Spartacus
Box set with 6 CDs, 1 DVD and a deluxe 168-page book


Varèse Sarabande Club (0030209110927)
Movie | Release date: 08/02/2010 | Film release: 1960 | Format: CD
Limited edition: 5000 copies
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
All surviving stereo tracks of Alex North's Spartacus
1.Overture4:00
2.Main Title3:17
3.The Mines3:01
4.Caravan1:15
5.First Pair3:44
6.Gladiators Fight To The Death2:20
7.Brooding2:20
8.On To Vesuvius (Forward, Gladiators / Forest Meeting)4:52
9.Oysters And Snails (Film Version)3:07
10.Hopeful Preparations / Vesuvius Camp1:59
11.Vesuvius Montage1:19
12.Blue Shadows And Purple Hills3:11
13.Headed For Freedom3:15
14.Homeward Bound (On To The Sea / Beside The Pool)6:27
15.Metapontum Triumph1:35
16.Festival3:21
17.Expectant Parents3:07
18.Prelude To Battle (Quiet Interlude / The Final Conflict)5:11
19.Formations1:35
20.Goodbye My Life, My Love / End Title4:16
21.Spartacus Love Theme2:50
22.On To The Sea / Infant Burial3:03
23.Oysters And Snails / Festival (Album Version)3:24
 72:28
# Track   Duration
The complete original film soundtrack of Spartacus
1.Overture3:59
2.Main Title3:41
3.The Mines3:00
4.Caravan1:17
5.Varinia's Theme3:15
6.Training The Gladiators (Part I)1:29
7.Painting1:26
8.Spartacus' Cell1:37
9.Kitchen (Part I)1:36
10.Training The Gladiators (Part II)0:37
11.Kitchen (Part II)0:48
12.Crassus0:51
13.Source Music (Part I)2:36
14.Source Music (Part II)3:30
15.First Pair3:38
16.Draba Fight2:49
17.Kill1:12
18.Brooding2:18
19.Revolt1:16
20.The Breakout2:08
21.Slaves Escape0:47
22.Crassus' Home0:37
23.Deserted School1:55
24.Forest Meeting4:50
25.Oysters And Snails3:03
26.Vesuvius Camp1:59
27.New Recruits1:51
28.Glabrus March0:24
29.Vesuvius Montage1:19
30.Poem1:27
31.Love Sequence3:10
32.Glabrus Defeated3:40
33.Glabrus Disgraced1:44
 69:49
# Track   Duration
The complete original film soundtrack of Spartacus
1.Entr'acte2:21
2.On To The Sea3:07
3.Luceria Camp0:42
4.Beside The Pool2:28
5.Dusty March0:31
6.Metapontum Triumph1:33
7.Roman Baths1:46
8.Arrival At The Beach0:59
9.Festival3:20
10.Sound The Trumpet0:31
11.Crassus Legions0:41
12.Back From The Sea0:30
13.Crassus' Camp0:48
14.Camp At Night2:19
15.Expectant Parents3:10
16.Maneuvers3:14
17.Formations1:30
18.The Battle4:09
19.Desolation Elegy2:05
20.I Am Spartacus3:14
21.Recognition And Crucifixion March2:46
22.Night Crucifixion0:35
23.Varinia And Crassus4:59
24.Fear Of Death3:22
25.Spartacus Defies Crassus2:17
26.The Last Fight4:47
27.Final Farewell And End Title4:17
28.Exit Music2:48
 64:49
# Track   Duration
A selection of unused and alternate cues from the original film sessions, along with Alex North's original preliminary cue recordings for the film
1.Overture (Unused Version)4:02
2.Main Title (Alternate Version)3:33
3.Gladiator Selection (Unused Version)2:31
4.Kitchen (Part I) (Alternate Version)1:55
5.On To The Sea (Alternate Version)2:58
6.Infant Burial (Alternate Version)0:47
7.End Of Act I (Alternate Version)1:06
8.Festival (Alternate Version)1:50
9.Sound The Trumpet (Alternate Version)0:23
10.Spartacus March0:34
11.Spartacus March (Alternate Ending Version)0:18
12.Spartacus Fanfare0:13
13.Fear Of Death (Alternate Version)3:26
14.Training The Gladiators (Part I) / Painting (Preliminary Version)2:45
15.Training The Gladiators (Preliminary Version)2:37
16.Training The Gladiators (Part II) (Preliminary Version)0:37
17.Brooding (Preliminary Version)3:06
18.Revolt (Preliminary Version)0:28
19.Festival (Preliminary Version)0:51
20.Spartacus Love Theme (Preliminary Version)3:05
21.Desolation Elegy (Preliminary Version)3:29
22.Crucifixion March (Preliminary Version)2:05
 42:39
# Track   Duration
Spartacus Love Theme as Interpreted by...
1.Bill Evans5:09
2.Yusef Lateef4:11
3.Mark Isham11:09
4.Dave Grusin2:53
5.Nathan Barr & Lisbeth Scott5:08
6.Carlos Santana6:48
7.Terry Callier4:28
8.Patrick Doyle5:01
9.Joel McNeely2:27
10.Lalo Schifrin5:17
11.The Ramsey Lewis Trio7:12
 59:43
# Track   Duration
Spartacus Love Theme as Interpreted by...
1.Bill Evans & Jeremy Steig5:00
2.Alexandre Desplat2:36
3.Regina Carter6:21
4.Diego Navarro3:54
5.Gabor Szabo3:13
6.John Debney4:45
7.Brian Tyler7:08
8.Randy Edelman3:49
9.Richard Stoltzman4:49
10.John Neufeld & Marty Krystall4:01
11.Eric Stern & The London Symphony Orchestra4:14
 49:49
# Track   Duration
A series of conversations about Alex North and the score of Spartacus
1.DVD-Video : Conversations On Alex North's Spartacus96:00
 96:00
Submit your review Hide reviews in other languages

