Suivez-nous!

Maurice Blackburn: Musiques pour l'Office National du Film Vol.1



Posté par Philippe Mouchon

Ajouté le Samedi, 09 Février, 2019

Maurice Blackburn: Musiques pour l'Office National du Film Vol.1

Disques Cinémusique présente une première compilation numérique des bandes originales de Maurice Blackburn (1914-1988), l'un des plus importants compositeurs de musique de film canadiens.

Compositeur d’une grande diversité stylistique, Maurice Blackburn a écrit et dirigé la musique de quelque 150 films, dont des documentaires, des œuvres de fiction et des animations. Il a également composé des symphonies, des opéras, des concertos et des pièces pour piano solo primés, dont plusieurs ont été joués régulièrement en concert. Sa carrière au sein de l’Office national du film a duré 40 ans, pendant lesquelles il a composé la trame sonore de quelques-uns des grands films du développement du cinéma québécois, comme Alexis Tremblay : Habitant (1943) de Jane Marsh, Tit-Coq (1953) de Gratien Gélinas, À tout prendre (1963) de Claude Jutra, J.A. Martin, photographe (1977) de Jean Beaudin, et Mourir à tue-tête (1979) d’Anne Claire Poirier.

Blackburn est également bien connu pour sa longue et fructueuse collaboration avec l’animateur Norman McLaren, laquelle a produit les films La Poulette grise (1947), A Phantasy (1952), Blinkity Blank (1955) ainsi que A Chairy Tale (1957) et Pas de deux (1968), deux films nommés aux Oscars.

Pendant les années 1950, Maurice Blackburn se concentre également sur l’art de fabriquer des instruments à cordes sur mesures afin de produire les sons spécifiques qu’il désire enregistrer. Pour Expo 67, il a composé la musique pour des films présentés dans plusieurs des pavillons, incluant celui du Québec et des Jeunesses musicales du Canada.

La musique de Maurice Blackburn, inspirée en partie par la musique folklorique, en partie par la musique contemporaine, est connue pour son caractère entrainant et coloré. Plusieurs de ses œuvres possèdent certains des caractéristiques de la musique française du début du XXe siècle, notamment le rythme propulsif, rappelant surtout Honegger et Poulenc.

Dans son livre Musique (Montréal, 1945), Léo-Pol Morin décrit Blackburn comme étant « imaginatif, impulsif, un poète vif et caustique dont le premier souci est d’exprimer les réactions de son esprit à travers la musique. Un créateur d’images, il est doué pour la couleur et le design, et les histoires qu’il nous raconte sont originales, vivantes et spontanées. »

La plupart des films auxquels il a collaboré peuvent être visionnés sur le site web de l’ONF et sur YouTube.

Source biographique : article de Louise Cloutier, Denis Allaire in L’Encyclopédie canadienne


Maurice Blackburn Vol.1: Musiques pour l'Office national du film du Canada page de la B.O.

Plus d'infos sur: Disques Cinémusique



 



Plus