Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



Cleopatra


Colosseum (4005939622428)
Varèse Sarabande (0030206622423)
Movie | Released: 2001 | Format: CD
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
1.Overture2:42
2.Main Title2:51
3.Pharsalia1:17
4.Caesar to Egypt1:57
5.The VIPs/King Ptolemy0:59
6.Pompey's Ring2:53
7.A Gift for Caesar1:51
8.Only Yesterday1:31
9.Epilepsy3:20
10.Great Library2:05
11.Moon Gate4:20
12.Taste of Death1:47
13.Sympathy1:45
14.Coronation1:51
15.Fertility4:49
16.Alexander's Tomb3:45
17.Calpurnia1:59
18.The Fire Burns/Son of Caesar3:43
19.Caesar's Departure3:40
20.Cleopatra Enters Rome6:49
21.By Divine Right2:06
22.Death in the Garden1:44
23.Caesar's Assassination4:57
24.Requiem1:32
25.Farewell1:39
26.Entr'acte (Caesar and Cleopatra)2:32
27.Hail Antony3:12
28.Isis1:23
29.Love Theme (reprise)0:30
 75:28
# Track   Duration
1.Cleopatra's Barge2:54
2.Most Becoming1:38
3.Food0:54
4.Antony and Cleopatra in Tarses3:38
5.Bacchus2:41
6.Antony and Cleopatra's Love3:10
7.One Breath Closer2:40
8.Love and Hate2:16
9.Athens2:37
10.Cleopatra's Ambition1:15
11.War0:44
12.Interlude/Sea Battle14:36
13.My Love is My Master4:17
14.Two Heads0:46
15.Better Late than Never2:37
16.Cleopatra's Son/Antony's Camp2:19
17.Never Fear3:16
18.Grant Me an Honorable Way to Die2:37
19.Antony's Retreat/Transitions2:02
20.Dying is Less than Love4:26
21.Octavian the Victor4:05
22.Antony... Wait3:55
23.Epilogue2:25
24.Exit Music (Antony and Cleopatra)2:26
 74:13
Submit your review Hide reviews in other languages

 

Cleopatra - 05/10 - Review of FilmClassic , submitted at (French)
C’était dû à des films peu rentables vers la fin des années 1950, que la 20th Century Fox était tombé dans des problèmes financiers. Pour redorer la gloire de leur passé, les producteurs ont misé sur un remake de ‘Cleopatra’. Il faut préciser que la première version datait de 1917 et qu’il était temps de la mettre au goût du jour. Mais le projet rencontra de nombreux problèmes au point qu’ils font appel à l’expérience de ‘Joseph L. Mankiewicz’pour leur venir en aide. Réticent au départ, il finit par accepter en échange d’une grosse somme d’argent ainsi que du sauvetage de sa société de production, la ‘Figaro Inc’. Si au départ, sa vision était de réaliser deux films de trois heures : L’un s’intitulant ‘Cesar & Cleopatra’ et l’autre ‘Anthony & Cleopatra’, cette idée fut rapidement esquivé. En effet ‘Cleopatra’ coûte cher, très cher (1) ! Si le budget initial était de 2 millions $, il fut largement dépassé atteignant la somme de 35 millions $, devenant ainsi l’un des films les plus chers de l’histoire du cinéma. Suite à ce gouffre financier, ‘Darryl F. Zanuck’ souhaitait qu’il soit terminé le plus tôt possible et n’était pas d’accord sur la vision de ‘Mankiewicz’. Il s’empara des bobines, au grand désarroi de ce dernier et fit faire un montage d’environ 4 heures (2).
‘Christopher Mankiewicz’, fils du réalisateur, était très impressionné par la partition d’Alex North’ pour ‘Spartacus’. Il pensait qu'il soutiendrait de manière experte l'ambition de son père et l’a donc recommandé pour composer la musique du film. C’est ainsi que ‘North’ a rejoint l’équipe très tôt dans le projet et a eu un an pour rechercher et conceptualiser sa partition. Pour celle-ci, il a choisi de rester fidèle à lui-même et de ne pas embrasser une sensibilité thématique et consonne traditionnelle de l'âge d'or, offrant plutôt un ton plus moderniste. Il fournirait des rythmes durs et déchiquetés, une dissonance stridente et une articulation plus discordante, qui ne se concentrait pas sur la beauté de ‘Cléopâtre’ ou ses relations amoureuses tant avec ‘César’ que plus tard ‘Anthony’, mais plutôt sur ce qui la poussait et la motivait, c’est-à-dire une ambition débridée. Pour cette partition, retenons que ‘North’ a créé quatre thèmes majeurs pour exprimer le récit du film, dont trois dérivent de ‘Cléopâtre’ elle-même. Le thème de l'ambition, auquel toutes les autres émotions sont subordonnées, est au cœur de sa nature et de ses motivations. Elle cherche un grand destin et utilise sa beauté et son allure séduisante pour piéger les hommes de pouvoir pour atteindre cet objectif. Il y a deux thèmes d'amour, qui se juxtaposent, aussi différents dans leurs sensibilités que le sont les deux hommes qui l'aiment. Enfin, nous avons le thème le plus tragique des partitions, qui nous informe de la dissolution de ‘Marc Anthony’ né de l'ignominie de sa désertion au combat, un acte, qui pour un général romain, est impardonnable. Le thème est douloureux dans son articulation portée par des cordes tordues afflitti et des cornes retentissantes affannato. Il parle d'une humiliation et d'un déshonneur insupportables, qui ne peuvent être apaisés que par la mort.
Enfin, je suis toujours en admiration devant ‘Mankiewicz’ pour avoir inséré dans son film un dispositif de changement de scène où une peinture est transformée en une prise de vue en direct. ‘North’ a brillamment soutenu cette transformation par un crescendo ascendant progressif, qui malheureusement ne figure pas sur le 33t d’époque mais bien sur ce double CD complet pondu en 2001 chez Varèse.
Distribué par la 20th Century Fox dans plusieurs pays, je déplore pour l’édition originale un manque cruel de créativité au niveau de la pochette. En effet, au vu de la production colossal du film, un album contenant tant photos que commentaires (comme c’est le cas pour l’édition US d’époque de ‘Spartacus’) aurait été le bienvenu ! Malgré ce petit coup de gueule, il faut bien le reconnaitre que c’est une Master Pièce pour tous ceux qui prétendent aimer la BO au plein sens du terme.
Et pour l’anecdote finale, sachez que le film a failli mettre en faillite la 20th Century Fox, mais il a finalement réussi à récupérer ses coûts avec une distribution mondiale. Acclamé par la critique, nominé à neuf reprises, dont une pour la meilleure musique, il remportera quatre Oscar (3)
(1) Chez Fox, on pensait que n’importe quelle actrice à 100 $ la semaine ferait l’affaire. Bien que ‘Joan Collins’ soit cité au départ, c’est finalement ‘Elizabeth Taylor’ qui interprètera la reine du Nil à … un million $, devenant ainsi la première actrice à toucher un cachet aussi élevé.
(2) A cause de cela, ‘Mankiewicz’ renia le film.
(3) Pour la meilleure photographie, la meilleure direction artistique, le meilleur costume et les meilleurs effets visuels spéciaux.