 

Spartacus - 10/10 - Review of FilmClassic Soundtrack , submitted at (French)
La fierté de Kirk Douglas a été blessée lorsque le réalisateur William Wyler a choisi Charlton Heston plutôt que lui pour le rôle titulaire de Ben-Hur. Il décida de montrer à Wyler et à Hollywood qu'il était lui aussi capable de réaliser un tels film. La chance lui sourit lorsque Edward Lewis, un cadre de la société de production de Douglas, découvrit le roman Spartacus de Howard Fast. L'histoire héroïque d'un homme qui se leva pour défier la puissance de l'Empire romain offrit à Douglas l'occasion parfaite de montrer son talent. Il acheta les droits cinématographiques et convainc ensuite les studios Universal de cofinancer le film. Douglas a fait appel à Fast pour adapter son propre roman, mais son manque de familiarité avec les scénarios cinématographiques l’a conduit à son renvoi. Douglas, déterminé à réussir à tout prix, alimenta la controverse en faisant appel au scénariste Dalton Trumbo, inscrit sur la liste noire, et en insistant pour qu'il soit crédité à l'écran. Cette décision a été décisive, car elle a permis de mettre fin à une décennie de mise à l'index des scénaristes à Hollywood. Pour sa distribution, nous avons l'une des meilleures jamais réunies. Aux côtés de Douglas, Lawrence Olivier joue ‘Crassus’, Jean Simmons ‘Varinia’, Charles Laughton ‘Gracchus’, Peter Ustinov ‘Lentulus Batiatus’, Tony Curtis ‘Antoninus’, John Gavin ‘Jules César’, John Dall ‘Glabrus’ et John Ireland ‘Crixus’. Le film a connu des débuts difficiles lorsque Douglas congédie son réalisateur Anthony Mann après une semaine de tournage, estimant qu'il est dépassé par les événements. Il a ainsi fait appel à son ancien collaborateur Stanley Kubrick, et le reste appartient à l'histoire...

L'histoire se déroule vers 73 avant Jésus-Christ et se concentre sur la vie d'un esclave thrace nommé ‘Spartacus’. Par hasard, il attire l'attention de ‘Lentulus Batiatus’, un marchand d’esclave qui l'achète pour l'entraîner comme gladiateur dans son école de Capoue. C’est là que ‘Spartacus’ tombe amoureux de l'esclave ‘Varinia’. Après avoir affiné ses compétences et subi des abus répétés, il mène une révolte. Spartacus commence alors à piller systématiquement les propriétés romaines et à libérer leurs esclaves, ce qui lui vaut l'admiration des uns et la haine de Rome. Alarmé, le sénat Romain envoie ‘Marcus Publius Glabrus’ pour réprimer la rébellion. Mais sa défaite ignominieuse face à ‘Spartacus’ force le sénateur et général Marcus Licinius Crassus d’envoyer six légions pour écraser ‘Spartacus’ une fois pour toutes. Vaincu et crucifié par ‘Crassus’, il revoit son fils ainsi que ‘Varinia’ s'échapper en sécurité en tant que citoyen libre.

Le film a été un énorme succès commercial, rapportant près de neuf fois ses coûts de production. Il a également été un succès critique, recevant six nominations aux Oscars notamment un pour la musique de film.

