Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

 

 



The Saint


Movie | Released: 1966 | Format: Vinyl
 

Subscribe now!

Stay better informed and get access to collectors info!





 

# Track   Duration
1.Main Theme From The Saint1:47
2.Chaise-Lounge2:55
3.Recumbent Love1:58
4.Ying-Tong-Piddle-Ay-Kilt1:48
5.Staten Island Ferry1:47
6.Mulligatawney2:39
7.Olaf's Dance2:20
8.Cantina2:56
9.Slinky2:25
10.Halo2:06
11.Swinging Simon2:18
12.The Saint Takes A Ride3:48
 28:46
Submit your review Hide reviews in other languages

 

The Saint - 06/10 - Review of FilmClassic , submitted at (French)
Créé dans les années 30 par le romancier ‘Leslie Charteris’, ‘The Saint’ est une série qui a animé les nombreuses soirées télévisées de nos parents et grand parents, et cela durant presque toute une décennie (1962-1969). Fort du succès de ‘Danger Man’ (Destination Danger), c’est ‘Patrick McGoohan’ qui fut un temps considéré comme interprète potentiel du Saint par les producteurs Britanniques, mais l'acteur déclina leur proposition. Venant de clôturer le 39ème épisode de la série à succès d’Ivanhoé’, c’est ‘Roger Moore’ qui endossa pour 118 épisodes, ainsi que deux téléfilms, le rôle de ‘Simon Templar’, le justicier hors-la-loi.
Depuis les années 50, le compositeur ‘Edwin Astley’ était un habitué des studios ITC Entertainment. En effet, il avait déjà collaboré à l’enregistrement sonore de plusieurs séries télévisées, notamment les deux cités ci-dessus. Outre d’être prolifique, il était également très créatif puisqu’il fut le premier compositeur pour la télévision britannique à se familiariser avec le jazz et d'autres idiomes contemporains. Il eut ainsi le mérite de donner une consistance musicale à des scénarios dont l’originalité n’était pas toujours évidente. De la fable naïve aux désuétudes de fictions pas très scientifiques, il savait tirer son épingle du jeu des brouillons de cinéastes dont le talent était encore à venir. A ce propos, le thème de la télévision britannique le plus reconnaissable de l'époque était le simple ajout de sept notes d'Astley' sur l'introduction, signalée à l'écran au début du générique d'ouverture avec un halo animé apparaissant au-dessus de la tête de ‘Roger Moore’... Un véritable coup de génie !
A propos des éditions musicales, attardons-nous tout d’abord avec la parution en 1965, chez RCA Victor d’un single Anglais, qui, comprend le thème de ‘The Saint’ avec celui de ‘Danger Man’ (Destination Danger). Comme la série avait également du succès outre Atlantique et en nouvelle Zélande, c’est un LP nommé ‘Secret Agent Meets The Saint’ (‘Danger Man’ a été réintitulé ‘Secret Agent’ dans ces pays-là) qui a été édité, tant en mono qu'en stéréo. Enfin l’année suivante, le même label a sorti séparément les deux titres. Il est également intéressant de noter qu’en 1970, un single est paru en France. Il est d'une évidence que toute ces éditions sont très convoitées par certains collectionneurs.
Malheureusement, si la BO convenait parfaitement bien à la série, en dehors de la piste du thème mémorable (A1), d’un air de jazz soft intitulé « Chaise-Lounge » (A2) et d’un morceau distinctif de musique de fond nommé « Cantina » (B2) le reste de ce LP ne nous laisse pas un souvenir impérissable.
Dans ces conditions, A moins d’être nostalgique purs et durs de cette série, mordu de ‘Roger Moore’ ou encore fan du compositeur ‘Edwin Astley’, il m’est difficile de vous recommander ce disque dans votre collection.

FilmClassic


Report a fault or send us additional info!: Log on