Les 1001 Nuits


Music Box Records (3770002531600)
Película | Fecha de estreno: 19/01/2015 | Estreno de película: 1990 | Medio: CD
Edición limitada: 500 copias
 

¡Subscríbete!

¡Manténgase informado y obtener mejor acceso a la información de los coleccionistas!





 

# Pista Artista/Compositor Duración
1.Les 1001 Nuits (générique)2:05
2.Ballade pour Jimmy2:42
3.Les jardins du Roi0:52
4.Déclaration de Sinbad1:01
5.Le harem2:09
6.La rencontre du Roi2:21
7.Le jeune marin1:54
8.Flots bleus1:47
9.Poursuite dans Bagdad**1:21
10.La capture d'Aladin*†1:51
11.La chambre royale3:07
12.À la rescousse*†1:28
13.Le désert*†3:14
14.La tempête*†1:41
15.La cage dorée*2:00
16.L'avion*2:14
17.La taverne**2:15
18.Shéhérazade et Sinbad prennent le large*1:24
19.Aladin amoureux1:48
20.Le navire*1:21
21.La sirène**2:12
22.L'histoire continue ainsi1:57
23.L'arrestation**1:17
24.Le retour du Roi / Les 1001 Nuits†2:26
25.Shéhérazade4:04
26.Le Roi acrobate2:09
27.Le tango du cheval2:18
28.Le manège1:26
29.Les 1001 NuitsRépétition d'orchestre*9:22
 65:46
Manda tu crítica

 

En 1990, Philippe de Broca s’attaque à l’adaptation du recueil de contes arabo-persans Les Mille et Une Nuits, en prenant de nombreuses libertés scénaristiques, comme l’avaient déjà fait d’autres réalisateurs populaires avant lui (Jacques Becker en 1954 par exemple, avec son célèbre Ali Baba interprété par Fernandel), mais aussi tous les traducteurs occidentaux de ces contes depuis le XVIIIe siècle. Dans le film de De Broca, le récit-cadre (celui de la Sultane Shéhérazade contrainte de raconter un conte par jour afin de racheter sa vie) s’enrichit de la présence d’un astronome (Gérard Jugnot) qui, après avoir mis en doute l’existence d’Allah, se voit propulsé au XXe siècle, dans une maison typiquement londonienne.

Pour la musique, De Broca fait appel à Gabriel Yared, dont la partition symphonique – ample, généreuse et voluptueuse – exalte des thèmes que l’on pourrait qualifier de folklore imaginaire, dans une approche qui évoque l’École Nationale, ce courant musical en vogue au XIXe siècle. Cette idée est renforcée par le fait que des instruments traditionnels arabes viennent parfois se greffer à l’orchestre. Le thème principal est une sorte de romance noble et mystérieuse, un leitmotiv aux arrangements d’une délicatesse extrême. Ce thème fait aussi l’objet d’une chanson au parfum soul, interprétée par l’actrice principale du film, Catherine Zeta-Jones (dont c’est ici le premier rôle au cinéma). Par ailleurs, le second degré n’est pas absent de cette partition, puisqu’on y entend à plusieurs reprises un pastiche du célèbre thème de Lawrence d’Arabie de Maurice Jarre.
Mais Gabriel Yared, c’est aussi les synthétiseurs. Lorsque le Roi (interprété par Thierry Lhermitte) décide de quitter son habit d’homme d’État pour se consacrer à sa passion pour l’acrobatie et se produire dans des spectacles de cirque, le compositeur abandonne alors l’orchestre symphonique au profit d’un synthétiseur anachronique et charmant – tout comme le Roi abandonne sa stature autoritaire au profit d’une vie de bohème.
Avec la noblesse de l’orchestre symphonique et la beauté simple des sons synthétiques, la partition de Gabriel Yared rappelle donc, d’une part, l’architecture complexe de ce recueil de contes qui s’enchevêtrent à l’infini de façon grandiose, et d’autre part, elle fait écho à la simplicité et à l’aspect populaire des miniatures que forme chacun des contes.

Avec cet album des Mille et Une Nuits, Music Box Records a le plaisir de mettre pour la troisième fois Gabriel Yared à l’honneur, pour une partition à la fois populaire et exigeante, amusante et émouvante. Limitée à 500 exemplaires, cette nouvelle édition propose plusieurs morceaux inédits. Les notes du livret sont signées par Nicolas Magenham.

Otras versiones de Les 1001 nuits (1990):

1001 Nuits, Les (1990)

Soundtracks de la colección: Limited Editions

Nightcomers, The (2008)
Grande Duello / The Man Called Noon, Il (2012)
War Goddess (2011)
Elephant Walk / Botany Bay / Stalag 17 (2013)
Dragonslayer (2010)
Summertime Killer (2010)
Blizzard (2006)
Jaws 3-D (2007)
Miserables, Les (2007)
Dark Ride (2009)


Notificar un error o enviar información adicional!: Iniciar

 



Más