Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Land Raiders


Beverly Hills Records 02/10/2017 Download
Movie Film release: 1969
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
1.Bruciatelo vivo! (Titoli di testa)1:59
2.Cacciatori di scalpi2:10
3.Pablo1:18
4.Ricordo di lusa3:28
5.Saloon2:51
6.Il grande attacco2:30
7.Ressa al saloon4:00
8.Lotta selvaggia2:04
9.Segnali di morte1:12
10.Bruciatelo vivo! (Gli indiani)3:56
11.Kate1:05
12.Costruzione del forte3:22
13.Luisa Rojas 1852-18701:21
14.La Mandria3:09
15.Attacco Alla Diligenza1:21
16.Attimi d'amore0:47
17.Battaglia al Campo Apache4:59
18.Assedio e morte di Vince8:24
19.Dopo l'assedio2:43
20.Bruciatelo vivo!-Titoli di coda1:39
21.Bruciatelo vivo! (Gli indiani) (Versione Film)3:56
22.Bruciatelo vivo! (Gli indiani) (Stereo)3:54
 62:07
Submit your review Hide reviews in other languages

 

Land Raiders - 09/10 - Review of FilmClassic Soundtrack , submitted at (French)
‘Bruciatelo vivo !’ ou si vous préféré ‘Land Raiders’ a été réalisé par Nathan H. Juran et produit par Charles H. Schneer pour Columbia Pictures en 1969. Comprenant Telly Savalas, George Maharis, Arlene Dahl, Janet Landgard et Fernando Rey, l’histoire, dans la plus pure tradition western spaghetti, narre l’histoire d’un mexicain appelé ‘Vincente Jardenas’ qui, après avoir changé son nom en ‘Vincent Carden’ s’installe à Forge River, une ville des États-Unis. L'homme est devenu un riche propriétaire terrien mais aussi un ennemi farouche des Indiens, prêt à payer dix dollars pour chaque scalp de ceux-ci. Entre-temps, son frère ‘Pablo’ est accusé d'avoir tué sa petite amie ‘Luisa’. Au final, les Apaches détruisent la ville et tuent ‘Vincent’ par vengeance. Le shérif ‘Mainefield’, accompagné de sa fille ‘Kate’, seuls survivants du massacre, avoue à ‘Pablo’, avant de mourir, qu'en fait ‘Vincent’ était le véritable coupable de la séduction et de la mort de la malheureuse ‘Luisa’.

Fidèle à Ennio Morricone et dévoué à suivre les pas du Maestro, c’est Bruno Nicolai qui composa la musique pour ce film. Parmi ses nombreuses composition, on peut réellement affirmer qu’il a signé l'une de ses meilleures BO dans le genre western avec un style absolument unique et reconnaissable où triomphe un thème principal épique introduit dès le générique avec la séquence ‘Main Title’ (A1). Celle-ci est un véritable triomphe, un thème principal épique qui est introduit par l’harmonica de Franco De Gemini. Puis, le thème passe à une vitesse supérieure avec une orchestration qui s’accélère, soutenue principalement par une guitare syncopée.

On retrouve Ce thème principal sous différents rythme, soit d’une façon plus lente, soit en accéléré. C’est notamment le cas dans la séquence ‘Gringo Bounty’ (A3). Notons aussi l’introduction du chœur des Cantori Moderni di Alessandroni dans ‘Main Theme From Land Raiders’ (B1). Et enfin pour la finale avec ‘Retribution: Code Of The Apache’ (B6).

Nicolai a également conçu un thème d'amour triste qu’il utilise en souvenir de ‘Luisa’, la fille qui a été mystérieusement tuée. On le retrouve dans la séquence ‘For Love Of Luisa’ (A2), ainsi que dans ‘Luisa Rojas 1852-1870’ (A4) repris ici par une guitare solo sur fond d’une discrète orchestration. Un tempo lent mais parfaitement bien interprété.

‘Kate’ (B2) est une séquence dominée principalement à l’harmonica. Celle-ci n’est pas sans rappeler la partition de Morricone pour ‘The Good, The Bad and the Ugly’(fr : Le bon, la brute et le truand), principalement lorsque ‘Tuco’ (Eli Wallach) se fait torturer par ‘Sentenza’ et son acolyte dans le camp nordiste et qu’on demande aux prisonniers de jouer de la musique pour étouffer les cris du supplicié. C’est un moment fort et tendre de cette bande originale.

Enfin, il a inséré plusieurs morceaux violents et dramatiques qui forment la toile de fond d'embuscades, d'attaques et de batailles sanglantes entre cow-boys et Indiens. Il s’agit des séquences suivantes ‘The Only Good Indian’ (A5), ‘Vince Carden Owns Me’ (A5), ‘Brotherly Hate’ (B3), ‘The Two Luisas’ (B5).

Lors de la sortie du film, cette musique, comprenant douze séquences, d’une durée de 29 minutes, a été publiée par le label US ‘Beverly Hills’. Il a été édité une première fois sur CD par le label belge ‘Prometheus’ en 1993 avec quatorze titres et une durée étendue de plus de 42 minutes. Tant le disques vinyle que le CD présentent un son étrange, hybride entre un mono et un faux stéréo. Cette anomalie tient du fait que les bandes maîtresses stéréophoniques n'ont jamais existé.

Enfin, en 2011, le label italien Digitmovies a édité un CD plus complet, grâce à l'aide précieuse de la succession Nicolai (qui a conservé précieusement les bandes originales mono de la session d'enregistrement de 1969). Cela a donné l'occasion de publier la version définitive d'une fabuleuse BO de vingt-deux titres d'une durée totale de 62:20.

Même si quelqu'un peut se souvenir de ce film ou non, cette BO est unique et le génie de la grande musique de Bruno Nicolai, un auteur qui est et sera toujours dans le cœur des aficionados que nous sommes.

FilmClassic Soundtrack

Other releases of Land Raiders (1969):

Land Raiders (1993)
Land Raiders (2011)
Land Raiders (1970)


Report a fault or send us additional info!: Log on