FilmClassic
Cleopatra - 06/10 - Review of Arvid Fossen, submitted at (Dutch)
De muziek voor Cleopatra, ongetwijfeld één van de grootste producties van Hollywood, werd gecomponeerd door Alex North (1910-1991). De score van Cleopatra wordt beschouwd als één van zijn belangrijkste composities. De film Cleopatra werd uitgebracht in 1963 en werd, ondanks gemengde kritieken, een hit bij het publiek. In de hoofdrol van de vier uur durende film stond Elizabeth Taylor. De productie kostte destijds een slordige 44 miljoen dollar. Oscars waren er ook, wellicht niet in de hoofdcategorieën. Cleopatra blijft tot op vandaag een van de meest besproken films.
Alex North was niet aan zijn proefstuk toe, wat grote historische films betrof. Enkele jaren daarvoor had hij al de score voor Spartacus gecomponeerd. In de muziek voor Cleopatra gebruikt hij etnische percussie elementen. Dit geeft op het eerste zicht eerder een desoriënteerde indruk, maar creëert eigenlijk een zeer logische en natuurlijke sound voor de film. Zijn underscoring is zeer complex, maar slaagt in zijn opzet: de setting is duidelijk, de muziek overtreft niet, en is toch actief te horen. Cleopatra is duidelijk gedateerd, en de toegankelijkheid voor score liefhebbers van de laatste 10 jaar, zoals mezelf, is minder. Cleopatra is een zeer interessante score, een must voor liefhebbers van het genre en een uitdaging voor de anderen.
De score van Cleopatra werd gerestoreerd. Aan de hand van de tapes van de orkestopnamen. Een eenvoudige klus was dit niet. Bij een gemiddelde score heeft men meestal zo'n 100 à 200 opgenomen stukken. Bij Cleopatra waren dit er meer dan 1000. Er waren zoveel tracks nodig zodat de uitvoering die het best aansloot bij de film kon geselecteerd worden. Elke track heeft dan nog eens verschillende layers. Voor de restoratie werd alles overgezet op digitale tape, deze werd ingelezen op de computer en met behulp van krachtige software aaneengezet, gemixt, gebalanceerd en gesynchroniseerd. Hierbij dienden als referentiepunten de film en de destijds uitgebrachte LP. Een huzarenwerkje.
Oscars: Best Original Score (Nominee)


Report a fault or send us additional info!: Log on