Le producteur Edward Lewis était depuis longtemps un fan de la musique d’Alex North et l'a recommandé très tôt dans le projet. De son côté, North était passionné par le film et a eu plus d'un an pour faire des recherches et écrire sa partition. À la lecture du scénario, il s'est aperçu qu'il y avait de nombreuses scènes où il n'y avait pas ou peu de dialogues. Il s'est donc inspiré du chef-d'œuvre de Prokofiev, Alexandre Nevsky (1938). Étant donné la portée épique du film. Il a compris qu'une section de cors massive était nécessaire pour évoquer les fanfares romaines, l'héroïsme de la lutte et la barbarie de la culture païenne. Il a donc employé plusieurs orchestres différents pour le film. Le premier ne comptait que 76 musiciens et soutenait la plupart des scènes du film. Il était plus exotique et dominé par des bois, des cors, des instruments ethniques rares et les percussions. Le second, quant à lui, était plus classique puisqu'il comprenait 26 violons, ce qui le portait à 102 musiciens. Et pour le titre principal et la conclusion du film, le nombre de musiciens passait à 120 !

Afin de recréer une authentique sensibilité romaine pré-chrétienne, North a choisi d'insuffler à son paysage sonore les auras exotiques de la flûte à bec israélienne, des crotales (un instrument employé dans les danses durant l’Antiquité), de la cithare grecque ancienne, d'un dulcimer, d'un luth, d'une guitare, d'une harpe, d'un marimba, des cloches de traîneau, un hautbois, une flûte, et bien d’autres instruments antiques, qui émettaient des sons conjoints des bois, de la mandoline et des percussions Pourtant, North restera fidèle à sa voix unique, une voix moderniste par ses dissonances et son absence de tonalité, tout en embrassant le passé par un sentiment : Celle de l'éternelle quête de liberté.

Sa partition utilise neuf thèmes et autres motifs. Le plus important est celui de notre héros, ‘Spartacus’. Son thème est atypique en ce sens qu'il n'émet pas la traditionnelle puissance héroïque hymnique normalement associée au protagoniste. Il est plutôt déterminé et volontaire, avec une noblesse réservée. Il dégage de la force, mais n'est pas grandiloquent. Les cordes et les cors du registre grave portent son articulation et, pour moi, North a créé le thème parfait pour ‘Spartacus’,

Parmi ceux-ci, il y a le thème de ‘Varinia’ est une légende, un thème qui résonnera à travers le temps, et je crois que c'est le meilleur thème jamais écrit par North. Il sert à la fois d'identité personnelle, mais aussi de thème amoureux. Porté par des cordes somptueuses et orné par des bois gentils, sa phrase A parle du désir d'amour, tandis que sa phrase B fleurie parle du ravissement de l'amour.

Et puis il y a aussi le thème de l'esclave offre une déclaration vraiment sinistre, qui évoque la dégradation, le labeur incessant et la souffrance des esclaves. Ce long thème ligné est introduit et agrémenté d'une myriade de percussions métalliques et traditionnelles. Les cordes (seulement l'alto, le violoncelle et la basse) portent le pathos du désespoir. Pourtant, on discerne dans ces notes une noblesse tangible, car North comprend le message de ‘Spartacus’, à savoir que la dignité humaine essentielle d'une personne ne peut être prise, mais doit au contraire être abandonnée.

Édité chez Decca Records, lors de la sortie du film (avec un superbe album photo du film), cette partition a été réédité à plusieurs reprises. Les dernières années, à la plus grande joie de nombreux BOphyles, de nombreux bonus ont été rajouté à des éditions CD comme celle en référence.

Alex North fut un pionnier qui a mené une nouvelle génération de compositeurs en apportant des méthodes de composition innovantes au cinéma. Il était un précurseur de ce que nous appelons aujourd'hui le modernisme. Ce style dynamique a été pleinement exposé dans cette partition, où il a associé les constructions traditionnelles de leitmotivs aux méthodes dissonantes et tonales de l'école moderniste. Il a parfaitement saisi la noblesse et l'esprit irrépressible de Spartacus, la cruauté et la menace de Rome, ainsi que l'amour entre ‘Spartacus’ et ‘Varinia’. On peut réellement affirmer qu’il a amélioré, enhardi et renforcé le récit de Kubrick, réalisant une synergie magistrale rarement réalisée au cinéma. Je pense que cette partition est l'une des meilleures jamais écrites, un témoignage du génie d'Alex North, et je vous recommande vivement d’acquérir cette Masterpiece dans votre collection.

FilmClassic Soundtrack

Other releases of Spartacus (1960):

Spartacus (2012)
Spartacus (1960)
Spartacus (2012)
Spartacus (1988)
Spartacus (1998)
Spartacus (1999)
Spartacus (2011)
Spartacus, Vol.2 (2005)
Spartacus (2012)
Spartacus (1961)
Box-Office Blockbusters (1960)
Box-Office Blockbusters (1960)
Spartacus (2016)
Spartacus (2016)
Spartacus (2017)
Spartacus (2017)
Spartacus (1960)
Spartacus (2019)
Spartacus (2022)


Report a fault or send us additional info!: Log on

 



More