Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Raiders of the Lost Ark


Film | Date: 1981 | Sortie du film: 1981 | Type: Vinyle, Cassette
 

Inscrivez-vous!

Restez informé et d'obtenir un meilleur accès aux informations des collectionneurs!





 

# Track   Duration
Side One
1.Raiders Of The Lost Arse6:03
2.Flight From Peru2:23
3.The Map Room; Dawn3:55
4.The Basket Game4:47
5.The Well Of The Souls4:57
 22:04
# Track   Duration
Side Two
1.Desert Chase7:41
2.Marion's Theme3:10
3.The Miracle Of The Ark6:11
4.The Raiders March2:29
 19:31
Introduisez votre critique

 

Raiders of the Lost Ark - 08/10 - Critique de FilmClassic , ajouté le (Français)
En s'inspirant des films d'aventure des années 1930-40, George Lucas a écrit en 1973 une histoire intitulée ‘The Adventures of Indiana Smith’ (fr : Les aventures d'Indiana Smith). C’est lors de vacances à Hawaï avec Steven Spielberg, qu’il lui présente son histoire et le convainc de réaliser une trilogie de films. À la suggestion de Spielberg, le nom de ‘Smith’ est changé en ‘Jones’ et Lawrence Kasdan est engagé pour créer le scénario. Mais les grands studios hollywoodiens rejettent tous le projet en raison des conditions exigeantes de Lucas ainsi que son coût exorbitant (20 millions de $). Finalement, c’est Paramount qui se tente l’aventure et relève le défi en engageant Frank Marshall pour le produire. Après des efforts épuisants pour trouver un acteur principal, Spielberg convainc Lucas de confier le rôle d'Indiana Jones’ à Harrison Ford. Il sera rejoint par Paul Freeman dans le rôle du Dr ‘René Belloq’et Karen Allen dans celui de ‘Marion Ravenwood’.

Pour ceux qui débarque de la planète Mars, je résume l'histoire qui se déroule en 1936 et qui reprend les sensibilités classiques des films d'aventure de l'âge d'or. Des agents du gouvernement informent l'archéologue ‘Indiana Jones’ que les nazis cherchent activement à récupérer l'Arche de l’Alliance perdue dans l'espoir d'utiliser son pouvoir impressionnant pour faire avancer leur cause. Motivé non pas par la politique, mais par son amour de l'antiquité et sa curiosité scientifique, il part à l'aventure, à la recherche d'indices sur l'emplacement de l'Arche, ce qui le mène des hauts plateaux de l'Himalaya au Népal jusqu'au puits des âmes dans la mystique cité égyptienne enfouie de Tanis.
Le film a été un énorme succès commercial, qui a trouvé un écho auprès du public, rapportant 22 fois ses coûts de production et qui a donné naissance à une franchise de quatre films. Le film a également été un succès critique et a été nommé à huit reprises aux Oscars, notamment celle de la meilleure musique.

A propos de la musique, ‘Raiders of the Lost Ark’ (fr : Les aventuriers de l'Arche perdue) fut la cinquième collaboration de Spielberg avec Williams ; une collaboration qui a permis de réaliser l'une des plus grandes synergies artistiques de l'histoire du cinéma. Williams a compris que sa musique devait parler de l'esprit d'aventure, animer et propulser notre héros, évoquer le mystère et la puissance de l'Arche, et enfin parler de l'amour d'Indiana’ et de ‘Marion’. À cette fin, il étaya sa partition en trois thèmes principaux et trois thèmes secondaires.

