour de la maison pour la cambrioler. Le jeune garçon va alors tout tenter pour chasser ces malfaiteurs.

Chris Colombus a écrit là un véritable conte de Noël révélant les souhaits et les craintes que peuvent avoir les enfants : à la fois l’envie de vivre en autonomie mais aussi la peur des cambrioleurs ou encore des ragots terrifiants que l’on porte sur certaines personnes du village comme cet homme mystérieux qui rode dans le quartier et que l’on soupçonne d’avoir tué un grand nombre de personnes. Carton au box-office lors de sa sortie en salles en 1990, Home Alone est vraiment plaisant à suivre d'un bout à l'autre et devrait ravir petits et grands, à condition de ne pas avoir perdu son âme d’enfant.

C’est la première fois que John Williams compose pour un film de Chris Colombus. On se souviendra plus tard de leur collaboration sur Stepmom et bien entendu sur les deux premiers volets de la saga Harry Potter. Sur ce score, John Williams a écrit une musique pleine de tendresse apportant la touche de poésie qu’il fallait au film et représentant à la perfection les fêtes de Noël. Le thème principal est sans doute ce qui va le plus marquer la partition. A la fois nostalgique et élégant, on pourra l’entendre dès 'Home Alone Main Title ('Somewhere In My Memory')' à plusieurs reprises orchestrale, voire chorale dirigée par Leslie Bricusse. Dans le même genre, on retiendra 'The House' calquée sur la première piste. Les enjouées 'Holidays Flight' et 'Making the Plane' virevoltent dans un mouvement affolé alors que la famille se réveille à la dernière minute et qu’elle se précipite hors de la maison oubliant justement entre temps d’aller réveiller Kevin.

On constate une forte influence des chants de Noël notamment sur certaines pistes comme le gracieux 'Star of Bethlehem (Orchestral Version)' dont l’air reviendra sur quelques pistes comme le paniqué 'Follow That Kid!' ou encore chanté par une chorale dans la piste 13 : 'Star of Bethlehem'.

Le début de 'Man of the House' se montre féérique et l’écriture semble avoir étudié très attentivement comme toujours chez Williams, mais lorsque cette musique se calme, elle va montrer l’autre face du score. Un autre thème récurrent, celui des deux cambrioleurs va se dévoiler. La piste va alors prendre une atmosphère plus ténébreuse avec des graves qui entrent en scène, bien que l’aspect léger du début de score persiste grâce à quelques sonorités plus douces. 'Scammed by a Kindergartner' met en avant un autre thème comparable au thème principal qui accompagne les moments où Kevin se débrouille tout seul. Ce thème sera d’avantage reprit dans le deuxième opus qu'ici.

L’album contient également quelques titres présents dans le film mais qui ne sont pas composé par John Williams : 'White Christmas, song (from 'Holiday Inn')' de Irving Berlin, 'Please Come Home For Christmas' de Charles Brown et Gene Redd, 'Have Yourself a Merry Little Christmas' de Hugh Martin et Ralph Blane, sans oublier deux magnifiques chants de Noël chanté par une chorale d’enfants et dirigé par John Williams : 'O Holy Night' de Adolphe Adam et 'Carol of the Bells' de Peter Wilhousky. Je ne m’attarderais pas sur ces pistes qui ne font pas partie de la musique originale bien que je vous les recommande tous, notamment les deux derniers chants de Noël.

Le surprenant 'Setting the Trap' joue un thème énergique accompagné par une batterie pour donner du rythme à la scène où Kevin prépare les pièges dédiés aux cambrioleurs. On notera une reprise chorale du thème principal dans le très beau mais très triste 'Somewhere in my Memory'. C’est finalement dans le long 'The Attack on the House' que les deux cambrioleurs pénètre dans la maison et tombent tour à tour dans les pièges installés. On pourra toujours relever cette légèreté plaisante grâce à des mouvements de mickeymousing (lorsque la musique suit les gestes des personnages dans un film) très bien écrit. Le thème des cambrioleurs et maintenant omniprésent et le thème principal fait quelques apparitions héroïques de temps en temps.

C’est finalement sur 'Mom Returns – Finale' que Kevin retrouve sa mère. Le thème principal se montre alors plus chaleureux, lui qui avait tendance à se trouver un peu isolé le voilà unifié à tout un orchestre affectueux. 'We Wish You a Merry Christmas - End Title' est un joli récapitulatif de tous les thèmes du score histoire de conclure en beauté ce très bel album dans la joie et la bonne humeur.

Home Alone montre un John Williams très à l’aise dans les films rapportées au monde de l’enfance et cette habileté se confirmera un an plus tard avec l’excellent Hook. Grâce à sa maîtrise incomparable dans l’écriture et son talent pour retranscrire en musique les images d’un film, le compositeur déroule une par une des musiques toutes plus poétiques les unes que les autres. John Williams signe ici une B.O. très inspirée parmi tant d’autre bien que certaines pistes ont tendance à se ressembler entre elles.
Oscars: Best Original Score (Nominé)

Autres sorties de musique de Home Alone (1990):

Home Alone (2010)
Home Alone (2015)
Home Alone (2016)

Bandes Originales de la collection: Christmas

Nightmare Before Christmas, The (2006)
How the Grinch Stole Christmas (2000)
Home Alone 2: Lost in New York (2002)
Christmas at the Cinema: Music from Your Favorite Holiday Classics (2012)
Christmas Miracle of Jonathan Toomey, The (2007)
Jingle All the Way (2009)
Nightmare Before Christmas, The (1993)
Sun (2014)
Polar Express, The (2004)
Home Alone (1990)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus