Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Le Samouraï
Decca - 672 978-1, Universal Music France Écoutez Le Cinéma!


Decca Records
Emarcy | Universal Music 04/04/2018 Vinyl (602567297819)
Movie Film release: 1967
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
Face A
1.Le samouraï2:03
2.Valérie1:29
3.Martey's2:01
4.Costello dans la ville2:09
5.Pour Cathy2:51
6.Le destin de Costello1:02
7.Jeff et Jeanne2:15
8.Hôtel sandwich0:53
9.Regards croisés2:02
 16:45
# Track   Duration
Face B
1.La blessure4:12
2.Deux heures du mat'1:41
3.Nocturne2:16
4.La blessure2:23
5.Jeff et Valérie1:38
6.Après minuit1:43
7.Fatalité1:49
8.Martey's1:54
9.Le destin de Costello1:02
 18:37
Submit your review Hide reviews in other languages

 

Le Samouraï - 09/10 - Review of FilmClassic Soundtrack , submitted at (French)
Réalisé en 1967, ce film Noir commence avec une citation, rédigée par Jean-Pierre Melville lui-même et prétendument tirée du livre du Bushido : « Il n'y a pas de plus profonde solitude que celle du samouraï si ce n'est celle du tigre dans la jungle, peut-être... ».

Dans le scénario élaboré par Melville, 'Jeff Costello', interprété par Alain Delon, est un tueur à gage qui déambule dans la grisaille tenace d’un Paris pluvieux. Son existence n’est dictée que par les missions que lui dictent ses employeurs.

A la manière de Miles Davis pour le film ‘Ascenseur pour l’échafaud’, François de Roubaix va élaborer un paysage fortement imprégné d’ambiances délétères. Paradoxalement, la bande originale, est une des œuvres les plus classique du compositeur. Ici pas de bruitages, pas de synthétiseurs, rien que des instruments classés « normal » : Orchestre à cordes, orgues Hammond, vibraphone, accordéon, flûte, accordéon, piano ...

Dans le film cohabitent deux univers qui se repoussent. Il y a tout d’abord la solitude du tueur qui est clairement exprimé dans le thème principal (A1) et puis il y a celui du monde de la nuit, son milieu, ses combines, et son atmosphère particulière. De Roubaix a voulu transposer tout cela dans sa musique. Ces thèmes nettement jazz et blues, sont largement justifiés à l’écran par la présence d’un trio musical dont la regrettée Cathy Rosier sert de fil conducteur à l’intrigue du film.

Ajoutons que le pianiste de jazz Eddy Louiss assure les notes bleues des thèmes ‘Valérie’ (A2), ‘Jeff et Jeanne’ ( A7) et ‘Jeff et Valérie’ (B5) dans une bande-son composée à la hâte, en quinze jours sous la conduite d’Eric Demarsan.

Côté édition ; il y a bien sur cet introuvable 45 tours (EP) sorti chez Philips en France et au Canada, ainsi qu’un single d’époque au Japon. Et puis quelques bribes du thème paru sous différentes compilations avant de voir, pour le plaisir des fans cette superbe édition 33 tours paru chez ‘Universal Music France’ en 2018. Bien que certaines séquences sont répétitifs, elles sont loin d’être déplaisante.

Après la sortie du film, François de Roubaix déclara : « La consigne était simple. La musique devait fonctionner comme un portrait intérieur de Costello. Autrement dit, d’un personnage marqué par un passé et surtout un destin. Voilà ce que je devais exprimer : Un Fatum ... ». Et bien au travers de cette œuvre, de Roubaix a su prouver tout son art, son adresse et sa maîtrise, l’associant ainsi aux grands compositeurs de musique de film français. Il est évident qu’on ne peut se prétendre Bophyle sans posséder au moins un exemplaire de cette BO.

FilmClassic

Other releases of Le samouraï (1967):

Samouraï / Le Vieux Fusil / Les Grandes Gueules, Le (1982)
Samouraï, Le (2015)
Samouraï, Le (1967)
Samouraï / Les Aventuriers, Le (2014)
Samouraï, Le (1968)


Report a fault or send us additional info!: Log on