Tout d’abord il y a l’emblématique ‘Marche des aventuriers’. Une fois de plus, Williams a su créer un thème qui est immédiatement reconnaissable et qui s'inscrit de manière indélébile dans la conscience collective du public. Cette marche est émouvante avec une construction ABA et sert d'identité thématique personnelle à ‘Indiana Jones’, qui dégage de la confiance, de l'optimisme et embrasse pleinement son esprit d'aventure. Il est intéressant de noter que Williams a proposé à Spielberg deux thèmes pour ‘Indiana’. Après les avoir entendus au piano, il a déclaré qu'il aimait les deux et a demandé à Williams d'utiliser chacun d'eux. Après les avoir entendus au piano, il a déclaré qu'il aimait les deux et a demandé à Williams d'utiliser chacun d'eux. Les Phrases A et B du thème constituent les mélodies originales. La phrase A est déclarée par quatre fières trompettes à l'unisson, qui se propulsent toujours plus haut. Quant à la phrase B, des cordes et des cors la portent en poursuivant le rythme de la marche, mais dont les phrases montantes puis descendantes évoque la persévérance et la détermination d'Indiana. Cette marche est omniprésente dans le film, et Williams utilise les deux phrases, indépendamment ou ensemble, pour animer et soutenir le déroulement de l'aventure.

Le thème de Marion fournit la juxtaposition féminine nécessaire à l'identité masculine plus dominante de la partition. Il sert d'identité personnelle, mais aussi de thème d'amour. Il est semblable, dans son articulation et sa sensibilité, au thème d'amour de ‘Superman’, et tout aussi émouvant. Qu'il soit exprimé par une flûte solo et des cordes tremblantes, ou par des instruments à cordes, ce thème évocateur offre certains des plus beaux moments de la partition.

Le thème de l'arche est le plus grave des thèmes principaux et il exprime des sensibilités à la fois mystique et religieuse. Sa construction offre une descente sinistre et des phrases répétées de trois notes, qui parlent de la présence divine, incarnant à la fois sa bienveillance et son impressionnant pouvoir destructeur.

Et comme je l’ai précisé ci-dessus, il y a trois thèmes secondaires, dont le thème du médaillon. Celui-ci est l'artefact qui permet de déverrouiller l'emplacement de l'Arche.

Le thème de la découverte se rapporte à des situations où Indiana découvre un nouvel artefact. Il offre également une note mystérieuse, né de lignes de bois contrapuntiques sur un sustain de basse.

Et pour conclure, nous avons le thème nazi modal mineur, qui soutient nos méchants. Il se présente comme une déclaration martiale et menaçante par des cors sinistres.

Comprenant neuf séquences, l’édition original a été largement diffusé à travers le monde (US, UK, Canada, Japon, Europe …). Il faudra attendre 14 ans (1995) pour que le label anglais Silva Screen édite un CD comprenant 19 séquences. Réédité en 2008, toujours en format CD, puis en 2017 pour que le label américain édite un double LP avec encore quelques bonus en plus.

Au travers de la conception de cette partition, Williams nous a offert un véritable témoignage de son génie. Il s'agit d'une BO d'aventure emblématique qui n'a peut-être pas son pareil, sauf pour les partitions ultérieures de la franchise. Elle est un joyau de l'âge du cinéma, et je vous recommande vivement de l'acquérir (si ce n’est pas encore fait).

FilmClassic
Bande annonce:





Autres sorties de musique de Raiders of the Lost Ark (1981):

Raiders of the Lost Ark (2008)
Raiders of the Lost Ark (1995)
Raiders of the Lost Ark (1987)
Raiders of the Lost Ark (1995)
Raiders of the Lost Ark (1996)
Raiders of the Lost Ark (1995)
Collaboration Steven Spielberg / John Williams, La (1995)
Greatest Music of John Williams, The (1991)
Indiana Jones: The Soundtracks Collection (2008)
Raiders Of The Lost Ark (2017)
Raiders of the Lost Ark (2017)
Raiders of the Lost Ark (2017)
Raiders of the Lost Ark: The Movie on Record (1981)
Raiders of the Lost Ark: The Movie on Record (1981)
Raiders of the Lost Ark (2006)
Raiders of the Lost Ark (1981)
Raiders of the Lost Ark (1981)
Raiders of the Lost Ark (1985)
Raiders of the Lost Ark (1985)
Raiders of the Lost Ark (1981)
Aventuriers de l'Arche Perdue, Les (1983)
Aventuriers de l'Arche Perdue, Les (1981)


Signaler une erreur ou envoyer des infos supplémentaires!: Connexion