Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



 

Suivez-nous!

The Water Man



Ajouté le Vendredi, 07 Mai, 2021   Posté par Philippe Mouchon

The Water Man

Lakeshore Records présente 'The Water Man', bande originale du Bruxellois Peter Baert pour le premier long métrage de David Oyelowo. David Oyelowo, acteur et producteur nominé aux Golden Globe, aux BAFTA et aux Emmy Awards, débute en tant que réalisateur et joue aux côtés de Rosario Dawson, Lonnie Chavis, Amiah Miller, Alfred Molina et Maria Bello Le compositeur belge Peter Baert fait ses débuts sur un long-métrage hollywoodien avec une BO convaincante pour ce film d'aventure La bande originale de The Water Man est disponible dès à présent, le 7 mai, parallèlement à la sortie en salles aux États-Unis du film

David Oyelowo, acteur et producteur nominé aux Golden Globe, aux BAFTA et aux Emmy Awards, débute en tant que réalisateur et joue aux côtés de Rosario Dawson, Lonnie Chavis, Amiah Miller, Alfred Molina et Maria Bello

Le compositeur belge Peter Baert fait ses débuts sur un long-métrage hollywoodien avec une BO convaincante pour ce film d'aventure

La bande originale de The Water Man est disponible dès à présent, le 7 mai, parallèlement à la sortie en salles aux États-Unis du film

Lakeshore Records a sorti la bande originale du film d’aventure de famille The Water Man, distribué aux Etats-Unis par RLJE Films, le premier film de l’acteur acclamé David Oyelowo. L'album est composé d'une partition originale éthérée du compositeur belge Peter Baert, qui fait également ses débuts avec sa première composition pour un long-métrage hollywoodien d'importance.
La bande originale comprend également deux chansons originales écrites et interprétées par Jessica Oyelowo, y compris la chanson du générique de fin «My Son». La bande originale de The Water Man est disponible en version numérique aujourd'hui, le 7 mai, parallèlement à la sortie en salles aux États-Unis du film. Bientôt, Netflix sortira le film à l'international.

La musique de The Water Man consiste en un mélange d'orchestre classique, de piano, de percussions et d'électronique. Peter a estimé que la partition devait suivre le voyage du personnage principal Gunner, qui part en quête dans les bois pour sauver sa mère malade. Il a traité les cris et les soupirs du Water Man grâce à de longs délais, des outils modulaires et des échos de bande sonore pour créer «The Water Man Synth».
Lorsque David a proposé d'intégrer une énergie maternelle dans la musique, Peter a travaillé avec un chanteur, qui a un timbre similaire à celui de la mère (Rosario Dawson), d'où il a créé «The Mother Synth».

David Oyelowo déclare, 'La musique et le son au cinéma ont toujours été importants pour moi, c'est pourquoi je me considère chanceux d'avoir rencontré le compositeur Peter Baert. Nous nous sommes croisés pour la première fois quand il était ingénieur du son sur un autre projet sur lequel je travaillais en Belgique, et il avait partagé une démo musicale de ses compositions que je ne pouvais tout simplement pas ébranler.
Pendant la post-production sur 'The Water Man', je travaillais avec un autre compositeur et j'avais initialement intégré la musique de Peter à titre expérimental, et tout fonctionnait parfaitement. En une semaine, il a pris un vol, s'est assis à côté de moi dans le montage, et c'est ainsi qu'il est devenu mon compositeur.
Il n'avait jamais fait de film anglophone auparavant, et il avait totalement cloué le ton. Nous avons enregistré et mixé chez Galaxy Studios, et nous avons fait toute la conception sonore et le mixage chez Sony, puis le re-recording à Deluxe Hollywood.'

Peter Baert à propos de son expérience de collaboration: 'David Oyelowo est un être humain si merveilleux et un narrateur doué.
Il a fait un pas de géant en me choisissant comme compositeur et j'ai ressenti sa confiance et ses conseils tout au long de notre collaboration. Être présent pendant une courte période dans la salle de montage avec David et le monteur Blu Murray a été une expérience tellement merveilleuse - je me sentais faire partie de quelque chose de 'plus grand'.'

À propos de ses inspirations musicales, Baert dit: 'L'histoire sincère de 'The Water Man' m'a ramené à deux périodes de ma vie.
La première m'a rappelé que j'étais au début de mon adolescence, jouant toujours dans le quartier avec mes amis et partant à l'aventure dans une forêt voisine.
La seconde m'a transporté à un jour de 2008 où ma mère et moi avons découvert le diagnostic de son cancer du pancréas.
Elle serait partie dans 6 mois. À un moment donné pendant le processus de composition, la musique m'a trouvée et elle a collé aux images.
Cette belle histoire reflète ce que j'ai vécu dans la vraie vie - qu'il vaut parfois mieux lâcher et chérir le temps dont nous disposons, plutôt que de s'accrocher à quelque chose à tout prix. '


The Water Man page de la B.O.