Alfred the Great


Film | Date: 1969 | Sortie du film: 1969 | Type: Vinyle
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
1.Prologue-Invasion Of The Vikings-Ordination5:13
2.Alfred Turns Back To The Vikings1:53
3.First Meeting1:20
4.The First Kiss.4:41
5.Death Of King Ethelred2:14
6.King Buhrud Deserts Alfred2:10
7.Queen Aelhswith Leaves Alfred-Intermission-Beginning Of Part Two1:44
8.Aelhswith Surrenders To Guthrum2:31
9.Alfred In The Outlaw Camp1:59
10.A Night In The Forest2:06
11.The Nobles Rally To Alfred1:54
12.Alfred's Victory2:48
13.End Title2:58
 33:31
Introduisez votre critique

 

Alfred the Great - 05/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le
C’est en lisant « A History of the English-Speaking Peoples » (fr : Histoire des peuples anglophones) un ouvrage en quatre volumes, écrit par Winston Churchill, que le producteur ‘Bernie Smith’ s'est intéressé à ‘Alfred the Great’. Pour son projet, il voulait un réalisateur qui n'avait jamais fait d'historique. De cette façon, il pouvait minimiser les clichés et la possibilité que son film soit hors du commun. C’est pour cette raison qu’il a engagé ‘Clive Donner’, connu pour avoir tourné quelques années auparavant ‘What's New Pussycat ?’ (fr : ‘Quoi de neuf, Pussycat ?’). Au départ, si c’est ‘Peter O'Toole’ qui a été mentionné pour interprété le rôle principal, c’est finalement ‘David Hemmings’ (Blowup) qui l’a obtenu. Et pour les fans des films de ce genre et qui ne l’ont pas encore visionné, je rappelle qu'il dépeint la lutte d'Alfred le Grand’ pour défendre le royaume anglo-saxon de Wessex contre une invasion viking danoise au 9ème siècle.
Alors que ‘Donner’ voulait faire ce film en raison des problèmes inhérent à la jeunesse à l’image de son héros, préconisant la paix et en même temps proclamant la violence pour refaire le monde, je me demande pourquoi réaliser des épopées historiques onéreuses destinées à un public au plus fort des Golden Sixties qui s’en fichait pas mal d’Alfred the Great’ ? Le résultat ne s’est pas fait attendre. Malgré un excellent casting, (compter également sur ‘Michael York’ dans la peau du chef viking danois du Royaume d'East Anglia) et une belle cinématographie d'Alex Thomson’, ce film fût un flop total qui précipita le départ des studios de la M-G-M, basé à Borehamwood, à Londres.
C’est dans la même optique d’innovation décrite ci-dessus que ‘Bernie Smith’ a confié la musique à ‘Raymond John Leppard’. Dans les années 1960, ce dernier a joué un rôle de premier plan dans la renaissance de l'intérêt pour la musique baroque; en la faisant revivre, notamment dans les œuvres de ‘Claudio Monteverdi’ et ‘Francesco Cavalli’. De plus, il avait déjà collaborer quelques années auparavant avec le cinéma en composant la musique de ‘Lord of the Flies’ (fr : Sa Majesté des mouches), de Peter Brook (1963). Bien qu’à l’exception de quelques BO, il soit resté un parfait inconnu dans l’univers de la musique de film, ‘Leppard’ nous a laissé une très bonne composition. Ce qui est remarquable dans celle-ci, est l’éventail de thèmes différents, allant, tant au son mélodique symphonique, comme le « Main Title » (A1), « First Meeting » (A4) ou encore « Alfred in the Outlaw Camp » (B4), que plus évocatif, voire dramatique avec « Invasion of the Viking » (A2), « Aelhswith Surrenders To Guthrum » (B3) et « A Night in the Forest » (B5). Compter également sur un morceau baroque intitulé « First Quarrel » (A5) et deux sublimes morceaux comme « The first kiss » (A6) et « The Nobles Rally To Alfred » (B6).
Ayant contracté avec ‘Leppart’, les producteurs n’ont pas eu d’autres choix que d’éditer un disque 33t. Mais l’illustration de la pochette traduit bien les sentiments négatifs de ces derniers, puisqu’ils se sont contentés d’une édition limitée et non attrayante, composé à l’avant d’une demi-photo en noir & blanc sur papier glacé. Pas de quoi être attiré par ce disque ! Et pourtant aujourd’hui, il demeure l’un des LP Anglais les plus convoitée. Qu’importe si vous ne possédez pas encore l’original, vous pouvez toujours vous rabattre sur une édition CD non-officiel paru il y a quelques années et qui contient quelques bonus en plus et 2 min 24 de la composition pour ‘Lord of the Flies’ (fr : Sa Majesté des mouches).

FilmClassic

Autres sorties de musique de Alfred the Great (1969):

Alfred the Great (2000)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion

 



Plus